Témoignages relatifs à kybun et interviews vidéo

Consultez ici tous les témoignages des clients à propos de nos produits. Vous avez ensuite le choix parmi plusieurs catégories.

(Reset)

kybun Témoignages

Comédien voix off originaire du Montana, États-Unis

Il y a quelques semaines, ma femme a acheté des chaussures kybun (Bern) et elle les adore ! Elle souffrait depuis quelque temps de violentes douleurs au pied causées par une prothèse de genou. Depuis qu’elle porte les chaussures kybun, ses douleurs se sont nettement atténuées. Maintenant, ses employés veulent aussi s’en acheter une paire !

Comédien voix off originaire du Montana, États-Unis

Kandid Hofstetter vit en Russie

Ces chaussures ménagent les articulations pendant la marche, c’est là leur plus grand avantage. Cela ne profite pas qu’aux genoux, tous les mouvements du pied en bénéficient. C’est très agréable pour le corps de se tenir debout et de marcher de cette façon. Je me sens parfaitement à l’aise. Je suis plus détendu et je marche de manière naturelle. Sur tout type de sol, en montée comme en descente, le maintien est excellent Je me sens bien quand je porte ces chaussures.

Kandid Hofstetter vit en Russie

Stefan Burkhalter, lutteur de la suisse

Surtout pour marcher pendant mes longues journées de travail. Je les porte quand je dois marcher beaucoup ou rester longtemps debout. Ce sont pour moi les chaussures idéales, elles suppriment mes douleurs au dos et aux genoux. Les chaussures vertes et blanches me sont indispensables lorsque je vais assister à un match de football à Saint-Gall.

Stefan Burkhalter, lutteur de la suisse

Irene Millard-Faude vit en Australie

On est moins fatigué et surtout, on n’a pas de douleurs quand on est un peu âgé. J’ai toujours eu des problèmes de genoux, j’ai eu une arthroscopie à gauche et deux à droite. On ne veut pas que ces problèmes empirent. Avec ces chaussures, on peut vraiment se remettre à la marche. On peut à nouveau profiter de la vie. On remarque que les muscles sont renforcés. Les muscles aident à maintenir tout en place au niveau du genou. C’est tout simplement formidable.

Irene Millard-Faude vit en Australie

Fritz Streiff de Saint-Gall, Suisse

Comment avez-vous entendu parler de la journée d’information ? Nous avons visité le siège social ici, à Roggwil. C’est là que nous avons découvert la chaussure. Plusieurs personnes nous avaient déjà parlé de cette chaussure. Nous l’avons essayée. Au bout de 10 ou 20 minutes, nous étions convaincus. Nous nous y sommes sentis bien et avons décidé de les acheter. Puis nous les avons utilisées en pratique. Aujourd’hui, cela fait six mois que je porte ces chaussures et je me sens beaucoup mieux. Comment décririez-vous la sensation procurée par la chaussure kybun ? Comment dire... C’est comme si l’on marchait sur un nuage. Le seul inconvénient, c’est qu’au début, on se tord un peu le pied. Mais on s’y habitue. Sinon, on ressent une sensation de chaleur. J’avais aussi des problèmes à la jambe gauche. Je marchais toujours avec le pied tourné vers l’extérieur. Lorsque je porte ces chaussures, je marche droit. Et mes douleurs se sont envolées. Avant, c’est sans doute ce qui me faisait mal aux genoux. Le médecin pensait me prescrire une infiltration. Renseignement pris, il m’a dit qu’une piqûre de cortisone ferait effet trois mois, quatre avec une autre méthode, et qu’ensuite il faudrait recommencer. J’ai décidé d’attendre. J’ai continué la gymnastique et à mobiliser ma jambe. Et depuis que je porte ces chaussures, tout va bien. Recommanderiez-vous les chaussures kybun ? Sans aucun doute ! Nous venons tout juste d’en parler à un proche. Il était de passage et doit se rendre en Allemagne, mais il se renseignera à Cologne.

