Témoignages relatifs à kybun et interviews vidéo

Consultez ici tous les témoignages des clients à propos de nos produits. Vous avez ensuite le choix parmi plusieurs catégories.

(Reset)

kybun Témoignages

Heidi Frei de Suisse

Cela m’a pris dix bonnes années pour reprendre une vie à peu près normale. Depuis cinq ans, je vis normalement et je souhaite aujourd’hui pouvoir me déplacer sans douleur. C’est pourquoi j’ai opté pour les chaussures kybun. Je vais porter ces chaussures tout le reste de ma vie. C’est un vrai bonheur.

Heidi Frei de Suisse

Carlo Bachmann de Suisse

Ce qui m’a le plus sauté aux yeux est que cette chaussure m’oblige à marcher autrement. Mes articulations ne subissent plus de chocs. Ma cheville et mon genou gauche me faisaient extrêmement mal. Les douleurs ont déjà un peu diminué. Bien entendu, je ne m’attendais pas à revenir 30 ans en arrière en deux mois. Mais j’ai déjà parcouru un bon bout de chemin.

Carlo Bachmann de Suisse

Michel de Wetzikon, Suisse

Je trouve important que les personnes qui sont dans la situation dans laquelle j’étais il y a trois semaines ne perdent pas espoir. Que tout espoir n’est pas perdu car ils ont des difficultés à se tenir debout dans la cuisine, et qu’à part éventuellement cuisiner, ils ne peuvent plus rien faire d’autre. Selon moi, si vous avez des douleurs aux pieds en marchant ou en vous déplaçant, cela vaut la peine d’essayer la chaussure. On reçoit de très bons conseils ici. Je ne connais que la boutique de Rüti car elle est située près de chez moi. Les employés m’ont énormément conseillé et aidé, et ne m’ont pas laissé quitter la boutique avant que je ne sois entièrement sûr d’avoir trouvé la bonne chaussure.

Michel de Wetzikon, Suisse

Samuel Gerber de Suisse

À une période, j’ai même dû me déplacer avec des béquilles car je ne pouvais plus du tout marcher. Il existe beaucoup de solutions à tester, comme mettre des semelles par exemple. Mais toutes ces méthodes coûtent cher et ne sont pas forcément efficaces. Pour porter les semelles, il faut notamment acheter d’autres chaussures qui ne sont pas bon marché. Il est donc préférable d’acheter des chaussures kybun dès le début. Elles améliorent vraiment la santé et nous forcent notamment à adopter une autre posture. Elles permettent de soulager le dos et l’ensemble du corps. Tout devient plus simple quand on peut facilement bouger en marchant.

Samuel Gerber de Suisse

Carlo Bachmann de Suisse

Quand je porte d’autres chaussures, je marche différemment. Je ne traîne plus les pieds, mais je marche plutôt sur les talons. Avant, je ne pouvais pas faire cela. Je me contentais de traîner les pieds.

Carlo Bachmann de Suisse

Michel de Wetzikon, Suisse

Grâce à cette chaussure, je vivrai probablement quelques années de plus, et je n’exagère pas en disant ça. Bien que ma maladie soit très rare, je suppose que de nombreuses personnes ressentent les mêmes douleurs. Cette chaussure peut être bénéfique aux personnes qui ne peuvent plus sortir de chez eux, ont la goutte, etc. On a l’impression de marcher sur des nuages. L’unique fait de se tenir debout dans la cuisine est un vrai plaisir par rapport aux douleurs que nous ressentons.

Michel de Wetzikon, Suisse

Stephanie Bruhin, responsable du magasin Winterthur, Suisse

La démarche est beaucoup plus souple et se tenir debout est plus confortable. Et naturellement, lorsque l’on travaille 10 à 12 heures par jour, c’est vraiment plus agréable.

Stephanie Bruhin, responsable du magasin Winterthur, Suisse

Juhani Turunen (Finlande)

Après avoir couru 18 marathons et quelques semi-marathons, j’ai récemment dû arrêter la course à pied à cause de douleurs dans le bas du dos et aux jambes. Les médecins m’ont diagnostiqué une sténose lombaire. Mais je n’ai pas arrêté de bouger pour autant. Grâce aux chaussures kybun et au Pilates, je peux faire de longues randonnées et de l’escalade dans la magnifique nature finlandaise.

Juhani Turunen (Finlande)

Michel de Wetzikon, Suisse

Il y a trois semaines, j’ai acheté la chaussure. Je me déplaçais encore à l’aide de béquilles. Je marchais lentement, comme un vieillard. Désormais, je peux sortir de chez moi, faire les courses et accomplir de petites choses. Cette sensation de liberté est comparable à celle que l’on ressent lorsque l’on conduit une voiture ou une moto pour la première fois. Le monde s’ouvre subitement devant soi.

Michel de Wetzikon, Suisse

Heidi Frei de Suisse

Ma mère et mon frère, par exemple, m’ont dit que je me déplaçais avec beaucoup plus de souplesse. Je ne le remarque pas forcément moi-même, mais beaucoup de gens me le disent. Je me sens beaucoup moins fatiguée au quotidien car la douleur apparaît moins rapidement et j’ai donc plus d’énergie.

