Arthrose du genou/Gonarthrose

L'arthrose est devenue une maladie très répandue dans nos sociétés occidentales. D'une part, les articulations souffrent de plus en plus à mesure que les gens prennent du poids, d'autre part les cartilages sont largement plus sollicités aujourd'hui qu'il y a 50 ans en raison de l'allongement de l'espérance de vie. À ce constat s'ajoute le fait que l'homme civilisé marche la plupart du temps sur des sols plats et durs et que la majorité des fabricants de chaussures estiment qu'une chaussure doit maintenir et soutenir le pied, et avoir un petit talon. Or, nos genoux ne sont pas faits pour supporter ce type de sollicitation : ces contraintes excessives provoquent l'usure prématurée des articulations (arthrose du genou).

Définition

« L'arthrose est une maladie dégénérative des articulations qui survient essentiellement dans le cadre d'un déséquilibre entre la sollicitation et la résistance des différentes articulations et des cartilages. » [1]

Les articulations du genou sont particulièrement exposées à l'arthrose, car elles doivent supporter une grande partie du poids du corps. L'arthrose du genou est généralement associée à une réduction progressive de la mobilité du genou. À cause des douleurs, les personnes souffrant d'arthrose ne se déplacent pas assez.

Causes

L'arthrose peut être engendrée par le surpoids et par des lésions liées à une sollicitation excessive, par exemple dans le cadre d'une pratique sportive intensive ou d'un travail de force. L'arthrose peut également survenir suite à une modification du métabolisme du cartilage liée à l'âge, à des troubles du métabolisme, à des malformations génétiques et à des déformations articulaires acquises, telles que les séquelles de maladies articulaires inflammatoires, ou suite à une blessure.

Une autre cause possible est la sollicitation inappropriée de l'articulation du genou lors de la marche. (cf. fig. 1 et 2) Plus les chocs sont importants lors de la marche, plus les mouvements sont imprécis, plus le cartilage s'use rapidement. La principale cause d'une sollicitation inappropriée de l'articulation du genou est la position assise prolongée, à laquelle notre squelette n'est pas adapté, et qui est le lot d'innombrables travailleurs dans les nations industrialisées occidentales. La position assise pendant plusieurs heures par jour provoque le raccourcissement des muscles fléchisseurs de la hanche. Cela se traduit par l'impossibilité de marcher dans une posture physiologiquement correcte, avec le buste droit. Autre conséquence : une sollicitation excessive des muscles de la nuque et du dos, une mauvaise position des genoux et une usure accrue des cartilages.

Marche non physiologique

Fig. 1 : pieds bloqués par les chaussures traditionnelles. Entraîne une démarche dandinante et une inclinaison du buste --> Sollicitation excessive des genoux

Marche douce pour les articulations

Fig. 2 : marche avec les chaussures kybun. L'impulsion vient des pieds --> Stature plus droite et sollicitation réduite des genoux

Conséquences à long terme - Le piège du cercle vicieux

Les douleurs causées par l'arthrose peuvent provoquer une posture antalgique de compensation qui entraîne à son tour une sollicitation excessive d'autres articulations et structures du corps ou déclenche des arthroses opportunistes ou d'autres pathologies consécutives. En outre, une personne souffrant d'arthrose aura tendance à limiter ses déplacements ; or, ce manque d'activité va automatiquement de pair avec une prise de poids, ce qui accentue encore les douleurs arthritiques. C'est ainsi que les malades se retrouvent pris dans une spirale infernale. L'objectif du traitement est de briser ce cercle vicieux.

Traitement conventionnel

Parmi les méthodes thérapeutiques conservatrices de l'arthrose du genou figurent en premier lieu la perte de poids en cas de surpoids ainsi que des exercices de renforcement musculaire spécifiques, proposés et encadrés par un kinésithérapeute afin de tonifier les muscles autour des articulations. Lorsque les stratégies conservatrices échouent, les autres axes thérapeutiques sont notamment les massages, la thérapie par la chaleur ou la cryothérapie, les médicaments, les appareillages orthopédiques et l'opération chirurgicale. L'objectif de la thérapie conservatrice est de maintenir la fonction articulaire et de réduire la douleur.[1]

Le principe d'efficacité selon kybun : être proactif

Le tapis kybun et chaussures kybun offrent une réponse parfaitement adaptée aux personnes souhaitant améliorer leur mobilité au quotidien et éviter la spirale du déclin de l'arthrose, et cela sans avoir à y consacrer du temps supplémentaire. Les douleurs aigues sont rapidement apaisées et les articulations du genou sont sollicitées en douceur, ce qui permet de recommencer à marcher plus longtemps et sans souffrir.

