Pieds brûlants

Lorsque les pieds sont sollicités de manière excessive, des douleurs se manifestent lors de la marche et de la station debout. Ce sont surtout les femmes qui souffrent d'une sensation de pieds brûlants. Étant donné l'interaction complexe des os, des muscles, des nerfs et des tendons, il est souvent difficile de trouver une cause unique.
Dans les chaussures kybun / sur le tapis kybun, le pied peut de nouveau se dérouler naturellement et se remettre des brûlures / douleurs. Les muscles et les tendons sont étirés en douceur et renforcés, les articulations sont mobilisées.

Définition

Avoir les pieds brûlants n'est pas une maladie en soi, mais un symptôme. La cause peut être tout à fait banale, mais cela peut également être le symptôme d'une maladie grave.
Étant donné son anatomie, le pied est facilement sujet à de nombreuses maladies qui peuvent entraîner des douleurs dans cette région. Toute différence de structure ou tout dysfonctionnement dans une seule région du pied entraîne, le cas échéant, une sémiologie des douleurs et peut donc induire des douleurs dans d'autres régions du corps (douleurs au genou, à la hanche ou au dos).

Causes

Il existe de nombreuses causes susceptibles d'expliquer une sensation de pieds brûlants. En cas de causes non pathologiques, il convient de faire la différence entre des pieds brûlants dans des chaussures traditionnelles (a) et des pieds brûlants dans des chaussures kybun (b).

a) Dans des chaussures traditionnelles, les causes fréquentes sont :

 

  • Une mauvaise aération
  • Une pointure de chaussures trop petite ou des chaussures trop serrées
  • D'où une liberté de mouvement du pied insuffisante

b) Dans les chaussures kybun, les causes suivantes sont souvent évoquées :

 

  • Forte sollicitation des muscles du pied dans les chaussures kybun. Cela doit en principe s'améliorer après quelques semaines, lorsque les muscles se sont habitués à l'augmentation d'exercice (déroulé) dans les chaussures kybun et que le pied devient plus mobile.
  • Chaussettes trop épaisses. Étant donné que le pied est bien plus actif dans les chaussures kybun que dans des chaussures dites « normales », il n'a pas besoin de porter des chaussettes épaisses. Les chaussettes en coton fin sont parfaites, comme les chaussettes kybun.
  • Laçage trop serré des chaussures kybun. Le renouvellement d'air se fait moins bien et les pieds ont plus vite chaud.
  • Station debout sur place prolongée. Il est important de marcher le plus possible dans les chaussures kybun, car cela permet de renouveler rapidement l'air dans la chaussure. Lors de la station debout, nous vous conseillons de marcher toujours sur place (voir Micro-intervalles sur place : http://www.kybun.ch/ratgeber/kybun-uebungen/kyboot.html.
  • kybun « en fin de vie » : En cas d'utilisation intensive des chaussures kybun, celles-ci doivent être remplacées si nécessaire. Plus les chaussures kybun ont été portées longtemps et de manière intensive, plus l'effet positif sur le corps diminue. Ce stade dépend de chacun et de différents facteurs, tels que la fréquence d'utilisation des chaussures, la démarche du porteur ou encore le poids du corps.

L'idéal est d'essayer de nouvelles chaussures kybun chez un distributeur kybun de votre choix, vous remarquerez ainsi tout de suite la différence et saurez si vous devez les remplacer.

Sensation soudaine de pieds brûlants dans les chaussures kybun, après plusieurs mois de port sans problème :
La cause est le plus souvent une modification inconsciente des conditions, telles que :

  • Un changement de chaussettes (une matière différente peut modifier l'aération dans les chaussures kybun) ?
  • Autre saison ?
  • Sollicitation unilatérale du pied dans les chaussures kybun (p. ex. pression accrue sur le côté extérieur) ?
  • Positionnement inconscient des orteils en forme de griffe / Tension des muscles du pied dans les chaussures kybun?
  • Chaussures kybunnon portées depuis longtemps / pause plus longue de Chaussures kybun ?
  • Station debout inconsciente dans les chaussures kybun dans une posture de soulagement ?
  • Station debout sur place prolongée dans les chaussures kybun plutôt que de bouger toujours les pieds / marcher ?
  • Nouveaux problèmes de circulation sanguine / problèmes veineux ?
  • Dans l'intervalle, autres douleurs ou problèmes de santé ?
  • Fatigue du matériau de la semelle de kybun?

c) Les pieds brûlants peuvent également avoir une cause médicale ou pathologique :

 

  • Une cause fréquente est le raccourcissement du tendon plantaire et/ou une épine calcanéenne (vous trouverez plus d'informations dans la section « Épine calcanéenne »).
  • Surpoids
  • Des maladies, telles que des rhumatismes, la goutte, le diabète, un névrome / métatarsalgie de Morton...
  • Insuffisance veineuse / varices

d) Souvent, les clients qui se plaignent d'avoir les pieds chauds dans les chaussures kybun avaient déjà les pieds plutôt chauds, voire transpiraient des pieds auparavant.

