Malpositions du pied : pied plat valgus, pied plat, pied étalé, pied creux

Les déformations du pied de naissance ou acquises lors de la croissance se caractérisent par un écart plus ou moins marqué par rapport à une forme de pied normale. Elles portent atteinte à la statique du corps et sont souvent à l'origine de problèmes de genou et d'autres troubles.

Pour éviter que cet état s'aggrave, il est important de traiter les causes des troubles. Dans la plupart des cas, les troubles résultent d'une instabilité du pied qu'il est possible de réduire significativement grâce des exercices de renforcement musculaire, de coordination et de motricité.

Dans les chaussures ou sur le tapis kybun, les pieds peuvent bouger librement dans toutes les directions et retrouvent ainsi toute leur mobilité naturelle. Cet entraînement s'intègre facilement dans vos activités quotidiennes : il renforce les muscles de vos pieds et prévient activement les douleurs et l'usure des articulations.

Définition

  • Pied en valgus, pied plat, affaissement de la voûte plantaire :
    Le terme pied plat désigne un affaissement de la voûte plantaire se traduisant par un aplatissement de l’arche longitudinale du pied, du talon aux coussinets plantaires. Les pieds plats font tourner les chevilles vers l’intérieur, ce qui fait ressortir la malléole (pied valgus). Ces deux malpositions sont souvent concomitantes. Lorsque la déformation s’aggrave, l’arche longitudinale du pied finit par s’affaisser complètement sur le sol (pied plat).
  • Pied étalé :
    il résulte de l’élargissement de l’os du métatarse. Au fil du temps, l’affaissement de la voûte plantaire transversale provoque des troubles et l’élargissement de l’avant-pied. Les principaux symptômes associés au pied étalé sont des douleurs causées par la sollicitation. Ces douleurs se manifestent surtout lors de la marche et en station debout et s’estompent au repos. L’élargissement du pied provoque des douleurs dans les chaussures.<strong/>
  • Pied creux :
    cette déformation désigne un creusement excessif de la voûte plantaire donnant un aspect cambré au pied.

Causes

 

  • D'une manière générale, le pied plat valgus résulte d'une faiblesse des muscles du pied qui sont censés supporter la voûte plantaire. Cette déficience est normale chez les jeunes enfants et doit se corriger avec la croissance, en quelques années. Or, le manque d'activité physique associé à la position passive des pieds dans les chaussures freine souvent le bon développement des muscles du pied. C'est pourquoi on observe une déficience persistante de la résistance musculaire nécessaire à la stabilité de la voûte plantaire, y compris chez des adolescents et des adultes. Dans presque tous les cas, cette faiblesse musculaire est à l'origine des pieds plats valgus.
  • Le pied plat est une malposition héréditaire ou acquise.
    Le pied plat de naissance est plutôt rare et survient en combinaison avec d'autres malformations dans 50 pour cent des cas.
    Dans la plupart des cas, le pied plat acquis apparaît suite à un fonctionnement insuffisant des muscles et des ligaments. Voici différentes causes possibles : un manque d'entraînement (position assise prolongée, port continu de chaussures), hypersollicitation du pied, par exemple à cause d'un surpoids ou d'une position debout prolongée, affaiblissement du tissu conjonctif, fracture du calcanéum (« pied plat post-traumatique »), ainsi que des maladies telles que la poliomyélite, le rachitisme, et des maladies neurologiques et rhumatismales. En radiographie, les clichés montrent un astragale normalement positionné.
  • Les pieds étalés sont souvent la conséquence d'une sollicitation inappropriée prolongée des pieds. En général, un pied plat étalé n'est pas dû au manque d'activité physique, mais au port de chaussures mal adaptées, notamment des chaussures à talons. Avec les escarpins à talons hauts, la sollicitation sur l'avant du pied est multipliée par cinq. De plus, l'affaiblissement du tissu conjonctif (surtout chez les femmes - disposition génétique) constitue une cause supplémentaire susceptible d'entraîner un élargissement de l'avant du pied.
    Les personnes concernées ont souvent tendance à dérouler leur pied sur le bord extérieur alors que l'impulsion devrait se faire sur le gros orteil. Cette déviation du mouvement de déroulé est généralement due à des chaussures inadaptées ou à la dureté du sol. Dans des chaussures rigides, le pied a une liberté de mouvement très restreinte. Cela contribue à l'affaiblissement des muscles du pied qui sera compensé par un mouvement de déroulé du pied délétère à la marche. Le pied perd peu à peu de sa force, la voûte plantaire transversale s'affaisse et le pied étalé se forme.
  • La plupart du temps, le pied creux est congénital et familial.
    Cette pathologie peut également résulter de paralysies ou de lésions nerveuses des muscles du pied. Un affaiblissement des muscles du pied et des ligaments peut également en être la cause. Parfois, le pied creux est le premier signe d'un affaiblissement musculaire ou d'une maladie musculaire.

