Témoignages relatifs à kybun et interviews vidéo

Consultez ici tous les témoignages des clients à propos de nos produits. Vous avez ensuite le choix parmi plusieurs catégories.

(Reset)

kybun Témoignages

Kathrin Müller-Hänny de Lenzburg, Suisse

La découverte des chaussures kybun a changé ma vie. Depuis ma naissance, je souffre d’un pied plat/étalé. Puisque que nous ne trouvions pas de chaussures adaptées à mon problème dans le commerce, mes parents faisaient faire de coûteuses chaussures sur mesure. Je n’en garde pas de bons souvenirs. Lorsque j’étais à l’école primaire, ma mère m’emmenait deux fois par an à Zurich dans un magasin spécialisé. Je me souviens des heures angoissantes passées dans cette boutique « surchauffée » et je revois cette vendeuse dévouée m’apporter une multitude de chaussures – sans grand succès. Le plus souvent, les randonnées en famille, les voyages scolaires et les vacances au ski étaient une vraie torture pour moi. En mai 2014, j’ai découvert les chaussures kybun, ce fut l’évènement de l’année ! Depuis, je peux marcher des heures sans ressentir de douleurs. Je marche sur des sols durs, p. ex. quand je vais faire mes courses en ville. Je ne me fatigue plus et mes pieds ne souffrent plus. Avant, presque chaque pas se répercutait violemment sur ma hanche qui n’était déjà plus très en forme. Aujourd’hui, mes hanches et mon dos se portent très bien. Dans mon logement, dont le sol est recouvert de carreaux en céramique, je porte avec bonheur des sandales kybun. Je passe des journées entières au musée Technorama et au zoo en compagnie de mes petits-enfants. Je fais la queue et reste des heures aux fourneaux. Désormais, je reste volontiers debout et je suis heureuse. C’est un plaisir de marcher en se tenant droite.

Kathrin Müller-Hänny de Lenzburg, Suisse

Une cliente d’Allemagne

Les chaussures kybun sont les meilleures chaussures du monde, elles m’offrent une nouvelle qualité de vie. Je n’ai pas été amputée, mais j’ai commencé à me déplacer très péniblement à cause des douleurs névralgiques très intenses qui me tiraillaient. En ne sollicitant qu’un seul côté du corps, j’ai également eu un pied plat valgus du côté gauche. Ainsi, la cheville ressort nettement du côté intérieur. Il m’est devenu impossible de marcher normalement. Mes orteils sont devenus insensibles et j’ai eu des troubles sensitifs aux deux pieds. Mais tout cela est révolu.
Je porte les chaussures kybun depuis deux mois et j’en ressens déjà les bienfaits. Mes douleurs se sont nettement atténuées, je peux marcher rapidement et sans boiter la plupart du temps. Mes douleurs névralgiques et la sensation d’insensibilité dans les orteils ont fortement diminué. Je peux de nouveau sentir ce qu’il y a sous mes pieds (les cailloux, le sol, les plis des chaussettes). La nuit, je ne ressens presque plus aucune douleur.
Dès que j’enlève les chaussures, c’est une autre histoire.
J’espère toutefois que la situation va s’améliorer. Jürgen, je te remercie du fond du cœur ! De nombreuses personnes découvriront les chaussures kybun grâce à ton engagement total, et j’espère qu’elles se laisseront convaincre de les porter.

Une cliente d’Allemagne

Hôtel invité Paladina Tessin, Suisse

Michele, tu portes de nouvelles chaussures, des kyBoot. De quel genre de problème souffrais-tu aux pieds ? Je parvenais difficilement à marcher tout au long de la journée. Cela me faisait très mal, mais grâce aux kyBoot je dois dire que je vis un véritable rêve. Je peux à nouveau me déplacer normalement, et même sauter. Bien sûr, cela nécessite un temps d’adaptation. Quel genre de problème avais-tu ? Un pied étalé. Depuis quand portes-tu ces chaussures ? Il y a bien trois mois que je les porte. Et je dois dire que c’est vraiment le top. Tes douleurs ont-elles disparu ? Dans la journée oui, je n’en ai plus. Mais quand je marche à nouveau pieds nus le soir, mon problème refait surface.

Hôtel invité Paladina Tessin, Suisse

Herman Kreples, automobile machanic, Rishon Lezion, Israël

Ces chaussures conviennent parfaitement pour mon problème: j'ai des pieds plats graves selon les médecins. Rien ne m'aidait. Puis j'ai trouvé les chaussures de kybun. À la clinique, je dois beaucoup bouger, rester assis, debout... Je ne peux pas les enlever. Je les porte toujours au travail, pour marcher. Même pendant mes voyages à l'étranger. J'apprécie ces journées sans douleurs aux jambes, et je suis très heureux.

Herman Kreples, automobile machanic, Rishon Lezion, Israël

Rafaela Hayden, avait une mauvaise position des pieds, Suisse

J’habite à Rüti où il existe déjà un kyBoot Shop depuis quelque temps. J’ai longtemps pensé ne pas pouvoir porter cette chaussure spéciale. Je suis malgré tout entré un jour dans ce shop et j’ai regardé les modèles. J’ai été conseillé par une dame qui a compris mon problème de pied. Puis j’ai essayé différentes chaussures et remarqué qu’il existe une chaussure que je peux porter malgré mes pieds.

Rafaela Hayden, avait une mauvaise position des pieds, Suisse

Dr Andreas Gösele-Koppenburg, chef du Swiss Olympic Medical Center et directeur médical de la Crossklinik de Bâle, Suisse

"À l'occasion de ma fonction de médecin sportif de l'équipe nationale de bob au Canada, j'ai pu tester à fond la kyBoot pour l'usage quotidien et les activités sportives légères. Le concept de la kyBoot m'a entièrement convaincu. Il est très agréable de marcher avec cette chaussure qui demande un engagement actif du corps. Elle amortit très bien et on sent les mouvements tridimensionnels de la semelle qui ne donne toutefois jamais un sentiment instable ou désagréable. Surtout moi qui ai un pied creux prononcé avec des pointes de pression en partie très nettes au niveau des têtes du métatarse, je suis une personne avec des pieds dits « à problèmes ». Dès le début, la chaussure a été parfaite pour ma forme de pieds et mes besoins et elle m'a permis, pour la première fois depuis des années, de porter des chaussures sans semelles orthopédiques."

Dr Andreas Gösele-Koppenburg, chef du Swiss Olympic Medical Center et directeur médical de la Crossklinik de Bâle, Suisse