Heidi Frei de Suisse

Comédien voix off originaire du Montana, États-Unis

Il y a quelques semaines, ma femme a acheté des chaussures kybun (Bern) et elle les adore ! Elle souffrait depuis quelque temps de violentes douleurs au pied causées par une prothèse de genou. Depuis qu’elle porte les chaussures kybun, ses douleurs se sont nettement atténuées. Maintenant, ses employés veulent aussi s’en acheter une paire !

Comédien voix off originaire du Montana, États-Unis

Michael Hirte joueur d’harmonica, Allemagne

Normalement, j’avais toujours un tabouret sur scène. J’en ai encore un pour ce concert car il dure longtemps. Avant, lorsque je jouais ne serait-ce qu’une demi-heure, il fallait que je m’assoie sur un tabouret. J’avais vraiment mal en restant debout. Ce n’est plus le cas avec ces chaussures. Je peux rester debout sur scène, bouger et jouer sans avoir mal nulle part.

Michael Hirte joueur d’harmonica, Allemagne

Philipp Scheuble, le président de la commune de Rüthi

La douleur disparaît complètement. Quand je porte ces chaussures tout la journée au bureau, je ne ressens pas de douleur. Elles m'ont vraiment émerveillé. Je n'y aurais pas cru. Cela faisait longtemps que j'avais mal sans arrêt. Je l'ai surtout remarqué le soir au moment d'aller au lit. Depuis que je porte ces chaussures, je n'ai plus du tout mal. Je n'ai pas eu besoin de changer mon style de vie ni de faire plus de sport pour voir une différence. Seulement de porter ces chaussures.

Philipp Scheuble, le président de la commune de Rüthi

Kathrin Müller-Hänny de Lenzburg, Suisse

La découverte des chaussures kybun a changé ma vie. Depuis ma naissance, je souffre d’un pied plat/étalé. Puisque que nous ne trouvions pas de chaussures adaptées à mon problème dans le commerce, mes parents faisaient faire de coûteuses chaussures sur mesure. Je n’en garde pas de bons souvenirs. Lorsque j’étais à l’école primaire, ma mère m’emmenait deux fois par an à Zurich dans un magasin spécialisé. Je me souviens des heures angoissantes passées dans cette boutique « surchauffée » et je revois cette vendeuse dévouée m’apporter une multitude de chaussures – sans grand succès. Le plus souvent, les randonnées en famille, les voyages scolaires et les vacances au ski étaient une vraie torture pour moi. En mai 2014, j’ai découvert les chaussures kybun, ce fut l’évènement de l’année ! Depuis, je peux marcher des heures sans ressentir de douleurs. Je marche sur des sols durs, p. ex. quand je vais faire mes courses en ville. Je ne me fatigue plus et mes pieds ne souffrent plus. Avant, presque chaque pas se répercutait violemment sur ma hanche qui n’était déjà plus très en forme. Aujourd’hui, mes hanches et mon dos se portent très bien. Dans mon logement, dont le sol est recouvert de carreaux en céramique, je porte avec bonheur des sandales kybun. Je passe des journées entières au musée Technorama et au zoo en compagnie de mes petits-enfants. Je fais la queue et reste des heures aux fourneaux. Désormais, je reste volontiers debout et je suis heureuse. C’est un plaisir de marcher en se tenant droite.

Kathrin Müller-Hänny de Lenzburg, Suisse

Client de la Suisse

Une inflammation chronique du tendon d’Achille m’a longtemps obligé à consulter un kinésithérapeute. Lorsque j’ai commencé à aller mieux, je portais beaucoup les chaussures kybun : cela m’a vraiment aidé.

Client de la Suisse

Client de la Suisse

Pendant presque deux ans, une hernie discale m’a empêché de marcher. Un jour, un ami m’a offert une paire de ces chaussures. C’est en me promenant avec régulièrement que j’ai pu reprendre la marche. Aujourd’hui, j’ai récupéré. Grâce à la chaussure kybun ? Oui, grâce à kybun et à la prière.

Client de la Suisse

Irene Millard-Faude vit en Australie

On est moins fatigué et surtout, on n’a pas de douleurs quand on est un peu âgé. J’ai toujours eu des problèmes de genoux, j’ai eu une arthroscopie à gauche et deux à droite. On ne veut pas que ces problèmes empirent. Avec ces chaussures, on peut vraiment se remettre à la marche. On peut à nouveau profiter de la vie. On remarque que les muscles sont renforcés. Les muscles aident à maintenir tout en place au niveau du genou. C’est tout simplement formidable.

Irene Millard-Faude vit en Australie

Philipp Scheuble, le président de la commune de Rüthi

J'ai le sentiment que mes jambes sont plus apaisées. Ma circulation s'est améliorée, ainsi que ma posture quand je marche. J'ai l'impression que je me tiens plus droit.