Conséquences à long terme

Lorsque les malpositions du pied ne sont pas prises en charge et que leurs causes ne sont pas traitées, des douleurs apparaissent ; elles provoquent l'usure des articulations du pied, qui s'étend ensuite aux autres articulations du corps.

Très souvent, les médecins prescrivent des semelles orthopédiques. Cela peut soulager les pieds de manière provisoire, mais dans la plupart des cas, cette solution ne donne pas de résultats à long terme car les pieds sont soutenus de manière passive et leurs muscles continuent de s'atrophier. Par conséquent, la malposition n'est pas corrigée à long terme, au contraire : les pieds s'habituent aux semelles orthopédiques, et les douleurs finissent souvent par récidiver.

En effet, en comptant uniquement sur l'action des semelles orthopédiques, la cause de la malposition acquise des pieds n'est pas traitée. La plupart du temps, les muscles du pied sont très atrophiés et la mobilité est réduite. Si les pieds déjà faibles sont soutenus par des semelles, ils perdent encore un peu plus de liberté de mouvement et leurs muscles s'en trouvent encore amoindris. Résultat : la malposition continue de s'aggraver

À plus ou moins brève échéance, le sujet sera exposé à des douleurs de sollicitation au niveau des muscles des pieds désormais trop faibles, à des problèmes de genou résultant d'un transfert du poids du corps pendant la marche et la station debout, à la formation d'une douloureuse épine calcanéenne, à des problèmes de disque intervertébral et de dos liés à une liberté de mouvement restreinte et une voûte plantaire défaillante n'assurant plus sa fonction d'amortisseur de chocs.

Traitement conventionnel

  • Semelles orthopédiques
  • Kinésithérapie (gymnastique des pieds)
  • Médicaments (analgésiques)

Le principe d'efficacité selon kybun : être proactif

Pour les personnes souffrant de pied plat valgus, de pied plat étalé et de toute autre malposition acquise du pied (cause : faiblesse des muscles du pied), nous leur conseillons d'utiliser aussi bien le tapis kybun que les chaussures kybun. Le fait de se tenir debout sur un support souple et élastique permet de renforcer les muscles profonds du pied et d'améliorer la mobilité du pied. Les problèmes de pieds se traduisent souvent par un affaiblissement des muscles profonds, ce qui compromet la stabilité et l'équilibre. Avec le temps, des douleurs s'installent et les malpositions s'aggravent.

Grâce aux chaussure ou au tapis kybun, le pied peut de nouveau se déplacer dans toutes les directions, comme lorsque vous marchez pieds nus sur un support souple. Ces mouvements permettent de renforcer les muscles stabilisateurs profonds du pied. Les pieds étalés, les pieds plats valgus et les pieds plats retrouvent une meilleure stabilité. Il est démontré qu'une voûte plantaire affaiblie ou plate peut être stabilisée par un entraînement musculaire, ce qui a pour effet de réduire les douleurs. Il est donc possible de briser la spirale de l'aggravation des problèmes de pied et de soulager les articulations des membres supérieurs.

Plus l'entraînement sera fréquent, plus la malposition des pieds se corrigera rapidement et plus l'effet sur les douleurs sera probant. La chaussure et le tapis kybun vous permettent, sans avoir à y consacrer du temps supplémentaire, d'intégrer votre entraînement à votre quotidien, stimulant ainsi les muscles du pied tout au long de la journée.

Réactions initiales

Réactions initiales spécifiques en cas de malposition des pieds :

En cas de pied plat valgus ou de pied plat, il est possible que le pied tourne légèrement vers l'intérieur et/ou que le pied plat valgus ne puisse pas se tenir d'aplomb lors des premières utilisations des chaussures / du tapis kybun. Cela peut entraîner des douleurs dans le pied, ainsi que, souvent, dans le genou. Veuillez lire les sections « Conseils d'utilisation » et « Exercices » qui vous aideront à éviter ces réactions initiales.

En cas de pied étalé, il se peut que l'avant-pied soit douloureux tant qu'il n'est pas habitué aux chaussures / au tapis kybun. Dès que les muscles de votre pied se développeront dans cette région, ces réactions initiales disparaîtront. Veuillez lire les sections « Conseils d'utilisation » et « Exercices » qui vous aideront à éviter ce type de douleurs au niveau du pied.

