Surpoids

Le surpoids est une maladie très répandue dans le monde entier. En cause notamment le manque d'exercice. Tous les jours, on peut lire dans la presse des articles à ce sujet. Il existe d'innombrables livres sur l'alimentation et les régimes et malgré cela, les personnes concernées sont généralement dépassées par la situation et ont déjà essayé de nombreuses méthodes, néanmoins sans résultat.

kybun peut vous aider à faire plus d'exercice au quotidien sans y consacrer du temps supplémentaire. Il est prouvé que de l'exercice modéré, réparti dans la journée, est une manière plus saine et simple de perdre beaucoup de kilos en trop.

Définition

Que l'on parle d'adiposité, de surcharge adipeuse, de corpulence ou plus couramment d'obésité, il s'agit d'un trouble de l'alimentation et du métabolisme s'accompagnant d'un fort surpoids qui se traduit par une augmentation anormale de la graisse corporelle, laquelle entraîne des conséquences sur la santé. Selon la définition de l'OMS, on parle d'obésité à partir d'un indice de masse corporelle (IMC) de 30 kg/m², mais on distingue trois degrés de gravité différents, également déterminés par l'IMC. Le tour de taille et le rapport taille-hanches sont des indicateurs de la proportion de graisse corporelle et de sa répartition.
Ce n'est pas l'IMC qui détermine le risque d'une maladie cardio-vasculaire, mais le schéma de répartition des graisses. Les dépôts de graisse dans la région abdominale et au niveau des organes internes (ce que l'on appelle le type « pomme ») ont des conséquences particulièrement fâcheuses.

Causes

Le surpoids est particulièrement présente dans les pays industrialisés, où les conditions de vie sont caractérisées par le manque d'exercice physique et une abondance de nourriture. Cependant, ces dernières années, les pays à économie émergente sont de plus en plus concernés. Voici plusieurs causes possibles :

  • Activité professionnelle en position assise
  • Moins d'exercice à cause de la voiture, des ascenseurs et des escalators
  • Activités de loisirs passives (télévision, ordinateur)
  • D'une part, trop de nourriture et de la nourriture non saine (beaucoup d'acides gras saturés dans les repas de type fast-food, sucre) et d'autre part, trop peu d'exercice (dépense énergétique), ce qui entraîne un mauvais bilan énergétique.
  • Facteurs génétiques
  • Maladies métaboliques, entre autres maladies
  • Troubles alimentaires
  • Effets secondaires dus à des médicaments
  • Sommeil de mauvaise qualité, manque de sommeil

Conséquences à long terme

L'obésité constitue un facteur de risque important de développer une maladie cardio-vasculaire. Si à cela s'ajoutent d'autres pathologies, telles que le diabète sucré, des troubles métaboliques (cholestérol et/ou LDL élevé(s)) ou encore de l'hypertension artérielle, le risque d'une maladie cardio-vasculaire (syndrome métabolique) est d'autant plus élevé et se révèle susceptible d'engendrer une mort prématurée.

L'obésité augmente le risque d'hypertension artérielle, de diabète sucré de type 2 (diabète des vieillards, maladie de Willis), de reflux, d'infarctus du myocarde, d'artériosclérose, d'apoplexies, de cancer du sein, d'arthrose, de maladies dégénératives de la colonne vertébrale, de maladies de la vésicule biliaire, de goutteet du syndrome d'apnée obstructive du sommeil. À partir d'une IMC de 30, le risque de maladie est considérablement plus élevé.

De plus, l'obésité constitue également un facteur de risque de la réduction des capacités cognitives et des démences, notamment la maladie d'Alzheimer. Cela pourrait, au moins en partie, être lié au diabète sucré, dont on sait aujourd'hui qu'il est associé à une augmentation du risque de la maladie d'Alzheimer.

Les conséquences financières et socio-économiques du surpoids sont énormes. Rien que les lésions au niveau de l'appareil tuteur et locomoteur engendrent une multitude de traitements, pouvant aller jusqu'à des opérations chirurgicales (par exemple opération du genou, opération de la hanche), qui peuvent à leur tour, surtout en cas d'obésité sévère, entraîner des complications telles que des problèmes de cicatrisation et un rétablissement retardé.

Traitement conventionnel

Chaque traitement a pour objectif une réduction du poids :

  • Les comportements relatifs à l'alimentation et à l'exercice physique varient suivant l'implication du partenaire
  • Psychothérapie
  • La motivation positive permet par exemple de donner le plaisir de bouger, d'accroître le bien-être et le plaisir de manger.
  • Au besoin médicaments
  • Au besoin opération chirurgicale

Le principe d'efficacité selon kybun : être proactif

  • Le matériau souple et élastique du tapis / des chaussures kybun amortit les chocs dus à la dureté du sol. De cette façon, vos articulations sont soulagées, les douleurs diminuent et vous pouvez de nouveau vous déplacer plus longtemps debout.
  • L'agréable sensation ressentie sur le tapis / dans les chaussures kybun donne un regain de motivation et vous permet de retrouver le plaisir de bouger.
  • Sur le tapis kybun, vous pouvez assurer votre quotidien au bureau de manière active. En étant debout sur le tapis kybun, vous développez votre musculature posturale et ainsi, vous ressentez moins de douleurs au niveau des articulations et du dos, de même que vous vous sentez bien sur le plan mental pendant la journée et au travail ; en outre, vous brûlez quelques calories supplémentaires.
  • Les chaussures kybun peuvent être utilisées de manière polyvalente la journée : grâce à ces chaussures, vous profitez automatiquement d'un appareil de fitness toute la journée ! Qu'il s'agisse d'une marche matinale pour vous rendre à la gare, que vous travailliez en tant que chef cuisinier ou vendeur ou bien que vous consacriez votre temps libre à faire des courses, les chaussures kybun vous permettent d'assurer votre quotidien de manière active, sans avoir besoin d'y passer plus de temps que nécessaire.

