Témoignages relatifs à kybun et interviews vidéo

Consultez ici tous les témoignages des clients à propos de nos produits. Vous avez ensuite le choix parmi plusieurs catégories.

(Reset)

kybun Témoignages

Jiří Šedivý, docteur en médecine, responsable du service orthopédique de l’hôpital de Jihlava (République tchèque)

Les chaussures kybun allient trois facteurs importants pour marcher de manière saine et agréable dans des chaussures : la souplesse à chaque pas, le confort – grâce à la forme parfaite de la chaussure et l’espace qu’elle offre – et la sollicitation et l’entraînement des membres inférieurs – grâce au principe de la semelle instable. Faire travailler au maximum les muscles des membres inférieurs ainsi que le torse permet de les renforcer. Bouger tous les muscles en marchant régulièrement permet de stimuler fortement les performances de la « pompe musculaire » qui a une influence salutaire sur le système veineux et lymphatique des membres inférieurs. Marcher avec ces chaussures permet de soulager les douleurs dorsales et articulaires chroniques, a un effet bénéfique sur les tendons et les ligaments trop sollicités et peut réduire la tension et la pression dans les mollets. Selon moi, porter des chaussures kybun est particulièrement pertinent lorsque l’on marche sur des surfaces dures – quand on se rend au travail ou que l’on fait du tourisme urbain (visites, excursions, etc.). Mais elles vous apporteront également beaucoup de bienfaits sur des sols plus souples. Enfilez des chaussures kybun, vos pieds vous remercieront ! En plus, elles sont extrêmement confortables...

Jiří Šedivý, docteur en médecine, responsable du service orthopédique de l’hôpital de Jihlava (République tchèque)

Franz Heinzer, Champion du monde et entraîneur junior de ski suisse

Lorsque je reste longtemps debout ou que j’ai de longues journées, je les ai aux pieds. Je fais même de la course en montagne avec mes chaussures kybun. Elles sont adaptées aux activités sportives légères et j’en ai vraiment besoin pour faire du sport.

Franz Heinzer, Champion du monde et entraîneur junior de ski suisse

Björn Caviezel, CEO Heidiland Tourismus AG

Ce sont des chaussures que l’on peut utiliser pour tout. Lorsqu’on bouge beaucoup. Je vais souvent me balader avec mon chien et bien entendu j’ai toujours mes chaussures kybun aux pieds. Je ne vois pas ce que je pourrais porter d’autre.

Björn Caviezel, CEO Heidiland Tourismus AG

Heidi Frei de Suisse

Ma mère et mon frère, par exemple, m’ont dit que je me déplaçais avec beaucoup plus de souplesse. Je ne le remarque pas forcément moi-même, mais beaucoup de gens me le disent. Je me sens beaucoup moins fatiguée au quotidien car la douleur apparaît moins rapidement et j’ai donc plus d’énergie.

Heidi Frei de Suisse

Client de la Suisse

Pendant presque deux ans, une hernie discale m’a empêché de marcher. Un jour, un ami m’a offert une paire de ces chaussures. C’est en me promenant avec régulièrement que j’ai pu reprendre la marche. Aujourd’hui, j’ai récupéré. Grâce à la chaussure kybun ? Oui, grâce à kybun et à la prière.

Client de la Suisse

Christoph Kempter l’entreprise SOPAC AG à Saint-Gall

Je dois constamment bouger mon corps. Je suis donc toujours en mouvement et je pense que cela me permet de rester en forme. En fin de compte, la posture du corps s’en trouve améliorée.

Christoph Kempter l’entreprise SOPAC AG à Saint-Gall

Evelyne Will, aide-soignante en gériatrie

J’ai pu tester les kyBoot pendant quelques jours. En les portant, j’avais l’impression de flotter sur un nuage. Je marchais tout en douceur et me déplaçais rapidement malgré ma petite taille. Je m’achèterai une paire de kyBoot après mon déménagement, car c’est une expérience formidable !

Evelyne Will, aide-soignante en gériatrie

Un client d’Allemagne

J’ai 71 ans et j’ai récemment été amputé de la jambe gauche, au-dessus du genou. J’ai découvert les kyBoot sur Internet et je me suis renseigné par téléphone auprès de M. Zeller. Deux jours plus tard, je recevais chez moi une paire de kyBoot d’essai. J’ai eu le droit de les porter chez moi pendant deux semaines avant de décider de les garder ou de les renvoyer. Trois minutes après avoir marché avec les kyBoot, j’ai pris le téléphone et j’en ai acheté une paire ! Je n’ai jamais eu de chaussures aussi souples, ajustées et tendance que celles-ci. Je les porte quotidiennement depuis 14 jours et elles sont géniales. Je marche nettement plus qu’avec mes anciennes chaussures ! Il y a cinq jours, ma femme a commandé des sandales kyBoot auprès de M. Zeller, et elle ne les enlève que pour aller se coucher... Elle est tout simplement ravie de ses sandales. Je ne peux que recommander les kyBoot ! Merci beaucoup, M. Zeller.