Philipp Scheuble, le président de la commune de Rüthi

Stephanie Bruhin, responsable du magasin Winterthur, Suisse

Au début, c’était un peu difficile de s’y habituer. J’avais aussi des courbatures au muscle tibial. Je ne sais pas si de telles courbatures existent. De temps en temps, je devais remettre des chaussures normales mais aujourd’hui tout va bien. Je ne pourrais plus m’en passer.

Stephanie Bruhin, responsable du magasin Winterthur, Suisse

Heidi Frei de Suisse

Je ressens cette amélioration dans tout mon corps. Les spasticités dans mon épaule et mon bras ont été significativement réduites. Elle n’ont bien entendu pas complètement disparu. Les spasticités faisaient se lever mon bras jusqu’à ma poitrine. Elles causaient des douleurs et de la tension musculaire. Je n’ai plus ce problème. Je suis beaucoup plus détendue. Je peux bouger mon dos librement et même soulever mon bras. C’est grâce à la décontraction de ma musculature mais également aux chaussures kybun. Elles me permettent de retrouver ma mobilité.

Heidi Frei de Suisse

Client de Zurich, Suisse

Nous sommes sur le stand kybun : vous portez des kyBoot depuis longtemps. Oui, en effet, et je suis vraiment très satisfait de ces chaussures. Il se trouve que j’en ai eu besoin comme chaussures orthopédiques. Elles ont été très efficaces pour ma rééducation car je m’étais fait une blessure au pied. Vous allez mieux aujourd’hui ? En fait, j’arrive à marcher beaucoup mieux. J’alterne les kyBoot avec les chaussures traditionnelles. Porter les kyBoot procure une sensation très agréable. Merci beaucoup.

Client de Zurich, Suisse

Christian Tobler de Suisse

Pourquoi portes-tu ces chaussures ? Elles sont spéciales. Ce sont des kyBoot. Sur coussin d’air, je les adore. En faisant une longue marche pieds nus sur la plage, je me suis fait une épine calcanéenne, une sorte d’excroissance au niveau du calcanéum. Je n’ai pas pu marcher normalement pendant des mois. Puis j’ai découvert les kyBoot et j’ai pu les tester. Et vous voyez, je remarche. Depuis, je porte des kyBoot, en randonnée et dans la vie de tous les jours.

Christian Tobler de Suisse

Michael Hirte joueur d’harmonica, Allemagne

J’ai déjà recommandé ces chaussures à quelqu’un qui avait aussi des problèmes à la colonne vertébrale. Je l’ai revu il y a peu de temps. Il m’a montré qu’il portait des kyBoot. Il les trouvait fantastiques et en était ravi ! Ses douleurs ont disparu et il se porte mieux.

Michael Hirte joueur d’harmonica, Allemagne

Michel de Wetzikon, Suisse

Cette chaussure ne peut pas soigner ma maladie, mais elle a fait baisser mon niveau de douleur à 25-50 %. Désormais, je peux sortir de chez moi, me rendre dans un bain thermal et aller nager.

Michel de Wetzikon, Suisse

Monika Kühlwein de l'Allemagne

Bonjour Jürgen, comme promis, je te renverrai demain (à contrecœur) les chaussures d’essai. Je ne suis pas encore une coureuse active, mais même sur de courtes distances, je vois une énorme différence entre mes chaussures et les kyBoot. Je ne me tiens pas du tout de la même manière et j’ai beaucoup moins de mal à rester debout. Je suis conquise. Je ne jure plus que par les kyBoot, je n’aurais jamais imaginé l’assurance et le confort qu’offrent ces chaussures. Récemment, mes kyBoot étaient mouillées et j’ai dû porter des chaussures ordinaires, ça n’allait pas du tout. Je me suis mise à marcher en étant raide comme un piquet. Pour l’amour du ciel, plus jamais ça !

Monika Kühlwein de l'Allemagne

Susanne Michel de l'Allemagne

Je n’ai que des expériences positives avec les chaussures kybun. J’ai rencontré Jürgen Zeller chez mon orthopédiste peu de temps après mon amputation, et c’est par son intermédiaire que j’ai obtenu ma première chaussure kybun. Ma jambe droite a également été affectée lors de l’accident, c’est pourquoi la chaussure kybun m’ont immédiatement convaincue. J’ai essayé d’innombrables chaussures de sport mais, aussi coûteuses soient-elles, aucune ne vient égaler la chaussure kybun ! Les chaussures kybun sont souples au niveau du talon, elles me donnent de l’assurance. Je peux marcher longtemps sans ressentir de douleurs à la jambe ni de brûlures au niveau de la plante du pied. Avec les chaussures kybun, je n’ai pas à avoir peur de glisser lorsque le sol est humide ou mouillé. Toutes les autres chaussures me font très vite mal au pied et provoquent une sensation de brûlure à la plante du pied. Par ailleurs, je ne marche pas avec autant de confiance lorsque je porte d’autres chaussures, loin s’en faut. Je ne trouve pas du tout que les chaussures kybun manquent de stabilité. Elles m’aident en toute situation et me donnent de l’assurance. Au début, il faut peut-être s’habituer à trouver le bon équilibre. Mais j’ai vite remarqué que les chaussures m’aident à marcher. Pour moi, les chaussures kybun sont les chaussures idéales, en particulier pour les personnes qui apprennent à se déplacer avec une prothèse, car elles apportent un soutien énorme durant la marche.