Fritz Streiff de Saint-Gall, Suisse

Christine Muchenberger de la Suisse

Je pensais que c'était une bonne chose. Je ne peux pas imaginer que ça n'aidera pas. On m’a dit que je devais m’assurer que la semelle ne soit pas dure. À vrai dire, cette amélioration est logique. Ce rembourrage doit forcément avoir un effet positif.

Christine Muchenberger de la Suisse

Romeo Botta, Physiothérapeute à CTPLAN

Ce qui m’a impressionné c’est de constater la rapidité avec laquelle les douleurs de ma patiente ont disparu. Il n’en faut pas plus pour établir une corrélation entre cette réaction positive et le port des kyBoot. Ma patiente ne souffre plus, elle peut donc bouger plus facilement et ses mouvements sont redevenus plus symétriques. Nous avons pu nous concentrer à nouveau sur le problème pour lequel elle m’a consulté au départ : faire travailler l’articulation du genou.

Romeo Botta, Physiothérapeute à CTPLAN

Kandid Hofstetter vit en Russie

Avant, je jouais beaucoup au football. J’ai dû arrêter à l’âge de 20 ans car j’ai eu des problèmes au genou. À partir de là ma pratique du sport a été très limitée ou peu intensive. J’ai toujours su que je devais faire attention à mon genou. Quand j’ai découvert les kyBoot j’ai compris que j’avais trouvé une solution qui me permettrait de marcher longtemps ou de faire du sport sans ressentir de douleurs au genou. Cela m’a bien sûr enchanté.

Kandid Hofstetter vit en Russie

Sigrid Eibensteiner, Suisse

Je porte les chaussures kybun depuis longtemps déjà, sans doute sept ou même huit ans. Je souffre d’arthrose du genou et j’ai toujours eu des problèmes à la marche ou pour rester debout. C’est pourquoi j’ai cherché des chaussures capables de soulager mes pieds. J’ai d’abord testé le kyBounder. Je l’utilisais pour diverses activités nécessitant de rester debout, par ex. dans la cuisine. Cela a beaucoup soulagé mes genoux. Peu de temps après, j’ai acheté ma première paire de kyBoot. J’en possède plusieurs aujourd’hui. Je ne connais pas de meilleures chaussures pour mes genoux usés.

Sigrid Eibensteiner, Suisse

Thomas Schmid cliente de la journée d’information Roggwil, Suisse

Conseilleriez-vous les kyBoot à des proches ? Bien sûr ! Je leur dirais que c’est un excellent produit. Dernièrement, je me suis blessé au genou à cause d’un accident. Elles m’ont vraiment aidé pendant cette période. Comment avez-vous entendu parler de la journée d’information ? Je suis abonné à la newsletter kybun et j’ai appris par celle-ci que cette journée avait lieu. Avez-vous déjà utilisé les produits kybun souples et élastiques ? J’avais déjà des MBT auparavant et j’en étais satisfait. Je les ai beaucoup portées. Lorsque j’ai eu besoin de nouvelles chaussures, j’ai cherché un équivalent à ces chaussures et c’est ainsi que j’ai trouvé les kyBoot. J’en suis très satisfait.

Thomas Schmid cliente de la journée d’information Roggwil, Suisse

Irene Millard-Faude vit en Australie

Dès que l’on chausse les kybun, on a cette sensation. C’est si souple qu’on ne ressent plus de douleurs, que ce soit aux pieds, aux genoux ou au dos. Ce sont les meilleures chaussures que j’ai portées et cette invention est vraiment géniale.

Irene Millard-Faude vit en Australie

Hansruedi Siegrist de la Suisse

Ces chaussures ont considérablement réduit mes douleurs. Mon genou droit m’élançait quand je portais des chaussures de marche normales non-amortissantes. Grâce aux kyBoot, je n’ai plus mal. Je ne ressentais que quelques légères douleurs quand je marchais pendant longtemps. Avec des chaussures normales, je n’aurais jamais pu réaliser mon rêve. C’est l’avantage des kyBoot.