Souple et élastique, la semelle en mousse agit comme une « zone de déformation » et amortit nettement les chocs au niveau des articulations lorsque vous marchez ou courez.

Vous retrouvez le plaisir de vous déplacer et vos douleurs de genou diminuent généralement en quelques minutes seulement. Une personne active aura beaucoup plus de facilité à perdre ses kilos superflus, ce qui lui permettra en outre de moins solliciter et de soulager ses articulations. La quasi-totalité des patients atteints d'arthrose déclarent que leurs douleurs se sont atténuées depuis qu'ils portent des chaussures kybun.

Au départ dans les chaussures habituelles

Fig. 3 : articulations du pied bloquées par la chaussure, rabattues vers le bas ; faible amorti des chocs, le genou est très fléchi lorsque le talon touche le sol, ce qui entraîne un mauvais point d'appui.

Après 6 semaines d'utilisation de chaussure kybun

Fig. 4 : articulations du pied libres, permet le déroulement physiologique et l'extension du genou --> Minimise la sollicitation et le risque d'arthrose

L'action antalgique n'est pas uniquement due à la fonction d'amortisseur de la semelle. La semelle souple et élastique engendre une légère instabilité que la personne doit compenser par une posture debout active presque imperceptible mais permanente. Sur une surface souple et élastique, une personne debout ou en déplacement doit mobiliser ses muscles profonds, lesquels jouent un rôle essentiel dans la stabilité des articulations. Le renforcement de ces muscles stabilisateurs profonds permet d'obtenir une posture plus droite et donc une mobilité articulaire accrue et plus précise. Le manque d'exercice et l'immobilité causés par les douleurs entraînent une fonte musculaire à long terme, qui peut à son tour provoquer une sollicitation excessive de l'articulation du genou. Grâce à un entraînement visant à développer la proprioception, la sensomotricité et la coordination sur des supports instables, les articulations parviennent à se stabiliser plus facilement dans des situations de sollicitation importante, ce qui permet de combattre l'arthrose. Avec les chaussures kybun, cet entraînement des muscles stabilisateurs profonds s'intègre facilement dans votre quotidien.

Attention ! Il arrive souvent que l'on confonde effets à court terme et effets durables.

Le processus d'adaptation du corps déclenché par le port des chaussures kybun peut prendre des mois, voire des années. Il s'agit d'un processus au long cours dont l'objectif est d'atteindre une modification profonde et durable.

Cela étant, les effets de la matière souple et élastique de la chaussure kybun se font également sentir à court terme, par exemple par la disparition des tensions musculaires et la diminution des zones de pression. Toutefois, il faut se garder de confondre effets rapides et effets durables, car en une semaine, le processus d'adaptation n'a pas forcément le temps de s'installer suffisamment pour que ses effets soient perceptibles.

Toutefois, les effets à court terme peuvent disparaître aussi rapidement qu'ils étaient apparus, ou bien se transformer en douleurs, si les temps de pause ne sont pas respectés au début.

C'est pourquoi il est indispensable de bien comprendre que les réactions initiales et la diminution des effets positifs durant les premières semaines d'utilisation des chaussures kybun ne signifient pas que les chaussures kybun ont perdu de leur efficacité, mais simplement que le sentiment de bien-être à court terme s'estompe !

La prévention selon kybun

Chacun sait qu'avec le temps, le corps commence à montrer des signes d'usure et que tôt ou tard, la station debout et la marche provoquent des douleurs. Dès que les premières douleurs apparaissent, la plupart des gens ont tendance à considérer leur corps comme une structure fragile et périssable. Dans la plupart des cas, il est déjà trop tard et des dommages irréversibles ont déjà atteint les articulations, comme une usure des cartilages.

C'est pourquoi il ne faut pas attendre que les douleurs se manifestent ou s'aggravent pour agir. Le tapis et les chaussures kybun permettent de protéger les articulations et de prévenir les problèmes d'arthrose bien avant le troisième âge.