Susanne Michel de l'Allemagne

Evelyne Will, aide-soignante en gériatrie

J’ai pu tester la chaussure kybun pendant quelques jours. En les portant, j’avais l’impression de flotter sur un nuage. Je marchais tout en douceur et me déplaçais rapidement malgré ma petite taille. Je m’achèterai une paire de kybun après mon déménagement, car c’est une expérience formidable !

Evelyne Will, aide-soignante en gériatrie

Un client d’Allemagne

J’ai 71 ans et j’ai récemment été amputé de la jambe gauche, au-dessus du genou. J’ai découvert les kyBoot sur Internet et je me suis renseigné par téléphone auprès de M. Zeller. Deux jours plus tard, je recevais chez moi une paire de kyBoot d’essai. J’ai eu le droit de les porter chez moi pendant deux semaines avant de décider de les garder ou de les renvoyer. Trois minutes après avoir marché avec les kyBoot, j’ai pris le téléphone et j’en ai acheté une paire ! Je n’ai jamais eu de chaussures aussi souples, ajustées et tendance que celles-ci. Je les porte quotidiennement depuis 14 jours et elles sont géniales. Je marche nettement plus qu’avec mes anciennes chaussures ! Il y a cinq jours, ma femme a commandé des sandales kyBoot auprès de M. Zeller, et elle ne les enlève que pour aller se coucher... Elle est tout simplement ravie de ses sandales. Je ne peux que recommander les kyBoot ! Merci beaucoup, M. Zeller.

Un client d’Allemagne

Oliver Decker de l'Allemagne

La grande classe ! Comment j’ai découvert la chaussure kybun ? Jürgen a posté un lien vers son site dans notre groupe Facebook. Cela a éveillé ma curiosité. Pourquoi ? J’ai été amputé de la jambe gauche, au-dessus du genou, et je me suis cassé une articulation de la cheville qui continue de me faire mal régulièrement. J’ai pensé que ces chaussures pourraient soulager mes douleurs. Après un premier contact par e-mail, Jürgen m’a tout de suite proposé de me prêter une paire de chaussures d’essai. Au bout de 14 jours, j’étais conquis et j’ai commandé une paire. Ce qui m’a convaincu ? La sensation de marcher sur un nuage ! Les chaussures kybun permettent de se déplacer tout en douceur, contrairement à mes chaussures Salo... avec lesquelles j’ai l’impression de marcher au pas de l’oie. Le déroulé du pied est très agréable. J’ai aussi moins de mal à poser un seul pied sur chaque marche lorsque j’emprunte des escaliers. Mes pas sont plus silencieux (je peux désormais m’approcher à pas de loup). De même, marcher dans la rue est nettement plus agréable. Et ce ne sont que mes premières impressions, après quelques semaines d’utilisation. Il est vrai que ces chaussures ont un prix, mais elles me font du bien. Je suis donc persuadé d’avoir fait un bon achat, et je ne peux que recommander les chaussures kybun.   Jürgen, je te remercie du fond du cœur ! De nombreuses personnes découvriront les chaussures kybun grâce à ton engagement total, et j’espère qu’elles se laisseront convaincre de les porter.

Oliver Decker de l'Allemagne

Elisabeth Bolleter de Cham, Suisse

J’ai un hallux aux deux pieds, ce qui provoque des douleurs intenses et m’oblige à porter des semelles dans mes chaussures depuis des années. Les douleurs étant revenues, j’ai voulu essayer les chaussures sur coussin d’air que j’ai découvertes dans une publicité. Et voilà, depuis que je porte les kyBoot, je peux à nouveau faire de courtes randonnées sans ressentir de douleurs, celles-ci étant presque inexistantes lors d’une longue randonnée. Je porte également ces chaussures aussi souvent que possible pendant la journée car mes pieds fatiguent moins. Je peux ainsi recommencer à porter des chaussures « normales » de temps à autre, notamment pour sortir, ce qui est assez important pour une femme. Je porte les kyBoot depuis déjà plusieurs années.

Elisabeth Bolleter de Cham, Suisse

Beate Strittmatter de Wutachtal, Allemagne

Je souffre d’un lymphœdème au pied et à la jambe droites ainsi que de problèmes de dos. Depuis que je porte les kyBoot, j’ai beaucoup moins de douleurs au dos et à la jambe. Je sens que mon corps est plus sollicité quand je marche, sans que ce soit désagréable. Bien au contraire, j’ai l’impression de marcher sur des nuages.  M. Zeller m’a très bien conseillée et accompagnée, faisant preuve d’une grande compétence professionnelle. En ce qui concerne mes problèmes spécifiques, il m’a donné de nombreux conseils dont j’ai grandement bénéficié. Au début, j'ai pu tester les chaussures pendant seulement quelques jours, ce qui est inespéré. 

