Périostite

Cette pathologie survient plus fréquemment chez les sportifs, en particulier chez ceux qui pratiquent la course à pied ou des sports collectifs, et au niveau du tibia. L'inflammation peut s'étendre au coude, au poignet, au genou ou au talon.

En cas de périostite, kybun peut soutenir le processus de guérison. La matière souple et élastique permet en effet d'absorber les chocs dus à la dureté du sol. Les douleurs sont ainsi atténuées et le périoste peut se régénérer.
Une fois la convalescence achevée, kybun offre une prévention optimale contre les rechutes et constitue un outil extrêmement efficace pour travailler l'équilibre et récupérer dans le cadre d'une pratique sportive plus intense.

Définition

Le terme périostite désigne une inflammation du périoste. On rencontre également le terme « périostite tibiale ».

Le périoste est une membrane conjonctive qui enveloppe presque toute la surface d'un os. La périostite est le nom générique donné à l'inflammation de cette membrane. Le périoste est composé de cellules sanguines et lymphatiques, mais c'est aussi une zone très innervée, ce qui explique les douleurs en cas d'inflammation.

Causes

La périostite peut être causée par des agents pathogènes ( p.ex. des bactéries) ou par des facteurs mécaniques ( p.ex. une sollicitation excessive ou des chocs répétés). La périostite consécutive à une sursollicitation sportive se manifeste le plus fréquemment par une douleur localisée sur le bord interne du tibia ou sur le dessous de l'avant-bras. Les éléments déclencheurs sont notamment :

  • un entraînement trop intensif et/ou un excès d'entraînement
  • une modification des conditions d'entraînement, par exemple de la qualité du sol
  • un changement de technique
  • des chaussures ou des semelles inadaptées
  • une malposition du pied

La périostite peut également survenir suite à une infection bactérienne par staphylocoque doré (Staphylococcus aureus), streptocoques ou mycobactérie tuberculeuse, en particulier chez les personnes immunodéprimées, en relation avec une inflammation de la moelle osseuse (ostéomyélite).

Conséquences

Parmi les symptômes caractéristiques d'une inflammation du périoste, outre les douleurs, on observe également un œdème au niveau de la zone lésée. De plus, cette pathologie affecte souvent la motricité.

Les périostites peuvent durer extrêmement longtemps et plusieurs mois peuvent s'écouler avant la disparition totale des douleurs. Par ailleurs, les douleurs peuvent brusquement se réveiller après une longue période asymptomatique. Ce risque est particulièrement important lorsque la reprise de l'entraînement intervient trop prématurément.

Traitement conventionnel

Lorsque la cause est à chercher du côté d'une sollicitation excessive, le traitement consistera à immobiliser la zone ( p. ex. au moyen d'un bandage adhésif), à administrer des anti-inflammatoires et à appliquer une poche de glace localement.

Lorsque l'inflammation est d'origine bactérienne, le traitement prévoit des perfusions d'antibiotiques.

Le principe d'efficacité selon kybun : être proactif

  • La matière souple et élastique du tapis kybun / de la chaussure kybun amortit les chocs dus à la dureté du sol. De la sorte, vous ressentez moins de douleurs, voire aucune, lorsque vous marchez ou restez debout. La légère activité du traitement kybun permet de soulager votre périoste et de guérir la blessure.
  • Étant donné que le pied peut bouger librement dans toutes les directions, il en résulte une meilleure circulation sanguine, en particulier au niveau du pied et de la jambe. Cela favorise le processus de guérison, notamment en améliorant la vascularisation du périoste et l'élimination des substances qui sont à l'origine de la douleur.
  • Le programme kybun permet de mobiliser et de renforcer les muscles stabilisateurs profonds des pieds et des jambes. Il améliore ainsi la stabilité et la coordination au niveau des articulations, ce qui en fait la meilleure prévention contre d'éventuelles rechutes.
  • Si vous présentez une malposition acquise du pied (p. ex. un pied plat valgus), l'entraînement avec les chaussures kybun ou sur le tapis kybun permet de renforcer les muscles stabilisateurs du pied et de compenser activement la malposition. La périostite disparaîtra très vraisemblablement lorsque vous aurez renforcé les muscles de vos pieds et que vous vous tordrez moins facilement la cheville. Pour plus d'informations, veuillez vous reporter à la rubrique « Malpositions du pied ».