Hansruedi Siegrist de la Suisse

Monsieur et Madame Düby de la Suisse

Qu’avez-vous pensé de la visite du monde de kybun ? Monsieur Düby: C’était super. J’ai appris beaucoup de choses, notamment au sujet des fascias. Comment avez-vous entendu parler de la visite ? Monsieur Düby: Andreas Brönnimann nous a proposé de l’accompagner. Il nous a permis de découvrir le site de production. Que pensez-vous des kyBoot ? Madame Düby: Ces chaussures sont formidables. J’en ai besoin chaque jour au travail, elles ont fait disparaître mes douleurs aux genoux et aux hanches. Depuis quand portez-vous des kyBoot ? Madame Düby: Depuis deux ans, mais des amies me les ont fait découvrir il y a plus longtemps. Monsieur Düby: Un jour, j’ai acheté des MBT lors d’une formation. Elles prennent aujourd’hui la poussière dans un placard. Depuis que j’ai des kyBoot, je ne porte plus rien d’autre.

Monsieur et Madame Düby de la Suisse

Katharina Mayer-Steinhäusl from Vienne, Autriche

Trente ans d’activité dans le commerce à porter des chaussures élégantes mais malheureusement bien trop inconfortables ont laissé leurs traces sur mes jambes. En plus d’une métatarsalgie de Morton, d’un hallux valgus, de douleurs dans les genoux et les vertèbres lombaires, une fracture du col du fémur est venue s’ajouter à la liste l’été dernier, après un accident. Il m’était presque impossible de marcher ou me tenir debout sans douleur malgré le port de semelles et de chaussures plates. Heureusement, mon amie m’a conseillé les kyBoot, qu’elle-même possède depuis un certain temps et dont elle a appris à apprécier les bénéfices.
Pour moi, c’est certain que l’achat a valu la peine. La semelle sur coussin d’air fait de la marche un plaisir, on a l’impression de marcher sur du coton. De plus, je trouve la chaussure particulièrement élégante, on m’a aussi très souvent abordée à ce sujet. J’ai eu du mal à me décider pour le modèle avec tout ce choix, je crois que ce n’est pas la première ni la dernière paire que je vais m’acheter. 

Katharina Mayer-Steinhäusl from Vienne, Autriche

Margrith Sibold de la Suisse

En janvier 2014, je me suis fait opérer de l’articulation interne du genou et par la suite, j’ai eu l’impression de très bien marcher avec la kyBoot. Je ne ressentais plus autant les irrégularités du sol et il m’a semblé que marcher avec les kyBoot me faisait beaucoup de bien après l’opération.

Margrith Sibold de la Suisse

Wilfried Franz de Berlin, Allemagne

Cela fait maintenant plus de deux ans que je porte des kyBoot, pour deux raisons : premièrement, je n'ai plus aucune douleur au niveau des genoux et deuxièmement, je ressens une nouvelle joie de vivre en marchant dans ces chaussures sur coussin d'air.

Wilfried Franz de Berlin, Allemagne

Paul Hoffmann de Suisse

Les kyBoot offrent l’avantage d’absorber tous les chocs lors de la marche et sollicitent ainsi beaucoup moins les talons et les articulations des hanches et des genoux.

Paul Hoffmann de Suisse

Heidi Sommer de Berne, Suisse

Ma fille connaissait ces chaussures et m’a conseillé d’aller à Zurich pour en essayer une paire. L’idée ne m’a pas enthousiasmée, car j’étais convaincue que cela ne servirait à rien. Lorsque j’ai du être hospitalisée à cause de mon pied, ma fille m’a reparlé de ces chaussures. Elle s’était renseignée pour savoir si on trouvait les kyBoot à Berne. C’est ainsi qu’elle m’a dit que qu’il y avait une boutique juste à côté. En passant devant, nous avons décidé d’en essayer une paire. On m’a proposé un joli modèle rouge. Dès que je les ai enfilées, mes douleurs de genou ont disparu.

Heidi Sommer de Berne, Suisse

Hansruedi Widmer de Suisse

À quiconque est à la recherche d’un bon déroulement du pied et doit préserver ses articulations, ou a un problème de hanche, genoux ou dos. Je recommande vivement de les tester.

Hansruedi Widmer de Suisse

Ivan Bucher, Mister Universum Athletic 2011, Kerns, Suisse

À l’issue de mon opération des ligaments croisés, j’ai pu retrouver une certaine stabilité dans le genou grâce à un entraînement ciblé sur le kyBounder !