Beate Strittmatter de Wutachtal, Allemagne

Norbert Strittmatter de Wutachtal, Allemagne

En portant les chaussures kybun, marcher avec une prothèse se révèle bien plus naturel et soulage le dos. J’ai surtout beaucoup moins de mal à descendre les escaliers avec ces chaussures. M. Zeller m’a extrêmement bien conseillé et a répondu à toutes mes questions. Je serais prêt à racheter ces chaussures à tout moment.

Norbert Strittmatter de Wutachtal, Allemagne

Rosalba Jäggi de la Suisse

Je dois à nouveau renforcer mon corps. C’est un long processus, mais je dois prendre le temps nécessaire. Les chaussures m’ont redonné confiance, car je remarque que je peux à nouveau me déplacer. Ainsi, j’ai de nouveau foi en mon propre corps. Il me fait ressentir que les chaussures me font du bien. J’aimerais arriver à me sentir mieux, même si ça doit prendre du temps.

Rosalba Jäggi de la Suisse

Andreas Bischof  de la Suisse

M. Müller apporte beaucoup, nous l’avons bien vu ces dernières années en réhabilitation dans la physiothérapie, comme l’a expliqué Simon Storm. Les effets prophylactiques et thérapeutiques sur les articulations usées sont également considérables. Les idées de K. Müller sont très bonnes et promises à un bel avenir, ceci n’est plus à prouver.

Andreas Bischof de la Suisse

Katharina Mayer-Steinhäusl from Vienne, Autriche

Trente ans d’activité dans le commerce à porter des chaussures élégantes mais malheureusement bien trop inconfortables ont laissé leurs traces sur mes jambes. En plus d’une métatarsalgie de Morton, d’un hallux valgus, de douleurs dans les genoux et les vertèbres lombaires, une fracture du col du fémur est venue s’ajouter à la liste l’été dernier, après un accident. Il m’était presque impossible de marcher ou me tenir debout sans douleur malgré le port de semelles et de chaussures plates. Heureusement, mon amie m’a conseillé les kyBoot, qu’elle-même possède depuis un certain temps et dont elle a appris à apprécier les bénéfices.
Pour moi, c’est certain que l’achat a valu la peine. La semelle sur coussin d’air fait de la marche un plaisir, on a l’impression de marcher sur du coton. De plus, je trouve la chaussure particulièrement élégante, on m’a aussi très souvent abordée à ce sujet. J’ai eu du mal à me décider pour le modèle avec tout ce choix, je crois que ce n’est pas la première ni la dernière paire que je vais m’acheter. 

Katharina Mayer-Steinhäusl from Vienne, Autriche

Roland Diewald de l' Allemagne

J’ai découvert les kyBoot par hasard, à vrai dire. J’ai essayé les chaussures et j’ai marché très facilement avec. Désormais, ce sont tout simplement mes chaussures. Je peux vraiment poser le talon et dérouler mon pied jusqu’à la pointe. J’ai une meilleure position dans ces chaussures et elles équilibrent mes mouvements au niveau du moignon. C’est tout simplement formidable pour marcher. Le plus gros avantage est surtout que je ne trébuche plus, alors que cela m’arrivait tout le temps avec mes autres chaussures.  Dans les rues au sol inégal, la pointe de mes pieds restait accrochée et je trébuchais.

Roland Diewald de l' Allemagne

Carlo Bachmann de Suisse

Par exemple, dans un supermarché, les sols sont durs. Mes pieds se fatiguent vite et sont difficiles à contrôler. Grâce à cette chaussure, mon pied ne subit plus de chocs.

Carlo Bachmann de Suisse

Susanne Bogadely de l' Allemagne

Bonjour, je m’appelle Susanne Bogedaly. Je souffre depuis environ un an et demi d’une fasciite plantaire chronique des deux côtés et d’une épine calcanéenne au pied gauche. J’ai essayé d’innombrables méthodes pour m’en débarrasser. J’ai eu recours à toutes les thérapies conventionnelles. Les médecins disent qu’il n’y a plus aucune piste thérapeutique à explorer pour moi. J’ai essayé les semelles orthopédiques, les semelles sensorimotrices, les analgésiques ainsi que la thérapie par ondes de choc. Tout cela n’a eu aucun résultat, et les douleurs chroniques sont restées intenses. Dans ma détresse, j’ai voulu tenté encore autre chose. J’ai découvert les kyBoot sur Internet et je les ai essayées. Après quelques recherches, je me suis décidée pour ce modèle. J’en suis tout simplement ravie, d’autant plus qu’elles étaient mon dernier espoir. On ressent exactement la sensation décrite dans la publicité : celle de marcher sur un nuage. C’est formidable pour moi, car en tant qu’éducatrice, je dois marcher beaucoup chaque jour. Je reste debout pendant de longues heures, et je porte actuellement ces chaussures aussi bien au travail qu’à la maison, comme chaussons. J’ai déjà commandé le modèle suivant, les « Arosa ». Ce sont des bottines noires à lacets qui montent jusqu’en haut. Elles sont très chics. Je conseille ainsi à tous les désespérés qui partagent le même sort que moi d’essayer ces chaussures. Cela en vaut vraiment la peine. Je suis comblée, je peux de nouveau marcher normalement sans ressentir presque aucune douleur. Je ne lâche rien et garde le sourire. Je vous salue tous, et surtout ne baissez pas les bras !