 

Au début, le réchauffement supplémentaire des pieds dû à la stimulation des muscles dans les chaussures kybun est désagréable pour ces clients.

Conséquences à long terme

Lorsque les chaussures sont trop petites et serrées, des malpositions du pied peuvent apparaître ou cela peut provoquer une épine calcanéenne.

Traitement conventionnel

En cas d'épine calcanéenne : Coussin de rembourrage sous le talon

Le principe d'efficacité selon kybun : être proactif

Dans les chaussures kybun / sur le tapis kybun, le pied se tient directement sur le matériau souple et élastique. Ainsi, le tendon plantaire (une aponévrose qui se trouve sur la plante du pied et qui tend l'arche longitudinale) s'étire. Cette distension continue peut entraîner une brûlure, on ressent cette même réaction en cas de distension intensive des muscles. Il est important que vous étiriez davantage ce tendon dans les chaussures kybun / sur le tapis kybun afin d'éviter l'apparition ultérieure de problèmes tels qu'une épine calcanéenne (conséquence fréquente du raccourcissement d'un tendon plantaire). En principe, la sensation de brûlure ne doit plus se manifester après quelques semaines lorsque l'aponévrose raccourcie a été suffisamment étirée, faisant disparaître ainsi le facteur déclenchant des douleurs.
Augmentez très progressivement la durée d'utilisation des chaussures kybun / du tapis kybun pour que votre pied puisse s'habituer à l'augmentation de l'exercice.
Lorsque la sensation de brûlure aux pieds devient désagréable, nous vous recommandons de réaliser les exercices kybun (http://www.kybun.ch/ratgeber/kybun-uebungen.html) ou de retirer momentanément les chaussures kybun jusqu'à ce que les brûlures disparaissent de nouveau.

Réactions initiales

Réactions initiales spécifiques en cas de pieds brûlants :

En ce qui concerne les pieds brûlants, nous n'avons connaissance d'aucune réaction initiale spécifique à cette indication ni d'aucun accroissement des douleurs dans la région des pieds. Cependant, suite à la réaction de réadaptation du corps, une réaction initiale générale peut être observée.

 

Pour consulter les principales réactions initiales observées chez les nouveaux utilisateurs du tapis et des chaussures kybun, veuillez cliquer ici : Réactions initiales

Exercices kybun

Pour obtenir des informations sur les exercices spécifiques aux chaussures kybun et les exercices fondamentaux réalisés avec le tapis kybun, veuillez cliquer ici : exercices kybun

Les ajustements suivants dans la réalisation standard de la marche par intervalles sont importants en cas de pieds brûlants  :

  1. Mettre des chaussettes antidérapantes avant de commencer à marcher
  2. Lors de la marche par intervalles, si les pieds commencent à brûler, effectuer alors les exercices lents à un rythme légèrement plus rapide, de sorte que les muscles du pied soient un peu moins tendus

Conseils d'utilisation

Nous vous recommandons de porter dans les chaussures kybun une chaussette en coton fin (p. ex. chaussette kybun) et de ne pas lacer les chaussures de façon trop serrée. Veillez à lacer régulièrement les chaussures de bas en haut pour que les petits vaisseaux sanguins du dos du pied ne soient pas comprimés et qu'il n'y ait aucun autre point de pression.
Lors de la marche, déroulez tout le pied jusqu'au gros orteil, ce qui permettra d'alterner entre les phases d'étirement de l'aponévrose sous la plante du pied et de relâchement en phase d'oscillation (lorsque la jambe est en l'air).
Si vous ressentez une crispation au niveau de la plante du pied, nous vous conseillons de maintenir le pied en l'air et de le décontracter : effectuez des mouvements circulaires, remuez les orteils, bougez votre pied dans toutes les directions possibles, en fonction de ce qui vous soulage.