  • 2012 - WFF Universe : 1re place, catégorie Couple
  • 2012 - W.A.B.B.A. World Champion : 1re place, catégorie Couple
  • 2012 - W.A.B.B.A. Swiss Champion : 1re place
  • 2011 - WFF Universe : 1re place, catégorie Athletic over 35 et vainqueur général dans la catégorie Athletic
  • 2010 - Championnats du monde de fitness : vice-champion du monde en binôme et 6e place en solo
  • 2009 - WFF Universe : 4e en finale
  • 2008 - Champion du monde au test « Kraft – Ausdauer – Beweglichkeit » (Force – Endurance – Mobilité) de Strenflex
  • 2008 - Championnats du monde de fitness : vice-champion du monde en solo et en binôme
  • 2007 - Championnats du monde de fitness : champion du monde en binôme
  • 2006 - Champion du monde de fitness de Strenflex et champion d’Europe de fitness
  • 2003 - Champion du monde de fitness de Strenflex
  • 1999 - Vainqueur de Mr. Fitness à Stuttgart
  • Champion de gymnastique artistique dans le canton d’Obwald à plusieurs reprises, champion de gymnastique primé en Suisse

Ivan Bucher, Mister Universum Athletic 2011, Kerns, Suisse

Werner Keusen vend des spécialités italiennes, Suisse

Elles sont tout simplement confortables et rendent n’importe quelle marche agréable. On peut marcher sur des pierres, monter et descendre des escaliers sans problème.

Werner Keusen vend des spécialités italiennes, Suisse

Hôtel invité Paladina Tessin, Suisse

Je porte les kyBoot depuis seulement une semaine pour faire mon jogging et j’ai déjà constaté une amélioration. J’ai toujours eu des douleurs aux genoux qui m’obligeaient à les bander pour aller courir. En une semaine, j’ai remarqué que mes genoux ne sont plus douloureux pendant la course. C’est vraiment génial !

Hôtel invité Paladina Tessin, Suisse

Johann Brülisauer de Suisse

La marche est très agréable. Mes genoux me font moins souffrir, les chocs sont amortis, et je ne me séparerais des kyBoot pour rien au monde.

Johann Brülisauer de Suisse

Josef Lingenhöle, gynécologue de la Suisse (Kopie 1)

Je viens du domaine de la recherche et j’aime essayer les choses par moi-même. J’ai vu les bienfaits de ces chaussures. Ce qui m’a convaincu, c’est lorsque ma femme m’a dit qu’elle ne pouvait plus s’imaginer marcher sans ces chaussures et qu’elle devait changer ses autres paires. Elle en est ravie. Je pense avant tout aux femmes enceintes qui ont déjà souffert des problèmes mentionnés. En cas de douleurs au niveau de l’appareil locomoteur ou de problèmes neurologiques, les kyBoot peuvent être très utiles. Je pense que les femmes enceintes peuvent également en profiter. Que ce soit pendant la grossesse ou durant l’allaitement, lorsque les articulations sont encore très élastiques et qu’il faut être attentif, ces chaussures peuvent leur être bénéfiques.

Josef Lingenhöle, gynécologue de la Suisse (Kopie 1)

Hôtel invité Paladina Tessin, Suisse

C’est la première fois que je porte des kyBoot pour la randonnée. Celle que je viens de faire a duré 2 h 30. J’avais l’impression de marcher sur de la mousse, c’était génial. J’ai les jambes en forme de « X » et là, je n’ai eu aucun problème, même sans porter de semelles. Je suis ravie.

Hôtel invité Paladina Tessin, Suisse

René Meier de la Suisse

Le groupe de randonneurs nous a souvent approchés, mon épouse et moi, pour admirer les chaussures, surtout parce que la semelle s’adapte très bien au sol, et pour nous féliciter parce que nous marchions si bien. Ils avaient du mal à croire que j’avais eu une opération du genou en janvier.