Susanne Bogadely de l' Allemagne

Roger Christen de la Suisse

J’ai pu remarcher normalement dès le premier jour. En être capable à 100 %, c’est ce qui compte le plus pour moi. Je dois pouvoir me déplacer sans problème, et j’y suis arrivé dès le premier jour. J’ai ri, j’étais tellement heureux. Et depuis le premier jour, c’est ça mon programme.

Roger Christen de la Suisse

Remo Pedron de la Suisse

Depuis que j’ai ces chaussures, je peux marcher et rester debout sans problème. De plus, quand je suis dans mon lit, je ne ressens plus de douleurs.

Remo Pedron de la Suisse

Jürgen Zeller de l'Allemagne

J’effectue de plus grands pas avec les kyBoot, environ six à huit pour cent. J’ai calculé que sur 100 kilomètres, je marche six à sept kilomètres de moins avec ces chaussures. C’est incroyable.

Jürgen Zeller de l'Allemagne

Hansruedi Poschung de Thun, Suisse

Aujourd’hui, je ne ressens presque plus aucune douleur. Mon sang circule mieux, surtout dans les jambes. Mes crampes aux mollets et dans les muscles des jambes ont disparu. Comme je le disais tout à l’heure, je marche sans aucun problème.

Hansruedi Poschung de Thun, Suisse

Ursula Langel de Thun, Suisse

C’est simple, j’ai plus d’assurance sur mes pieds, j’ai moins de mal à marcher sur des types de sols différents, et mon dos va beaucoup mieux. Je peux de nouveau marcher droit et avec un sentiment de sûreté. L’état de mon dos s’est entièrement amélioré, notamment celui des muscles. Aujourd’hui, je pense pouvoir dire que je suis guérie.

Ursula Langel de Thun, Suisse

Samuel Gerber de Suisse

Je recommanderais ces chaussures à toutes les personnes, et je sais qu’elles sont nombreuses, qui ressentent les douleurs que j’avais. Ces souffrances sont évitables si on choisit des chaussures qui sont naturelles pour le corps et qu’on ne porte que ces chaussures. On peut ainsi prévenir l’apparition de beaucoup de douleurs et de souffrances. On ne doit pas obligatoirement les porter tous les jours mais régulièrement afin que le mécanisme du pied fonctionne. Avec les chaussures que l’on porte aujourd’hui, c’est tout simplement impossible d’obtenir un mouvement naturel du pied. Marcher naturellement n’est possible qu’en portant des chaussures kybun. On comprend alors tout ce à côté de quoi on est passé pendant toutes ces années.

Samuel Gerber de Suisse

Hans-Peter Schmid de Zurich, Suisse

Après avoir couru un semi-marathon l’automne dernier, je souffrais de fortes contractures musculaires et de tendinites. J’éprouvais des douleurs aiguës en marchant. Et grâce aux kyBoot, elles ont presque entièrement disparu. J’avais le plus grand mal à reporter des chaussures normales. J’étais vraiment devenu accro à mes kyBoot. Il faut vraiment les connaître ou les avoir essayées soi-même pour savoir de quoi je parle. Je suis toujours aussi émerveillé de voir à quel point les kyBoot arrivent à compenser et soulager les douleurs de l’appareil locomoteur.

Hans-Peter Schmid de Zurich, Suisse

Rosalba Jäggi de la Suisse

Je m’aperçois que même s’il n’est plus très fonctionnel, mon pied cherche à discerner la nature du sol. Des semelles rigides ne transmettent pas ces informations, ce qui a été pour moi à l’origine de plusieurs chutes. Avec ces chaussures, je sens bien le sol sous mes pieds, même s’ils sont moins sensibles. Le pied arriveà trouver un équilibre grâce au soutien de la semelle, ce qui est génial. Ma qualité de vie s’est nettement améliorée. Cela me redonne de l’espoir et de la confiance en moi pour faire bouger les choses.

Rosalba Jäggi de la Suisse

Hôtel invité Paladina Tessin, Suisse

Michele, tu portes de nouvelles chaussures, des kyBoot. De quel genre de problème souffrais-tu aux pieds ? Je parvenais difficilement à marcher tout au long de la journée. Cela me faisait très mal, mais grâce aux kyBoot je dois dire que je vis un véritable rêve. Je peux à nouveau me déplacer normalement, et même sauter. Bien sûr, cela nécessite un temps d’adaptation. Quel genre de problème avais-tu ? Un pied étalé. Depuis quand portes-tu ces chaussures ? Il y a bien trois mois que je les porte. Et je dois dire que c’est vraiment le top. Tes douleurs ont-elles disparu ? Dans la journée oui, je n’en ai plus. Mais quand je marche à nouveau pieds nus le soir, mon problème refait surface.