Exercices kybun

Pour obtenir des informations sur les exercices spécifiques à la chaussure kybun et les exercices fondamentaux réalisés avec le tapis kybun, veuillez cliquer ici : Exercices kybun

Les ajustements suivants dans la réalisation standard de la marche par intervalles sont importants en cas d' arthrose du genou  :

  1. Objectif : soulager la douleur
    - Si les exercices rapides provoquent des douleurs ou une sensation désagréable, il est recommandé de réduire l'espacement des pas et de marcher plus vite
  2. Mettre l'accent sur des exercices lents afin de favoriser la stabilité et l'interaction des muscles
  3. Variante pour l'exercice lent : marcher à reculons (la stabilité provient de la voûte plantaire transversale de l'avant-pied)
  4. Pour les utilisateurs avancés : aller vers le bas (en avançant)
    - Cet exercice demande un gros effort de stabilisation au niveau du genou

Réactions initiales

Pour consulter les principales réactions initiales chez les nouveaux utilisateurs de tapis et de chaussure kybun, veuillez cliquer ici : Réactions initiales

Conseils d'utilisation

  • Au quotidien/Pendant votre temps libre : porter les chaussures kybun ou utiliser le tapis kybun aussi souvent que possible. Faire attention à la fatigue > Faire des pauses.
  • Au travail : éviter le plus possible la position assise. Au départ, alterner la position assise et la station debout et prévoir une paire de chaussures de rechange.

 

En cas d'arthrose, il est essentiel que les mouvements soient précis. Veiller à la précision des mouvements et faire impérativement une pause en cas de fatigue ou de sensation de faiblesse.
Adressez-vous à un distributeur kybun de confiance si vous avez d'autres questions, si vous ne vous sentez pas à l'aise ou si le port des chaussures kybun provoque des douleurs persistantes malgré le respect des conseils d'utilisation.

Programme de genou de kybun

Voulez-vous être à nouveau indolore malgré l'arthrite ou les lésions méniscales ? Avec le programme de genou kybun et les exercices qu'il contient, vous pouvez être aidé.

Avis/Témoignages des clients

Il y a quelques semaines, ma femme a acheté des chaussures kybun (Bern) et elle les adore ! Elle souffrait depuis quelque temps de violentes douleurs au pied causées par une prothèse de genou. Depuis qu’elle porte les chaussures kybun, ses douleurs se sont nettement atténuées. Maintenant, ses employés veulent aussi s’en acheter une paire !
Je pensais que c'était une bonne chose. Je ne peux pas imaginer que ça n'aidera pas. On m’a dit que je devais m’assurer que la semelle ne soit pas dure. À vrai dire, cette amélioration est logique. Ce rembourrage doit forcément avoir un effet positif.
Ce qui m’a impressionné c’est de constater la rapidité avec laquelle les douleurs de ma patiente ont disparu. Il n’en faut pas plus pour établir une corrélation entre cette réaction positive et le port des kyBoot. Ma patiente ne souffre plus, elle peut donc bouger plus facilement et ses mouvements sont redevenus plus symétriques. Nous avons pu nous concentrer à nouveau sur le problème pour lequel elle m’a consulté au départ : faire travailler l’articulation du genou.
Je porte les chaussures kybun depuis longtemps déjà, sans doute sept ou même huit ans. Je souffre d’arthrose du genou et j’ai toujours eu des problèmes à la marche ou pour rester debout. C’est pourquoi j’ai cherché des chaussures capables de soulager mes pieds. J’ai d’abord testé le kyBounder. Je l’utilisais pour diverses activités nécessitant de rester debout, par ex. dans la cuisine. Cela a beaucoup soulagé mes genoux. Peu de temps après, j’ai acheté ma première paire de kyBoot. J’en possède plusieurs aujourd’hui. Je ne connais pas de meilleures chaussures pour mes genoux usés.
Il y a deux ans, j’ai eu de l’arthrose et j’avais très mal au genou. Je ne pouvais même plus marcher, mais dès que je mis les kyBoot, une sorte de miracle se produisit : je pus remarcher immédiatement! C’était incroyable, vraiment incroyable.
Nos professions nous amènent à être toute la journée en déplacement. J’ai de l’arthrose au genou, et donc des douleurs permanentes. La kyBoot remplace l’amorti qui manque dans mon genou en raison de l’arthrose. Ce qui diminue la douleur.
J’ai de l’arthrose au niveau du genou et la kyBoot a révolutionné mon quotidien. Quand je marche longtemps sur un sol dur avec des chaussures classiques, mes douleurs réapparaissent au bout de seulement dix minutes.

Articles de presse/Études

Pas d'article dans la liste.

Expériences/Questions supplémentaires sur l'arthrose du genou

No FAQ's found.

Vers le haut

[1] : Pschyrembel, dictionnaire médical, 261e édition