Un client d’Allemagne

Andreas Bischof  de la Suisse

M. Müller apporte beaucoup, nous l’avons bien vu ces dernières années en réhabilitation dans la physiothérapie, comme l’a expliqué Simon Storm. Les effets prophylactiques et thérapeutiques sur les articulations usées sont également considérables. Les idées de K. Müller sont très bonnes et promises à un bel avenir, ceci n’est plus à prouver.

Andreas Bischof de la Suisse

Christoph Kempter l’entreprise SOPAC AG à Saint-Gall

Quand on se tient debout, on doit être plus actif ; à l’inverse, quand on a une chaise confortable, on a tendance à être plus fatigué.

Christoph Kempter l’entreprise SOPAC AG à Saint-Gall

Christoph Kempter l’entreprise SOPAC AG à Saint-Gall

Nous utilisons le même type de matériel pour les entraînements, afin de favoriser la stabilité des muscles. Je dois reconnaître que nous n’avons encore jamais eu de tapis semblable. Les nôtres sont soit trop mous, soit trop durs. Mais je pense que le tapis kybun pourrait vraiment être l’accessoire idéal et que nous pourrions l’utiliser lors de nos entraînements.

Christoph Kempter l’entreprise SOPAC AG à Saint-Gall

Werner Keusen vend des spécialités italiennes, Suisse

Elles sont tout simplement confortables et rendent n’importe quelle marche agréable. On peut marcher sur des pierres, monter et descendre des escaliers sans problème.

Werner Keusen vend des spécialités italiennes, Suisse

Haeme Ulrich, intervenant et formateur de la Suisse

Il y a deux raisons à cela. La première, c’est le bien-être et l’autre, c’est tout simplement le mouvement. Moi qui suis plutôt un employé de bureau et qui bouge trop peu, je fais ainsi automatiquement plus de mouvements.

Haeme Ulrich, intervenant et formateur de la Suisse

Nicola Phillip de la Suisse

Le fait de bouger m’a donné une sensation de relative liberté. Je suis toujours en train de me balancer d’une jambe sur l’autre et j’ai essayé de faire attention à répartir mon poids de manière égale sur mes deux pieds, ce qui était très agréable.

Nicola Phillip de la Suisse

Nathalie Signer de la Suisse

La sensation est agréable tout de suite. Mais je pense que cela doit certainement être encore mieux en station debout prolongée. À un moment donné, j’ai remarqué que je commençais à fatiguer et que j’avais besoin de bouger pour éviter cette sensation et d’avoir besoin de m’asseoir. Au final, cela s’est très bien passé.

Nathalie Signer de la Suisse

Leandra Kissling de la Suisse

C’était une super découverte pour moi qui ai mal au dos lorsque je reste longtemps assise et qui ai du mal à garder les yeux ouverts lorsque je fatigue : on reste en mouvement en permanence, avec l’impression de ne pas être passif et de rester plus attentif, plus éveillé. J’ai eu le sentiment de bénéficier d’un massage des pieds, car j’ai ressenti des picotements juste après.J’ai trouvé ça génial.

Leandra Kissling de la Suisse

Priscilla Werner de la Suisse

La sensation est intéressante, cela me rappelle le sol moelleux d’une forêt ! Il faut rester en mouvement pour garder l’équilibre et compenser la différence avec le sol.

Priscilla Werner de la Suisse

Ursi Rieder de la Suisse

Je trouve cette sensation très plaisante car j’ai l’habitude de rester souvent debout, je travaille d’ailleurs debout au bureau et j’apprécie de ne pas rester immobile. Pour travailler et de manière générale, cela me fait du bien de pouvoir rester mobile.

Ursi Rieder de la Suisse

Bänz Fiechter de la Suisse

À mes yeux, cette chaussure peut convaincre tout le monde, même les non sportifs.

Bänz Fiechter de la Suisse

Johann Brülisauer de Suisse

Je sens que cela me fait du bien de rester en mouvement en permanence. On ne ressent plus de raideurs, et j’ai l’impression qu’elles disparaissent peu à peu. Je pense que porter ces chaussures dans la journée est bénéfique pour moi.

Johann Brülisauer de Suisse

Thomas Bumann de la Suisse

Je les porte aussi au bureau, où il y a des tables hautes. Depuis que je possède ces chaussures, mon quotidien professionnel a changé. Je suis en effet beaucoup moins assis qu’avant. Je trouve cela fantastique.

Thomas Bumann de la Suisse

Marco Sessa de la Suisse

Ces chaussures me permettent de me déplacer très facilement sans me fatiguer. Je peux travailler toute une journée sans ressentir de douleurs le lendemain. Avant, sans la kyBoot, j’avais des crampes et je pouvais à peine tenir debout le lendemain. L’avantage est que je me sens en forme et que j’ai toujours l’impression de planer.

Marco Sessa de la Suisse

Werner Keusen vend des spécialités italiennes, Suisse

Porter ces chaussures est primordial pour être actif. Je ne sais pas comment j’ai pu vivre sans. Échanger mes kyBoot contre des chaussures normales serait une immense perte.