Réactions initiales

Réactions initiales spécifiques en cas de surpoids

Au début, si vous ne vous sentez pas assuré(e) sur le matériau souple et élastique des semelles kybun ou du tapis kybunou si votre pied a tendance à pivoter vers l'intérieur ou l'extérieur, sachez qu'il s'agit d'une réaction initiale normale qui peut être facilement corrigée.
À chaque pas, le matériau adapte la pression du corps et s'enfonce largement là où la pression la plus grande est attendue. Avec le temps, lorsque les muscles stabilisateurs de votre pied deviendront plus solides grâce à l'entraînement kybun, vous trouverez automatiquement votre équilibre sur le matériau souple et élastique, vous vous sentirez plus assuré(e) et votre pied aura nettement moins tendance à pivoter vers l'intérieur ou l'extérieur.
Veuillez suivre la section « Conseils d'utilisation » et adressez-vous à un distributeur local kybun si, malgré le respect des conseils, les réactions initiales ne diminuent pas. Si besoin, vous pouvez consulter les informations de la section « Rotation des pieds vers l'intérieur ou l'extérieur » pour en savoir plus sur cette réaction initiale fréquente.

 

Pour consulter les principales réactions initiales observées chez les nouveaux utilisateurs du tapis et des chaussures kybun, veuillez cliquer ici : Réactions initiales

Exercices kybun

Pour obtenir des informations sur les exercices spécifiques aux chaussures kybun et les exercices fondamentaux réalisés avec le tapis kybun, veuillez cliquer ici : exercices kybun

Conseils d'utilisation

  • Ne pas faire de pas trop longs.
  • Une posture droite, mais pas crispée !
  • Le regard droit devant et les épaules et les bras détendus.
  • Au quotidien/Pendant votre temps libre : porter les chaussures kybun ou utiliser le tapis kybun aussi souvent que possible. Faire attention à la fatigue > Effectuer les exercices kybun régulièrement et prévoir de courtes pauses si besoin.
  • Au travail : Éviter le plus possible la position assise. Au départ, alterner la position assise et la station debout et prévoir une paire de chaussures de rechange.
  • Après un essai, si vous vous sentez toujours aussi peu assuré ou trop chancelant dans la chaussure kybun, nous vous recommandons d'opter pour un modèle kybun de 2e génération. Ces modèles disposent d'une semelle un peu plus large au niveau de la zone médiane, ce qui améliore leur stabilité. Demandez conseil aux spécialistes kybun en boutique.
  • Si vous n'êtes toujours pas à l'aise avec un modèle kybun de 2e génération, nous vous recommandons de privilégier le tapis kybun. Vous pouvez choisir l'épaisseur qui vous convient (plus le tapis est épais, plus il est instable, et plus l'entraînement sera intensif). Pour plus de stabilité, il est également possible de se tenir à quelque chose de fixe.
  • Si vous souffrez de douleurs aux articulations ou d'arthrose, la précision des mouvements se révèle essentielle. Veillez à effectuer des mouvements précis et accordez-vous une pause en cas de sensation de fatigue ou de faiblesse. Si vos pieds roulent vers l'intérieur ou l'extérieur lorsque vous êtes debout sur le tapis souple et élastique, corrigez votre position afin que votre pied, votre genou et votre hanche soient alignés sur le même axe. Pour plus d'informations, veuillez vous reporter à la rubrique « Rotation des pieds vers l'intérieur ou l'extérieur ».
  • Laissez-vous du temps ! Les chaussures/le tapis kybun sont des « appareils d'entraînement » intensifs qui font énormément travailler le corps. Vous devrez peut-être persévérer quelques mois avant de pouvoir utiliser la chaussure ou le tapis kybun plusieurs heures d'affilée. La durée d'utilisation varie beaucoup d'une personne et d'un jour à l'autre, elle dépend en outre de nombreux facteurs. Soyez à l'écoute de votre corps et acceptez les limites qu'il vous dicte.
  • Adressez-vous à un distributeur kybun de confiance si vous avez d'autres questions, si vous ne vous sentez pas à l'aise ou si le port des chaussures kybun provoque des douleurs persistantes malgré le respect des conseils d'utilisation.

Avis/Témoignages des clients

J’ai des problèmes de dos et de genou. Le poids de mon corps entraîne une trop grande sollicitation et crée des douleurs. En portant les kyBoot, j’ai progressivement senti que mes jambes avaient plus de force : pour trouver mon équilibre sur la semelle, je devais en effet mobiliser mes muscles en continu, mais sans effort intense. Lorsque vous portez les chaussures pendant un certain temps, vous vous y habituez.

Expériences/questions supplémentaires sur le surpoids

No FAQ's found.

Vers le haut