L’ostéoporose, une maladie populaire et insidieuse

On entend et on lit encore et encore, et certains spécialistes médicaux sont même d'accord, que les os ont besoin de chocs pour que leur densité ne diminue pas. Ils se basent pour cela sur la «loi de Wolff» et la réduisent à des «chocs». C’est dommage, car les os n’ont pas besoin de chocs, qui ne l’oublions pas sont toujours néfastes, mais de sollicitation. Et la chaussure kybun permet justement de solliciter les os davantage qu’une chaussure ordinaire, car la chaussure kybun n’est pas seulement souple, elle est aussi rebondissante.


L’extrait ci-après provient d’un entretien téléphonique entre Robert Schleip* et l’inventeur de kybun, Karl Müller:

M. Schleip, est-il possible que le fait de marcher avec la chaussure kybun souple et rebondissante ait une influence positive sur la croissance osseuse?

«Tout à fait, et nous en avons la preuve depuis plus d’un siècle. Une augmentation raisonnée des sollicitations, dans la limite des possibilités physiologiques, rend plus forts et plus résistants les tissus conjonctifs et les os.»

*Robert Schleip est docteur en biologie humaine, maître de conférences et auteur, et il s’est spécialisé dans le domaine des fascias.

Effets et avantages:

  • Sollicitation plus importante que dans des chaussures ordinaires, mais en douceur
  • Stimulation de l’activité veineuse
  • Davantage de mobilité grâce au plaisir retrouvé à bouger
  • Renforcement de la musculature du pied et de la jambe
  • Réduction du risque de chute
  • Redressement de la posture
  • Amélioration de la mobilité

La solution: les chaussures et le tapis kybun

Dans les mouvements souples et rebondissants (comme sur un trampoline) on observe une diminution de la charge exercée sur les muscles, les articulations, et donc les os.

Il en va de même lors des déplacements avec la chaussure kybun. Les sollicitations sont alors bien plus variées et plus intenses que les chocs majoritairement monotones et néfastes que l’on subit en marchant sur un sol plat avec des chaussures ordinaires. D’après la loi de Wolff, et de nombreuses études qui ont été menées par la suite, il ne s’agit pas seulement de la densité osseuse, mais tout autant du renforcement et de la solidité des ligaments, des tendons et du cartilage, qui bénéficient eux aussi de l’utilisation de la chaussure kybun.


Avis/Témoignages des clients

Pas d'article dans la liste.


Qu'est-ce qui distingue kybun?

Swiss made Amorti au talon Elastique et résilient Répartition optimale de la pression
Matériau durable Effet trampoline et instabilité Housse lavable

Points de vente kybun