 

Pour consulter les principales réactions initiales observées chez les nouveaux utilisateurs du tapis et des chaussures kybun, veuillez cliquer ici : Réactions initiales

Exercices kybun

Pour obtenir des informations sur les exercices spécifiques aux chaussures kybun et les exercices fondamentaux réalisés avec le tapis kybun, veuillez cliquer ici : exercices kybun

Les ajustements suivants dans la réalisation standard de la marche par intervalles sont importants en cas de pied plat valgus et de pied étalé  :

 Pied plat valgus :

  1. Mettre l'accent sur des exercices lents, car ceux-ci permettent un contrôle plus conscient du mouvement (correction de la forte rotation du pied vers l'intérieur)
  2. En cas de fatigue, passer à un exercice rapide

 

Pied étalé :

  1. L'avant-pied ne doit pas être trop fortement sollicité (la sollicitation de l'avant-pied entraîne l'affaissement de la voûte)
    - raccourcir les pas
  2. Si une sensation désagréable survient, effectuer les exercices lents à un rythme un peu plus rapide
  3. Respecter l'alternance des exercices

Conseils d'utilisation

Nous vous conseillons également de porter les chaussures kybun sans semelles orthopédiques afin que vos pieds bénéficient d'un entraînement actif. Avec un entraînement régulier, le renforcement des muscles du pied peut prendre plusieurs mois avant que vous soyez capable de marcher plusieurs heures d'affilée dans les chaussures kybun. En phase de repos, vous pouvez porter vos chaussures habituelles avec des semelles. Au début, c'est-à-dire au cours des premières semaines ou des premiers mois, le port prolongé des chaussures kybun peut solliciter les pieds de manière excessive chez les personnes habituées à porter des semelles.
Les semelles apportent un soutien passif au pied et ne remédient pas aux problèmes à long terme. Notre conseil est d'éviter de porter des semelles orthopédiques en continu. Essayez plutôt d'être à l'écoute de votre corps afin d'identifier ce qui le soulage et les moments où il a besoin d'une pause.

Lorsque vous portez les chaussures kybun, faites attention à ce que votre pied repose uniformément et verticalement sur la semelle. Cette précaution vous permettra de conserver un alignement pied-genou-hanche correct et de limiter la torsion vers l'intérieur des genoux et des pieds.

Évitez de faire de trop grands pas afin que votre pied se positionne mieux dans la chaussure kybun. Ainsi, votre pied aura moins tendance à s'affaisser vers l'intérieur.

Certaines personnes perdent l'équilibre dans les chaussures kybun. Si c'est votre cas, essayez plusieurs modèles kybun: certains offrent une tige plus haute et donc une meilleure stabilité. En outre, nous conseillons à ces clients d'utiliser un modèle de chaussure kybun avec un effet trampoline plus, plus large au niveau de la zone médiane du pied, ce qui confère plus de stabilité et donc plus d'assurance (demandez conseil à un distributeur kybun)

Si vous ne vous sentez toujours pas ferme sur vos jambes dans les chaussures kybun, essayez le tapis kybun. Le tapis kybun est disponible en 3 épaisseurs : vous pouvez ainsi choisir l'épaisseur sur laquelle vous êtes le plus à l'aise (plus le tapis est épais, plus il est instable et plus l'entraînement sera intensif).
Par ailleurs, lorsque vous êtes débout sur le tapis kybun, vous avez la possibilité de vous tenir à quelque chose de fixe afin de mieux garder l'équilibre.

En cas de pied étalé, il est important de renforcer les muscles profonds du pied et de stimuler la mobilité du pied.
En cas de douleurs naissantes dans les chaussures kybun, nous vous conseillons de placer sous la voûte plantaire de l'avant-pied un petit « coussin de rembourrage » ou une semelle intérieure plus rigide (disponible dans un magasin de chaussures, une droguerie ou une pharmacie). Cela permet de soutenir la voûte transversale et d'éviter les distensions (douleurs). Dès que les muscles du pied sont plus forts (grâce notamment à l'entraînement dans les chaussures kybun/le tapis kybun), la voûte plantaire transversale est stabilisée de manière active. Il se peut alors que le coussin de rembourrage ou la semelle intérieure rigide devienne inutile.