René Meier de la Suisse

See Chaung de Singapour

Il y a deux ans, j’ai eu de l’arthrose et j’avais très mal au genou. Je ne pouvais même plus marcher, mais dès que je mis les kyBoot, une sorte de miracle se produisit : je pus remarcher immédiatement! C’était incroyable, vraiment incroyable.

See Chaung de Singapour

Marios Zambelis de Chalcis, Grèce

J’ai des problèmes de dos et de genou. Le poids de mon corps entraîne une trop grande sollicitation et crée des douleurs. En portant les kyBoot, j’ai progressivement senti que mes jambes avaient plus de force : pour trouver mon équilibre sur la semelle, je devais en effet mobiliser mes muscles en continu, mais sans effort intense. Lorsque vous portez les chaussures pendant un certain temps, vous vous y habituez.

Marios Zambelis de Chalcis, Grèce

René Meier de la Suisse

C’est un véritable amortisseur, qui absorbe tous les chocs touchant le genou. Aussi bien en montée qu’en descente, cela fait vraiment du bien à mon genou.

René Meier de la Suisse

Erika Weiss, le kyBoot calme ma douleur, Suisse

Nos professions nous amènent à être toute la journée en déplacement. J’ai de l’arthrose au genou, et donc des douleurs permanentes. La kyBoot remplace l’amorti qui manque dans mon genou en raison de l’arthrose. Ce qui diminue la douleur.

Erika Weiss, le kyBoot calme ma douleur, Suisse

René Keusen, directeur logistique adjoint, tribunal cantonal de Zurich, Suisse

J’ai déjà eu deux hernies discales. De surcroit, j’ai des problèmes de genoux. Mes rotules sont séparées, ce qui n’est à vrai dire pas inhabituel. Il y a beaucoup de personnes au monde avec ce problème. Mais ça a été pesant pour moi. Auparavant, j’avais un emploi dans un opéra, et c’était un travail physique. C’est pourquoi j‘étais obligé de donner mon congé afin de suivre une formation ou une réadaptation professionnelle dans mon métier antérieur. Depuis quelques mois, je suis sans douleurs. Ce qui signifie que je fais toujours du fitness. Je renforce ma musculature du ventre et du dos. Au début, j’étais un peu sceptique quant à la kyBoot, car elle ne me plaisait pas. Mais j’ai pensé que si elle me sert à quelque chose, je peux la tester. Maintenant, je ne veux plus m’en séparer. J’ai une démarche et un bien-être totalement différents.

René Keusen, directeur logistique adjoint, tribunal cantonal de Zurich, Suisse

Dora Huguenin, guide de musée au Locle, Suisse

Vu les différentes soirées, c’est super pour moi. Par exemple la soirée des amis du musée, ou la nuit du musée. On est alors debout jusqu’à minuit, et ceci après une journée de travail. C’est super pour moi, car je n’ai aucune douleur aux pieds ou aux genoux. Parfois, lorsque je vois mes collègues plus jeunes totalement épuisés - je suis la plus âgée du musée - c’est agréable d’affirmer: « Je n’ai vraiment aucun problème, et je vais bien. »

Dora Huguenin, guide de musée au Locle, Suisse

Robert Spitz, collaborateur du service externe chez Nahrin, Suisse

Au début, on a l’impression que c’est très branlant, mais aujourd’hui je sais que cela renforce les muscles. Et je n’ai plus jamais eu de problèmes de genou, rien. C’est parfait.

Robert Spitz, collaborateur du service externe chez Nahrin, Suisse

Arnold Graf de Rheintal, Suisse

J’ai de l’arthrose au niveau du genou et la kyBoot a révolutionné mon quotidien. Quand je marche longtemps sur un sol dur avec des chaussures classiques, mes douleurs réapparaissent au bout de seulement dix minutes.

Arnold Graf de Rheintal, Suisse

Benji von Ah, trois fois champion national de lutte, originaire de l'Oberwald, en Suisse

Je souffrais de multiples blessures aux genoux et j'ai pu soulager mes articulations en marchant sur les semelles souples des kyBoot. 