Hôtel invité Paladina Tessin, Suisse

Wilfried Franz de Berlin, Allemagne

Marcher dans ces chaussures est nettement plus agréable, ce qui fait que je marche plus qu'avant.

Wilfried Franz de Berlin, Allemagne

Roland Diewald de l' Allemagne

C’était une sensation douce et agréable. En fait, je me suis senti bien dès le début. J’ai marché un quart d’heure dans le magasin pour essayer les chaussures. Je suis ensuite sorti dans la rue et j’y ai passé toute la journée. J’ai parcouru de toutes petites distances à la fois et je me suis senti bien dans les chaussures. L’avantage principal, en tout cas, c’est que je ne trébuche plus. Avant, je butais toujours sur le sol, soit avec la pointe de mes pieds,  soit derrière au niveau du talon, si bien que je perdais l’équilibre. La marche est très agréable, très douce, également pour le moignon. On ne sent plus de chocs durs dans la région du genou et du moignon. Cela procure vraiment une sensation de bien-être complet.

Roland Diewald de l' Allemagne

Jürgen Zeller de l'Allemagne

Je suis pleinement satisfait des kyBoot. Je n’achèterai plus jamais d’autres chaussures. C’est impossible. kyBoot un jour, kyBoot toujours ! De mon point de vue, elles n’ont que des avantages. Je le répète, je ne porterai plus d’autres chaussures.

Jürgen Zeller de l'Allemagne

Janine Schmid de la Suisse

Mon mari avait la chaussure kybun et j’étais presque jalouse de leur confort, en particulier au niveau de la semelle. Aujourd’hui, je porte souvent la chaussure kybun. Ayant souffert de problèmes aux hanches, j’avais même de la peine à marcher jusqu’au supermarché situé à une centaine de mètres. Mais depuis que j’ai ces chaussures, je peux de nouveau aller me promener.

Janine Schmid de la Suisse

Jürgen Zeller, originaire de Fribourg-en-Brisgau, Allemagne

J’ai été amputé des deux jambes, au-dessus du genou, il y a 25 ans. Il y a deux ans, j’ai reçu les prothèses high-tech les plus récentes. J’avais l’espoir que cela me permettrait de pouvoir bien mieux marcher, mais cela n’a malheureusement pas été le cas. J’étais déçu. Malgré ces moyens modernes, qui m’ont coûté 90 000 euros, je ne pouvais même pas marcher sur des pavés.  C’est là que j’ai découvert, sur Internet, la kyBoot. Au début, la semelle souple de la kyBoot m’inquiétait. Mais au bout de quelques pas seulement, j’ai ressenti en marchant une sensation entièrement nouvelle. J’avais l’impression de pouvoir sentir chaque millimètre du sol. C’était incroyable, la prothèse a rempli son rôle alors que je n’y croyais plus et la kyBoot a perfectionné l’ensemble de la phase oscillante. Se lever d’une chaise ou sortir de la voiture s’avère beaucoup plus facile. Avec la kyBoot, je ne glisse plus sur le carrelage mouillé ou sur la neige.  Je possède déjà quatre paires de kyBoot et même les pavés ne sont désormais plus un problème ! Depuis, Jürgen Zeller parcourt le sud de l’Allemagne pour kybun AG en tant que conseiller indépendant. Il apporte son expertise à d'autres personnes concernées. Pour plus d’informations, consultez son site Internet sur www.prothesen-tuning.de.

Jürgen Zeller, originaire de Fribourg-en-Brisgau, Allemagne

Pius Simbürger, conducteur fanfare d’Uttwil, Suisse

J’ai l’impression de me tenir plus droit et que ma démarche est plus souple. Je ne ressens plus de chocs quand je marche, et le soir je n’ai plus mal au dos. Ce que j’aime aussi, ce sont les trous d’aération. Comme j’ai tendance à transpirer des pieds, avec ces trous, maintenant, j’ai toujours les pieds secs.

Pius Simbürger, conducteur fanfare d’Uttwil, Suisse

Mme Zoi Rokomou de Grèce

Je souffre de spondylodèse des trois dernières vertèbres lombaires et c’est mon kinésithérapeute qui m’a parlé des kyBoot lorsque je lui ai demandé de me conseiller des chaussures de marche adaptées. Dès que je les ai chaussées, j’ai compris qu’elles allaient m’aider ; elles m’ont donné envie de marcher davantage car j’ai adoré la sensation qu’elles procuraient durant la marche. Après six semaines d’utilisation, j’ai remarqué les bénéfices suivants : je pouvais rester debout plus de trois heures sans me reposer alors qu’avant, je ne tenais pas plus de 45 minutes, ou encore marcher sans me reposer pendant 70 minutes au lieu de 30 auparavant. En outre, l’œdème que j’avais au niveau du pied (suite à mon opération du bas du dos il y a quatre ans) a disparu, je pouvais distinguer différents tendons et os du pied, et mon hallux valgus a presque totalement disparu. Enfin, plusieurs veines dilatées et douloureuses en-dessous du genou droit, pour lesquelles on m’avait recommandé des injections, ne me font plus du tout souffrir et ne sont plus visibles aujourd’hui.