Réactions initiales

Réactions initiales spécifiques en cas de périostite

Au début, le contact avec la matière souple et élastique peut entraîner une sensation d'instabilité et une légère perte d'équilibre (affaissement des pieds vers l'intérieur ou l'extérieur). Cette impression deviendra moins gênante après une courte période d'adaptation. L'important est que vous preniez le temps et que vous corrigiez votre position en cas d'affaissement latéral sur la semelle/le tapis.
Si vous souffrez de douleurs aiguës au niveau du périoste tibial, les muscles de la jambe ont souvent du mal à réagir rapidement (mécanisme de protection du corps), ce qui peut avoir pour effet de trop vous déstabiliser dans les kyBoot. Dans ce cas, nous vous recommandons d'utiliser le kyBounder jusqu'à ce que les douleurs se soient estompées. Pour plus d'informations, veuillez vous reporter à la rubrique « Conseils d'utilisation ».

 

Pour consulter les principales réactions initiales chez les nouveaux utilisateurs de kyBounder et de kyBoot, veuillez cliquer ici : Réactions initiales

Exercices kybun

Pour obtenir des informations sur les exercices spécifiques aux kyBoot et les exercices fondamentaux réalisés avec le kyBounder, veuillez cliquer ici : exercices kybun

Conseils d'utilisation

  • Étant donné la variation possible des douleurs, l'entraînement avec la kyBoot doit toujours être adapté à votre forme du jour. Il est important que l'utilisateur détermine la durée d'entraînement kybun qui lui convient et les moments auxquels il doit faire une pause. Il se peut en effet que certains jours, les kyBoot ne puisse être portées qu'un court moment, voire pas du tout, alors que d'autres jours, l'utilisateur pourra les porter sur d'assez longues distances.

    Il est essentiel que l'entraînement ou la marche avec les kyBoot ne provoque pas d'aggravation des douleurs (importance du dosage !).
    Cet impératif s'applique particulièrement en cas de maladies inflammatoires ! Avec le temps et des marches régulières effectuées avec les kyBoot, le corps s'habitue progressivement : les muscles et les tissus conjonctifs se renforcent et les articulations gagnent en stabilité, tandis que les douleurs et les réactions initiales se manifestent moins vite et moins fréquemment.

    Autres conseils utiles :

  • Plusieurs raisons peuvent expliquer que l'utilisation des kyBoot ou du kyBounder déclenche des douleurs ou aggrave des douleurs préexistantes, par exemple une posture inhabituelle, plus verticale, des contractures musculaires, ou des mouvements dont le corps n'a pas l'habitude.
  • Nous vous recommandons de faire les exercices kybun de temps à autre et de manière régulière afin de détendre vos muscles et de vous redresser. Cela aura également pour effet de soulager vos articulations. Les douleurs doivent ainsi diminuer en quelques heures ou quelques jours.
    Sélectionnez les exercices kybun qui vous soulagent ! Chaque patient étant unique, certains privilégieront les exercices doux, tandis que d'autres auront besoin d'un entraînement plus intensif.
  • Sélectionnez un modèle kyBoot de 2e génération, doté d'une semelle plus large. Elle offre une meilleure stabilité au niveau de la zone médiane du pied ; demandez à votre distributeur kybun de vous présenter les modèles qui vous intéressent.
  • Si vous vous sentez trop instable dans les kyBoot ou si vous cherchez un appareil supplémentaire pour vous entraîner à la maison, le kyBounder est la solution qu'il vous faut. La matière souple et élastique du tapis vous permet de renforcer les muscles des pieds, des jambes et du dos. Si vous manquez d'assurance, vous pouvez vous tenir à quelque chose de fixe. De plus, vous avez le choix entre plusieurs épaisseurs de tapis : plus il sera épais, plus l'entraînement sera intensif. Demandez conseil à votre distributeur kybun en boutique.
  • Malgré la pratique régulière des exercices kybun, si vous ressentez une grande fatigue ou des douleurs ou si vous avez l'impression que votre pied s'affaisse sur un côté de la semelle kyBoot, nous vous recommandons d'intégrer une courte pause dans le programme kyBoot/kyBounder jusqu'à la disparition de ces symptômes.
  • Pendant l'entraînement, veillez à vous tenir bien droit, évitez de faire de trop grands pas et fixez votre regard loin devant vous (et non sur le sol). Lorsque vous marchez avec des kyBoot aux pieds, maintenez une posture droite, c'est-à-dire corrigez un éventuel affaissement du pied vers l'intérieur ou l'extérieur !

Avis/Témoignages des clients

Pas d'article dans la liste.

Expériences/Questions supplémentaires sur la périostite

No FAQ's found.

Vers le haut