Articles de presse/Études

--en cours de traitement--

Pour toute question, prière d'adresser un e-mail à beratung@kybun.ch

Avis/Témoignages des clients

Je n’ai que des expériences positives avec les chaussures kybun. J’ai rencontré Jürgen Zeller chez mon orthopédiste peu de temps après mon amputation, et c’est par son intermédiaire que j’ai obtenu ma première chaussure kybun. Ma jambe droite a également été affectée lors de l’accident, c’est pourquoi la chaussure kybun m’ont immédiatement convaincue. J’ai essayé d’innombrables chaussures de sport mais, aussi coûteuses soient-elles, aucune ne vient égaler la chaussure kybun ! Les chaussures kybun sont souples au niveau du talon, elles me donnent de l’assurance. Je peux marcher longtemps sans ressentir de douleurs à la jambe ni de brûlures au niveau de la plante du pied. Avec les chaussures kybun, je n’ai pas à avoir peur de glisser lorsque le sol est humide ou mouillé. Toutes les autres chaussures me font très vite mal au pied et provoquent une sensation de brûlure à la plante du pied. Par ailleurs, je ne marche pas avec autant de confiance lorsque je porte d’autres chaussures, loin s’en faut. Je ne trouve pas du tout que les chaussures kybun manquent de stabilité. Elles m’aident en toute situation et me donnent de l’assurance. Au début, il faut peut-être s’habituer à trouver le bon équilibre. Mais j’ai vite remarqué que les chaussures m’aident à marcher. Pour moi, les chaussures kybun sont les chaussures idéales, en particulier pour les personnes qui apprennent à se déplacer avec une prothèse, car elles apportent un soutien énorme durant la marche.
Je trouve qu’on se fatigue bien moins vite. Le soir, on se sent mieux et on n’a plus les pieds brûlants. En fait, cela ne m’arrive quasiment plus.
J'avais fini par m'habituer à avoir mal quand je marchais. Je ressentais de fortes douleurs dans le bas du dos et au niveau des talons, et j'avais les pieds qui chauffaient beaucoup après de longues heures passées debout. Jusqu'à ce que je tombe en arrêt devant une petite publicité sur la kyBoot, avec ces trois mots qui m'ont sauté aux yeux : « Walk-on-air ». Après cela, tout a changé. Le même soir, j'ai lu sur Internet tout ce que j'avais besoin de savoir sur KyBun, et avant même de le réaliser, j'avais passé commande de ma première paire de KyBoot. Pour tout vous dire, j'adore marcher sur de l'air ! A partir du moment où j'ai chaussé mes toutes première kyboots, j'ai eu l'impression de réapprendre à marcher. Mais sans douleur cette fois ! Les premiers pas ont été surprenants : mes chevilles devaient se réadapter à la douceur. Une fois ce cap passé, la première chose que j'ai remarquée, c'est que la douleur dans le bas de mon dos avait disparu. J'ai réalisé qu'une grande partie de la pression initialement supportée par mon dos avait été éliminée, et que mon corps était plus détendu lorsque je marchais normalement. Par ailleurs, mes plantes de pied semblaient chauffer beaucoup moins vite. Aujourd'hui, la marche à pied est à nouveau un exercice sans douleur pour moi. Je remercie kybun pour m'avoir permis d'apprécier à nouveau la marche à pied. En plus d'être fière de ses chaussures, Kybun propose également une gamme de services exceptionnels et dédiés. Merci infiniment!
Je connais la kyBoot et, avant elle, la MBT depuis longtemps, car je connais Karl Müller depuis des années. Lorsque j’ai débuté à la chorale, nous devions être vêtus de blanc. J’ai cherché des chaussures blanches et j’ai trouvé une paire de mocassins médicaux. Après les longs concerts, mes pieds étaient chauds et brûlaient, et mon dos faisait mal. Je me suis souvenu de la kyBoot et me suis acheté une paire blanche. Emanuel Sieber m’a demandé pourquoi j’avais besoin de cette chaussure, et si je travaillais à hôpital. Je lui ai expliqué que j’avais besoin de la chaussure pour la chorale.
J’ai déjà une kyBoot depuis deux ans. Elle m’a sauvé. Auparavant, la plante du pied était brûlante. Autrefois, nous marchions longtemps sur un sol pierreux. Plus rien ne m’aidait. J’ai ensuite acheté des semelles orthopédiques à 400 francs, qui n’ont rien amélioré. Par contre, cette chaussure m’a sauvé.
Lorsqu’on travaille beaucoup - je suis cuisinier et suis debout environ douze heures sans me mouvoir - on a en quelque sorte, oui, je ne veux pas dire des douleurs, mais on ressent des brûlures sous la plante des pieds. Avec ces chaussures, on ne ressent rien.
Pendant la fête de la musique du canton, nous avons porté les kyBoot toute la journée. Le lendemain, je n’avais pas du tout mal aux pieds. J’étais bien. Avec mes anciennes chaussures, j’avais toujours les pieds qui me brûlaient. Le lendemain, je devais toujours les baigner dans l’eau froide. Avec les kyBoot en revanche, aucun problème. J’ai vraiment beaucoup apprécié.
L'avantage est tout simplement qu'on a moins de souffrances aux pieds. Les pieds font moins mal et ils brûlent moins. On peut porter ces chaussures bien plus longtemps, sans problèmes. On n'a pas non plus de maux de dos, en tout cas moi.  Voir la vidéo
Je peux porter les chaussures sans problème toute la journée. Lorsque nous devons être prêts pour 15 heures et que le concert débute à 19 heures, je ne sens rien. Je n’ai de maux ni au dos ni aux genoux. De plus, je n’ai plus de pieds brûlants. C’est vraiment comme le jour et la nui
Elle est souple et confortable. Je porte même la chaussure de marche que j’essaie pour la première fois. Pendant 15 jours, j’ai pu essayer une chaussure de travail. Elle est bien pour marcher. Les pieds brûlaient d’abord légèrement, et j’avais encore une douleur provenant d’une inflammation. Ça n’a pas disparu. Pour marcher, elle est très agréable.

Expériences / questions supplémentaires sur les pieds brûlants

No FAQ's found.

Vers le haut