Mme Zoi Rokomou de Grèce

Roland Diewald de l' Allemagne

La marche est bien plus facile et fluide. Pour moi, c’est la chaussure de ma vie.

Roland Diewald de l' Allemagne

Aillyn Ang, directeur de 320 Below, Singapore

Les chaussures ont permis de soulager ma douleur au bas du dos. J’enfilerai des kyBoot à chaque fois que je prévoirai de beaucoup marcher. Lorsque j’enlève ces chaussures après une longue journée, j’ai du mal à marcher sur le sol dur car je suis nettement plus à l’aise avec les kyBoot aux pieds.

Aillyn Ang, directeur de 320 Below, Singapore

Josef Lingenhöle, gynécologue de la Suisse

Il y a une impression d’instabilité, et puisque l’on doit se déplacer autrement, on ressent les effets des chaussures. Il suffit de s’adapter. On apprend également à mieux se déplacer. On s’y habitue rapidement. Les effets sont très positifs et soulagent énormément. J’ai donc franchi le cap. J’ai toujours porté de bonnes chaussures lors des consultations. Aujourd’hui, je porte toujours les kyBoot dans mon cabinet et je me sens très bien.

Josef Lingenhöle, gynécologue de la Suisse

Leo Schranzer, chef de cuisine à Stütlihus, Grabs, Suisse

C’est déjà le confort de la marche qui empêche que le talon subisse un choc à chaque pas. C’est ce qui la rend particulière. On s’y sent bien et c’est très agréable dans la chaussure. Si je transpire des pieds, ils ne sont plus mouillés dans la chaussure. Lorsque je déroule mon pied, c’est harmonieux et équilibré.

Leo Schranzer, chef de cuisine à Stütlihus, Grabs, Suisse

Romy Ziltener, Weesen am Walensee, Suisse

Je m’aperçois que je me bouge différemment. Un peu plus souple et mieux. Je suis femme au foyer et ne fais pas de jogging. Ma thérapie est le nettoyage, et c’est ça mon jogging. Je me baisse beaucoup et trouve que la kyBoot est adaptée. La chaussure m’aide beaucoup. Elle est comme une chaussure de sport un peu plus large. 

Romy Ziltener, Weesen am Walensee, Suisse

Rey Muskal, assistée par animal thérapeute, Ramat Hasharon, Israël

J'ai toujours cherché des chaussures de sport confortables que je peux porter du matin au soir, sans avoir de douleurs aux pieds en rentrant à la maison. Je marche beaucoup. Depuis que je porte les kybun, je peux  marcher plus loin et plus longtemps sans douleurs aux pieds. J'oublie souvent que je les porte et je les garde même dans la maison. Ça prouve qu'elles sont confortables. Je les recommande à tous ceux qui veulent des chaussures confortables ou qui ont des douleurs.

Rey Muskal, assistée par animal thérapeute, Ramat Hasharon, Israël

Marco Hanselmann, habite à Appenzell, Suisse

C’était une belle et agréable démarche. La sensation était aussi souple que sur un tapis de gym. Je n’avais jamais connu de chaussure donnant une telle sensation. Au début, je sentais mes muscles des jambes. Marcher, c’était beaucoup plus facile qu’auparavant. C’était agréable et j’avais à nouveau du plaisir.

Marco Hanselmann, habite à Appenzell, Suisse

Gabi Huwyler, infirmière, Davos, Suisse

D'une part, on ne sent pas la chaussure au pied. Elle est très légère, elle marche toute seule.  Voir la vidéo

Gabi Huwyler, infirmière, Davos, Suisse

Hansruedi Poschung de Thun, Suisse

Elles sont idéales en toute situation, que ce soit sur les pavés, dans la forêt et surtout en hiver sur un sol glissant. Avec elles, on ne tombe pas, même quand ça glisse. Je suis souvent tombé en portant d’autres chaussures, ce qui ne m’est jamais arrivé avec les kyBoot.

Hansruedi Poschung de Thun, Suisse

Patrick Odermatt, chef d’atelier de MP Garage à Au, Suisse

J’ai déjà abîmé mes genoux en étant jeune. J’ai négligé mes genoux lorsque je faisais de la moto. Ils ont souvent eu froid. J’ai dû lutter très tôt contre les problèmes de genoux. En raison de la semelle rigide des chaussures de travail, j’avais souvent des douleurs aux genoux le soir. Depuis que je porte la kyBoot, c’est bien mieux. Les douleurs ne disparaissent pas complètement, mais il y a une nette différence.

Patrick Odermatt, chef d’atelier de MP Garage à Au, Suisse