Benji von Ah, trois fois champion national de lutte, originaire de l'Oberwald, en Suisse

Ruty Ben Yehuda, chef de l'administration, Anemia Clinic, Rabin Medical Center, Hod Hasharon, Israël

Après une déchirure des ligaments du genou, j'avais de fortes douleurs jusqu'à ce je découvre les chaussures de kybun. Je les ai portées et un miracle s'est produit. Je me suis habituée à la chaussure, et elles ont soulagé la douleur. Je les ai recommandées à mon mari qui a des maux de dos, à mon frère, à ma sœur. Je pense qu'ils sont tous heureux et apprécient la kybun.

Ruty Ben Yehuda, chef de l'administration, Anemia Clinic, Rabin Medical Center, Hod Hasharon, Israël

Maya Katsir, étuidant et serveuse, Tel-Aviv, Israël

J'avais des douleurs aux jambes et aux genoux. Je suis serveuse. Nous travaillons 8 heures. Je cherchais des chaussures pour tenir les 8 heures. Puis j'ai découvert kybun et j'ai acheté une paire. Je m'y suis vite habituée,
sans problème. J'aime les porter au travail. On marche comme sur un coussin... Depuis une année, je ne porte que celles-là. J'ai recommandé aux cuisiniers du restaurant d'acheter des kybun, car elles sont très confortables et on ne glisse pas en cuisine. C'est bien pour tous, les cuisiniers et les serveurs. Comme il le faut. Fantastique.

Maya Katsir, étuidant et serveuse, Tel-Aviv, Israël

Adi Porat, producteur de l'événement 'SimchaMaker', Rishpon, Israël

Je suis event manager et marche beaucoup au travail, des heures, du matin à l'après-midi. À 17 heures, j'enlève mes vêtements de travail et mets mes habits de soirée pour être élégant. J'ai trouvé des chaussures
confortables avec lesquelles je peux marcher jusqu'à 18 heures. Au début de la manifestation, j'avais déjà des douleurs aux genoux, au dos... Je prenais des analgésiques, des pommades, etc. J'étais déjà mal en point avant le début de la manifestation. Jusqu'à ce que je trouve les chaussures de kybun. Dès que je les ai mises,
je me suis senti autrement. Honnêtement. C'est une autre sensation du corps. J'avais moins de douleurs. Et après les avoir portées trois ou quatre fois, elles ont entièrement disparues. Je n'avais plus de douleurs. J'ai
commencé à être détendu au travail, sans analgésiques ni pommades. Je les recommande à tous. Elles aident
quelles que soient les douleurs.

Adi Porat, producteur de l'événement 'SimchaMaker', Rishpon, Israël

Eli Vaknin, Homme d'affaires, Beit Dagan, Israël

J'étais technicien audiovisuel et j'ai eu des problèmes de genou.J'ai essayé toutes les nouvelles chaussures lancées sur le marché. C'est la première fois qu'il y a une
vraie solution pour mon problème.Mon père a 76 et il ne pouvait presque pas marcher. Aujourd'hui il marche sans aide. Il les adore et ne les enlève même pas pour le shabbat. Je veux acheter toute la collection.

Eli Vaknin, Homme d'affaires, Beit Dagan, Israël

Doris Blum de Berne, Switzerland

Il était un accident de ski. Je faisais du hors piste et, en voulant sauter une bosse, je suis mal retombée, dans un trou. J’ai eu le genou presque complètement déchiré, c’était très grave. Les spécialistes ont longuement hésité avant de m’opérer, ne sachant pas si je pourrais retrouver l’usage de mon genou. Dans mon état, j’ai été très chanceuse de pouvoir porter ces chaussures.

Doris Blum de Berne, Switzerland

Robert Dönni, Montlingen, Suisse

Elle soulage énormément le genou lorsque je marche, de même que le dos. La mauvaise position que j'ai en marchant se répercute également sur le joint. La kyBoot me permet de corriger cette mauvaise position. Depuis mi-décembre, j'ai vraiment beaucoup moins de problèmes qu'avant. Et le soir, je peux à nouveau beaucoup mieux dormir, car j'ai beaucoup moins de douleurs. Je recommande donc vivement cette chaussure.