Werner Keusen vend des spécialités italiennes, Suisse

Josef Städler souffleur de verre de la Suisse

Je me tiens beaucoup plus droit et je me sens aussi plus agile. On marche sur une semelle souple. J’ai trouvé ça génial de ne plus me sentir raide comme un piquet et de pouvoir me déplacer sans problème.

Josef Städler souffleur de verre de la Suisse

Werner Keusen vend des spécialités italiennes, Suisse

Elles sont tout simplement confortables et rendent n’importe quelle marche agréable. On peut marcher sur des pierres, monter et descendre des escaliers sans problème.

Werner Keusen vend des spécialités italiennes, Suisse

Madame et Monsieur Mpalastos de Mantoudi Evoias, Grèce

Depuis début janvier 2015, à 77 ans, je ne pouvais plus marcher plus de 50 mètres à cause d’engourdissements et de douleurs aux jambes. On m’a diagnostiqué une sténose centrale du canal lombaire et de nombreux médecins m’ont dit que je devrais me faire opérer de la colonne vertébrale. Ma femme Stavroula (72 ans) a eu un problème similaire il y a un an. Elle ne pouvait plus marcher plus de 30 mètres à cause de douleurs dans la jambe gauche et on lui a diagnostiqué une sténose latérale.  Elle a surmonté ce problème après une intense kinésithérapie, de l’acuponcture, de l’exercice et en remarchant progressivement avec des chaussures kyBoot, recommandées par son kinésithérapeute. Après ce long traitement, elle pouvait marcher 2 km sans s’arrêter et m’a donc suggéré de faire de même. Après 4 mois de thérapie, je pouvais marcher jusqu’à près d’un kilomètre. J’ai hésité à acheter des kyBoot, même si elles m’avaient beaucoup plu lorsque je les ai essayées pendant une journée. Ma femme a essayé de me convaincre de les acheter, en disant que ce n’était pas des chaussures ordinaires, mais de l’équipement de grande valeur. J’ai surtout hésité à cause du prix qui représentait presque la moitié de ma pension.  Mais maintenant, après deux mois à porter ces merveilleuses chaussures, je suis ravi d’avoir pris la décision de les acheter. Je marche tous les jours avec ma femme pendant 75 minutes à un rythme soutenu. Nous faisons la course pour savoir lequel arrivera en premier. Notre but est de marcher 10 km par jour avec les kyBoot dans quelques années pour célébrer nos 50 ans de mariage. 

Madame et Monsieur Mpalastos de Mantoudi Evoias, Grèce

Hermann Bauer de Suisse

Dans les kyBoot, on ne reste jamais immobile, on est toujours en mouvement. Cela fait de l’exercice. On se sent simplement plus détendu. C'est incroyable.

Hermann Bauer de Suisse

Mme Zoi Rokomou de Grèce

Je souffre de spondylodèse des trois dernières vertèbres lombaires et c’est mon kinésithérapeute qui m’a parlé des kyBoot lorsque je lui ai demandé de me conseiller des chaussures de marche adaptées. Dès que je les ai chaussées, j’ai compris qu’elles allaient m’aider ; elles m’ont donné envie de marcher davantage car j’ai adoré la sensation qu’elles procuraient durant la marche. Après six semaines d’utilisation, j’ai remarqué les bénéfices suivants : je pouvais rester debout plus de trois heures sans me reposer alors qu’avant, je ne tenais pas plus de 45 minutes, ou encore marcher sans me reposer pendant 70 minutes au lieu de 30 auparavant. En outre, l’œdème que j’avais au niveau du pied (suite à mon opération du bas du dos il y a quatre ans) a disparu, je pouvais distinguer différents tendons et os du pied, et mon hallux valgus a presque totalement disparu. Enfin, plusieurs veines dilatées et douloureuses en-dessous du genou droit, pour lesquelles on m’avait recommandé des injections, ne me font plus du tout souffrir et ne sont plus visibles aujourd’hui.

Mme Zoi Rokomou de Grèce

Werner Keusen vend des spécialités italiennes, Suisse

Je ne sais pas ce que l’on pourrait changer sur ces chaussures. Si on venait à me les enlever, je baisserais les bras. Elles me sont si importantes. C’est toujours un plaisir de les enfiler et de marcher avec. Elles fonctionnent presque toutes seules. Je n’ai pas besoin de faire d’efforts en marchant. Ni de réfléchir pour parcourir cinq ou six kilomètres. Je peux vraiment marcher en toute spontanéité. Les kyBoot soulagent l’ensemble du corps et redonnent le goût de vivre. Elles constituent au quotidien une aide très précieuse quand on vieillit.

Werner Keusen vend des spécialités italiennes, Suisse

Cetin Köksal, musicien professionnel, Suisse

La grande différence, selon moi, c’est que quand je suis comme ça et que je joue normalement, la position de ma colonne vertébrale est différente. Quand je suis sur le kyBounder, j’ai l’impression que le bassin est plus en avant. Les genoux travaillent plus. La grande différence, c’est qu’on est toujours en mouvement. C’est un mouvement que l’on doit toujours compenser avec les pieds. J’ai le sentiment que cela permet d’être moins contracté.

Cetin Köksal, musicien professionnel, Suisse