Témoignages relatifs à kybun et interviews vidéo

Consultez ici tous les témoignages des clients à propos de nos produits. Vous avez ensuite le choix parmi plusieurs catégories.

(Reset)

kybun Témoignages

Sigrid Eibensteiner, Suisse

Je porte les chaussures kybun depuis longtemps déjà, sans doute sept ou même huit ans. Je souffre d’arthrose du genou et j’ai toujours eu des problèmes à la marche ou pour rester debout. C’est pourquoi j’ai cherché des chaussures capables de soulager mes pieds. J’ai d’abord testé le kyBounder. Je l’utilisais pour diverses activités nécessitant de rester debout, par ex. dans la cuisine. Cela a beaucoup soulagé mes genoux. Peu de temps après, j’ai acheté ma première paire de kyBoot. J’en possède plusieurs aujourd’hui. Je ne connais pas de meilleures chaussures pour mes genoux usés.

Sigrid Eibensteiner, Suisse

Annina Dietsche de Rüthi, Saint-Gall, Suisse

Que ce soit au bureau ou à la maison, les kyBoot dotées d’une semelle souple sont idéales pour marcher ou se tenir debout pendant longtemps sur des sols durs. Grâce à elles, je n’ai pas les jambes lourdes et j’adopte une meilleure posture. Je cherche ainsi à prévenir les douleurs aux articulations. « Que ce soit au bureau ou à la maison, les kyBoot dotées d’une semelle souple sont idéales pour marcher ou se tenir debout pendant longtemps sur des sols durs. Grâce à elles, je n’ai pas les jambes lourdes et j’adopte une meilleure posture. Je cherche ainsi à prévenir les douleurs aux articulations. »

Annina Dietsche de Rüthi, Saint-Gall, Suisse

Maria Klein de l'Allemagne

Je porte les kyBoot depuis quelques semaines aussi bien à la maison que dans la rue, et j’en suis entièrement satisfaite. Sept ans après mon amputation, je retrouve presque mon ancienne qualité de vie grâce à ces chaussures. Elles sont si légères qu’on a l’impression de marcher pieds nus, oubliant qu’on les a aux pieds. Grâce à elles, mon dos est détendu et ne me fait plus mal. De plus, les semelles antidérapantes offrent une sécurité totale. Certes, elles ont un prix, mais le bien-être passe avant tout !

Maria Klein de l'Allemagne

Caroline Winter de la Suisse

Je peux intégrer le kyBounder dans mes activités quotidiennes. Par exemple quand je repasse. Pour ce que je dois faire de toute façon, c’est incontournable. J’installe le kyBounder et je fais d’une pierre deux coups, comme le dit l’expression. Je repasse tout en m’entraînant.

Caroline Winter de la Suisse

Susanne Bogadely de l' Allemagne

Bonjour, je m’appelle Susanne Bogedaly. Je souffre depuis environ un an et demi d’une fasciite plantaire chronique des deux côtés et d’une épine calcanéenne au pied gauche. J’ai essayé d’innombrables méthodes pour m’en débarrasser. J’ai eu recours à toutes les thérapies conventionnelles. Les médecins disent qu’il n’y a plus aucune piste thérapeutique à explorer pour moi. J’ai essayé les semelles orthopédiques, les semelles sensorimotrices, les analgésiques ainsi que la thérapie par ondes de choc. Tout cela n’a eu aucun résultat, et les douleurs chroniques sont restées intenses. Dans ma détresse, j’ai voulu tenté encore autre chose. J’ai découvert les kyBoot sur Internet et je les ai essayées. Après quelques recherches, je me suis décidée pour ce modèle. J’en suis tout simplement ravie, d’autant plus qu’elles étaient mon dernier espoir. On ressent exactement la sensation décrite dans la publicité : celle de marcher sur un nuage. C’est formidable pour moi, car en tant qu’éducatrice, je dois marcher beaucoup chaque jour. Je reste debout pendant de longues heures, et je porte actuellement ces chaussures aussi bien au travail qu’à la maison, comme chaussons. J’ai déjà commandé le modèle suivant, les « Arosa ». Ce sont des bottines noires à lacets qui montent jusqu’en haut. Elles sont très chics. Je conseille ainsi à tous les désespérés qui partagent le même sort que moi d’essayer ces chaussures. Cela en vaut vraiment la peine. Je suis comblée, je peux de nouveau marcher normalement sans ressentir presque aucune douleur. Je ne lâche rien et garde le sourire. Je vous salue tous, et surtout ne baissez pas les bras !

Susanne Bogadely de l' Allemagne

Margaret d'Angleterre

Je suis une fervente adepte des kyBoots. Agée de 76 ans, je pratique la randonnée et la danse country depuis de nombreuses années. Pendant toutes ces années de pratique, j'ai essayé de nombreuses chaussures. Les kyBoots sont mes préférées : elles sont si confortables que je les porte tout le temps, que ce soit pour jardiner, marcher, danser la zumba, ou simplement faire le ménage chez moi.  Elles sont aussi confortables que des chaussons et suffisamment résistantes pour m'accompagner sur de grandes randonnées. Un de mes amis, qui est kiné, est très impressionné par leurs qualités d'absorption des chocs et leur soutien : ce sont des chaussures idéales pour les articulations fragiles.