Robert Dönni, Montlingen, Suisse

Marco Hanselmann, habite à Appenzell

En 1998, j’ai eu un grave accident de moto. Tout était abîmé, du genou jusqu’au pied. La jambe devait d’abord être amputée. Puis les médecins ont heureusement pu la sauver. Depuis ce jour-là, j’avais des douleurs quotidiennes. Je me suis renseigné pour savoir comment soulager les douleurs. Et c’est là que j’ai découvert la kyBoot.

Marco Hanselmann, habite à Appenzell

Conny Lüscher, femme au foyer, Nottwil, Suisse

Je me sens bien dans cette chaussure. Avec elle, je peux marcher et rester debout aussi longtemps que je le souhaite. Je n'ai pas de douleurs aux hanches ni de douleurs aux genoux. C'est le bonheur.  Voir la vidéo

Conny Lüscher, femme au foyer, Nottwil, Suisse

Stefan Wolf, de longue date joueur professionnel et 14 fois l'ex-international, Lucerne, Suisse

C'est tout simplement comme sur un coussin d'air. C'est beaucoup plus mou et amortit les chocs. Je peux me promener normalement sans devoir faire attention à soulager le genou pour ne pas avoir de douleurs. Et je peux ainsi - avec ces chaussures - marcher tout à fait normalement. J'ai l'impression de marcher de façon beaucoup plus amortie et ainsi je n'ai pas de douleurs.
 Voir la vidéo

Stefan Wolf, de longue date joueur professionnel et 14 fois l'ex-international, Lucerne, Suisse

Stephan Lehmann, une ancienne star du football et entraîneur des gardiens, Hergiswil,Suisse

Je n'ai plus 20 ans, donc je la porte tous les jours. En prenant de l'âge, on prend évidemment conscience que la santé est ce qu'il y a de plus important. Au dos et aux genoux - même après ma carrière qui était relativement longue - j'ai quelques dommages consécutifs ou tardifs. Elle est donc certainement un soutient de ce point de vue et m'aide à bien vieillir, encore davantage. Maintenant, j'ai vraiment fait l'expérience qu'elle me soulage, car on utilise et active toujours aussi les toutes petites parties de muscle. On active donc les fibres musculaires qui s'endorment autrement en peu. C'est probablement la clé du succès. Je ne veux pas devenir médical, je m'y connais trop peu. Mais je suis vraiment content d'avoir cette chaussure aux pieds.
 Voir la vidéo

Stephan Lehmann, une ancienne star du football et entraîneur des gardiens, Hergiswil,Suisse

Dr. Christian Gäbler, Prof. univ., médecin spécialiste en chirurgie et traumatologie sportive, Vienna, Autriche

La kyBoot permet de marcher de manière active et saine sur les sols durs. La semelle molle et instable ménage les articulations, entraîne la musculature, améliore l'équilibre et stimule les récepteurs des pieds. Du point de vue médical, je recommande donc la kyBoot surtout aux patients souffrant d'une mauvaise tenue ou de problèmes de genoux.

Dr. Christian Gäbler, Prof. univ., médecin spécialiste en chirurgie et traumatologie sportive, Vienna, Autriche

Walter Keller, retraité, Bischofszell, Suisse

"J'ai 74 ans et je suis un pèlerin passionné. Lors de ma dernière randonnée de 400 km sur le chemin de pèlerinage français, j'ai porté la kyBoot. La sensation a été très agréable et mes douleurs aux genoux ont disparu comme par magie. Surtout sur les chemins goudronnés, j'ai été surpris à quel point la marche est souple et bienfaisante. J'ai senti que la kyBoot renforce les muscles de mes jambes et de mes pieds. Depuis je ne porte plus que la kyBoot, et mes sandales." 

Walter Keller, retraité, Bischofszell, Suisse

Gabor Kato

J'ai une contusion au talon de mon pied gauche et ligaments déchirés sur mon genou droit. J'ai tout essayé - anti-inflammatoires, anti-inflammatoires patchs, des béquilles, genouillères, protège talon. Ils ont tous aidé un peu. Mais rien ne m'a aidé autant que la kyBoot. J'ai deux paireset elles sont les seules chaussures que je porte maintenant. Le modèle en cuir est particulièrement confortable.