Avis/Témoignages des clients

La découverte des chaussures kybun a changé ma vie. Depuis ma naissance, je souffre d’un pied plat/étalé. Puisque que nous ne trouvions pas de chaussures adaptées à mon problème dans le commerce, mes parents faisaient faire de coûteuses chaussures sur mesure. Je n’en garde pas de bons souvenirs. Lorsque j’étais à l’école primaire, ma mère m’emmenait deux fois par an à Zurich dans un magasin spécialisé. Je me souviens des heures angoissantes passées dans cette boutique « surchauffée » et je revois cette vendeuse dévouée m’apporter une multitude de chaussures – sans grand succès. Le plus souvent, les randonnées en famille, les voyages scolaires et les vacances au ski étaient une vraie torture pour moi. En mai 2014, j’ai découvert les chaussures kybun, ce fut l’évènement de l’année ! Depuis, je peux marcher des heures sans ressentir de douleurs. Je marche sur des sols durs, p. ex. quand je vais faire mes courses en ville. Je ne me fatigue plus et mes pieds ne souffrent plus. Avant, presque chaque pas se répercutait violemment sur ma hanche qui n’était déjà plus très en forme. Aujourd’hui, mes hanches et mon dos se portent très bien. Dans mon logement, dont le sol est recouvert de carreaux en céramique, je porte avec bonheur des sandales kybun. Je passe des journées entières au musée Technorama et au zoo en compagnie de mes petits-enfants. Je fais la queue et reste des heures aux fourneaux. Désormais, je reste volontiers debout et je suis heureuse. C’est un plaisir de marcher en se tenant droite.
Les chaussures kybun sont les meilleures chaussures du monde, elles m’offrent une nouvelle qualité de vie. Je n’ai pas été amputée, mais j’ai commencé à me déplacer très péniblement à cause des douleurs névralgiques très intenses qui me tiraillaient. En ne sollicitant qu’un seul côté du corps, j’ai également eu un pied plat valgus du côté gauche. Ainsi, la cheville ressort nettement du côté intérieur. Il m’est devenu impossible de marcher normalement. Mes orteils sont devenus insensibles et j’ai eu des troubles sensitifs aux deux pieds. Mais tout cela est révolu.
Je porte les chaussures kybun depuis deux mois et j’en ressens déjà les bienfaits. Mes douleurs se sont nettement atténuées, je peux marcher rapidement et sans boiter la plupart du temps. Mes douleurs névralgiques et la sensation d’insensibilité dans les orteils ont fortement diminué. Je peux de nouveau sentir ce qu’il y a sous mes pieds (les cailloux, le sol, les plis des chaussettes). La nuit, je ne ressens presque plus aucune douleur.
Dès que j’enlève les chaussures, c’est une autre histoire.
J’espère toutefois que la situation va s’améliorer. Jürgen, je te remercie du fond du cœur ! De nombreuses personnes découvriront les chaussures kybun grâce à ton engagement total, et j’espère qu’elles se laisseront convaincre de les porter.

Michele, tu portes de nouvelles chaussures, des kyBoot. De quel genre de problème souffrais-tu aux pieds ? Je parvenais difficilement à marcher tout au long de la journée. Cela me faisait très mal, mais grâce aux kyBoot je dois dire que je vis un véritable rêve. Je peux à nouveau me déplacer normalement, et même sauter. Bien sûr, cela nécessite un temps d’adaptation. Quel genre de problème avais-tu ? Un pied étalé. Depuis quand portes-tu ces chaussures ? Il y a bien trois mois que je les porte. Et je dois dire que c’est vraiment le top. Tes douleurs ont-elles disparu ? Dans la journée oui, je n’en ai plus. Mais quand je marche à nouveau pieds nus le soir, mon problème refait surface.
Ces chaussures conviennent parfaitement pour mon problème: j'ai des pieds plats graves selon les médecins. Rien ne m'aidait. Puis j'ai trouvé les chaussures de kybun. À la clinique, je dois beaucoup bouger, rester assis, debout... Je ne peux pas les enlever. Je les porte toujours au travail, pour marcher. Même pendant mes voyages à l'étranger. J'apprécie ces journées sans douleurs aux jambes, et je suis très heureux.
J’habite à Rüti où il existe déjà un kyBoot Shop depuis quelque temps. J’ai longtemps pensé ne pas pouvoir porter cette chaussure spéciale. Je suis malgré tout entré un jour dans ce shop et j’ai regardé les modèles. J’ai été conseillé par une dame qui a compris mon problème de pied. Puis j’ai essayé différentes chaussures et remarqué qu’il existe une chaussure que je peux porter malgré mes pieds.
"À l'occasion de ma fonction de médecin sportif de l'équipe nationale de bob au Canada, j'ai pu tester à fond la kyBoot pour l'usage quotidien et les activités sportives légères. Le concept de la kyBoot m'a entièrement convaincu. Il est très agréable de marcher avec cette chaussure qui demande un engagement actif du corps. Elle amortit très bien et on sent les mouvements tridimensionnels de la semelle qui ne donne toutefois jamais un sentiment instable ou désagréable. Surtout moi qui ai un pied creux prononcé avec des pointes de pression en partie très nettes au niveau des têtes du métatarse, je suis une personne avec des pieds dits « à problèmes ». Dès le début, la chaussure a été parfaite pour ma forme de pieds et mes besoins et elle m'a permis, pour la première fois depuis des années, de porter des chaussures sans semelles orthopédiques."

Expériences/Questions supplémentaires sur les malpositions des pieds

No FAQ's found.

Vers le haut