Margaret d'Angleterre

Karen Maidra, habite à Canada

Ces chaussures sont exceptionnelles ! Mon travail m’oblige à rester debout toute la journée. Il y a deux ans, j’ai eu une fracture du métatarse. Au début, la douleur était insoutenable, mais j’ai pu reprendre le travail grâce à une orthèse que je porte en permanence depuis lors. Aujourd’hui, la douleur reprend et l’orthèse commence à me gêner. D’après mon physiothérapeute, les muscles de mon pied se sont probablement affaiblis à cause de l’orthèse : en effet, des exercices d’étirement permettent de soulager nettement la douleur. Je dois désormais porter des chaussures à semelles souples pour pouvoir tenir debout. Les kyBoot sont non seulement les chaussures les plus souples que j’ai jamais portées, mais elles vont également renforcer mes pieds ! Que rêver de mieux ? J’exerce mon métier depuis 32 ans et je devrais pouvoir bénéficier d’une retraite anticipée dans quelques années, mais je ne pensais pas être capable de tenir jusque-là. J’avais même commencé à chercher du travail dans un autre secteur, m’apprêtant à renoncer aux avantages liés à l’ancienneté auxquels j’ai droit actuellement, dont la retraite anticipée ! Je peux désormais abandonner mes recherches. Je suis vraiment ravie d’avoir trouvé ces chaussures. Elles sont extraordinaires, je ne connais rien de semblable ! Je voudrais juste ajouter ceci : cela fait maintenant deux semaines que je vais travailler avec ces chaussures, et j’ai eu moins mal aux pieds après les avoir portées pendant cinq jours qu’après deux jours de congé sans les avoir aux pieds !
J’ai hâte de pouvoir me payer une autre paire à porter chez moi... Désormais, je ne peux plus vivre sans elles ! 

Karen Maidra, habite à Canada

Ingrid S. de Lörrach, Allemagne

Vendredi : cinq heures à marcher dans Hambourg, thermomètre à 0º et des pieds au chaud après quelques minutes de marche.
Samedi : dix heures à marcher dans Hambourg, thermomètre à 0º, je n’en reviens pas d’avoir tenu aussi longtemps !
Jeudi : Promenade sur la plage à Amrum. La pluie avait formé d’immenses flaques d’eau sur le sable, je ne pouvais pas les contourner, je devais les traverser. J’ai retiré chaussures et chaussettes, il faisait environ 7º, au bout de quelques mètres, je ne sentais déjà plus mes pieds. Je n’avais rien pour m’essuyer, j’ai juste retiré le sable en frottant mes pieds avant de me rechausser ; il me restait toujours près de 30 minutes de marche dans le village. J’ai décidé de passer par mon appartement de vacances pour prendre un bain de pieds. Mais une fois dans le village, je me suis rendue compte que mes pieds étaient de nouveau bien au chaud ! MAGNIFIQUE !
Au travail, je ne porte plus que mes kyBoot et je les recommande à tous mes patients. Les meilleures chaussures que j’aie jamais portées ! Ma mère les porte chez elle et est enchantée par l’agréable tiédeur qu’elles procurent.

Ingrid S. de Lörrach, Allemagne

Tamara Zäch, Suisse

Je peux bien m’imaginer le kyBounder dans la cuisine, lorsque je coupe des oignons. Je peux aussi me l’imaginer dans la salle de bain. Afin d’être toujours  sur ce tapis.

Tamara Zäch, Suisse

Romy Ziltener, Weesen am Walensee, Suisse

Je m’aperçois que je me bouge différemment. Un peu plus souple et mieux. Je suis femme au foyer et ne fais pas de jogging. Ma thérapie est le nettoyage, et c’est ça mon jogging. Je me baisse beaucoup et trouve que la kyBoot est adaptée. La chaussure m’aide beaucoup. Elle est comme une chaussure de sport un peu plus large. 

Romy Ziltener, Weesen am Walensee, Suisse

Ruth Wälti, St-Gall, Suisse

"Je porte la kyBoot depuis quelques semaines et je m'y sens comme sur un nuage. Si je le pouvais, je la porterais même à la maison et la nuit, tellement elle est confortable."

Ruth Wälti, St-Gall, Suisse

Romy Ziltener, Weesen am Walensee, Suisse

Le réel grand Avantage est la sécurité. J’ai remarqué que lorsque le sol est humide après le nettoyage quotidien - j’ai trois chats qui salissent la maison - une chaussure traditionnelle est extrêmement dangereuse. La kyBoot tient bien. C’est super. Je me sens complètement en sécurité ! 

Romy Ziltener, Weesen am Walensee, Suisse

Rafaela Hayden, avait une mauvaise position des pieds, Suisse

Je porte la kyBoot tous les jours. Par contre, à la maison comme au travail, je porte souvent les semelles orthopédiques. Dès que je quitte la maison, je mets ma kyBoot. La kyBoot est la chaussure la plus confortable que je connaisse.

Rafaela Hayden, avait une mauvaise position des pieds, Suisse