Gabor Kato

Roger Stauffer, voix basse au sein du Gossau Gospel Choir, Suisse

Je peux porter les chaussures sans problème toute la journée. Lorsque nous devons être prêts pour 15 heures et que le concert débute à 19 heures, je ne sens rien. Je n’ai de maux ni au dos ni aux genoux. De plus, je n’ai plus de pieds brûlants. C’est vraiment comme le jour et la nui

Roger Stauffer, voix basse au sein du Gossau Gospel Choir, Suisse

Patrick Odermatt, chef d’atelier de MP Garage à Au, Suisse

Tu as l’avantage de ne pas être trop fatigué le soir, et les maux aux genoux ne sont pas trop violents. Un désavantage est qu’au début, tu dois t’habituer à la chaussure. Être rigoureux au départ, jusqu’à ce que la musculature se développe. Par la suite, on en parle plus. En hiver, je devrais essayer les chaussures montantes. Autrement, j’ai les chaussures pleines de neige.

Patrick Odermatt, chef d’atelier de MP Garage à Au, Suisse

Dora Huguenin, guide de musée au Locle, Suisse

La kyBoot a un grand avantage pour moi. Elle a soulagé mes problèmes de genoux ainsi que mes problèmes d’éperon calcanéen. C’était le plus important. Même les douleurs de genoux ont diminué. Et elle stimule la circulation du sang.

Dora Huguenin, guide de musée au Locle, Suisse

Priska Hirt, en formation pour devenir physiothérapeute pour chevaux, Suisse

Aussi longtemps que je me souvienne, j’ai des maux de dos. Avec des lancées dans la jambe, ce qui a provoqué des nuits sans sommeil. Maintenant que j’ai pratiquement tout essayé, j’ai pensé que ça vaudrait la peine. Et justement, parce que je sais qu’en matière de chaussure, c’est très important, et qu’il faut être bienveillant. Je suis allée dans un shop et j’ai tout regardé. Au début, j’ai pu avoir une chaussure test, ce que j’ai énormément apprécié. Je ne voulais pas dépenser trop d’argent tout de suite. J’ai porté cette chaussure 5 à 10 minutes, puis j’ai éprouvé des douleurs au genou. J’étais horrifiée. J’ai pourtant été mise en garde, mais je n’aurais pas pensé que ça pouvait faire aussi mal. Ensuite, j’ai reçu un kyBounder pour m’entraîner 6 à 7 fois par jour. Après deux semaines, j’ai déjà remarqué que je pouvais me mettre dessus sur une jambe sans douleurs. J’ai rendu le tapis et j’ai acheté les premières chaussures. Depuis, je n’ai plus de problèmes.

Priska Hirt, en formation pour devenir physiothérapeute pour chevaux, Suisse

Marco Hanselmann, habite à Appenzell, Suisse

Je recommanderais la kyBoot à tout le monde. Surtout lorsqu’on a mal au dos ou aux genoux. La qualité de vie est meilleure. Jusqu’à maintenant, je n’avais trouvé aucune chaussure aussi bénéfique.

Marco Hanselmann, habite à Appenzell, Suisse

Patrick Odermatt, chef d’atelier de MP Garage à Au, Suisse

La kyBoot prend soin des articulations durant le travail. Le soir, j’ai beaucoup moins de douleurs aux genoux qu’avant. Je suis plus reposé et peux travailler d’avantage et plus longtemps.

Patrick Odermatt, chef d’atelier de MP Garage à Au, Suisse

Patrick Odermatt, chef d’atelier de MP Garage à Au, Suisse

J’ai déjà abîmé mes genoux en étant jeune. J’ai négligé mes genoux lorsque je faisais de la moto. Ils ont souvent eu froid. J’ai dû lutter très tôt contre les problèmes de genoux. En raison de la semelle rigide des chaussures de travail, j’avais souvent des douleurs aux genoux le soir. Depuis que je porte la kyBoot, c’est bien mieux. Les douleurs ne disparaissent pas complètement, mais il y a une nette différence.

Patrick Odermatt, chef d’atelier de MP Garage à Au, Suisse