Témoignages relatifs à kybun et interviews vidéo

Consultez ici tous les témoignages des clients à propos de nos produits. Vous avez ensuite le choix parmi plusieurs catégories.

(Reset)

kybun Témoignages

Rebecca Bänziger, boulanger-pâtissier et vendeuse Winterthur, Suisse

J’ai toujours eu les jambes très lourdes. Depuis que je porte les kybun au travail, je n’ai plus ce problème.

Rebecca Bänziger, boulanger-pâtissier et vendeuse Winterthur, Suisse

Ruth Bachmann, cliente Hotel Scesaplana en Seewis, Suisse

J’en suis entièrement satisfaite. On marche facilement avec, sans jamais avoir les jambes fatiguées.

Ruth Bachmann, cliente Hotel Scesaplana en Seewis, Suisse

Annina Dietsche de Rüthi, Saint-Gall, Suisse

Que ce soit au bureau ou à la maison, la chaussure kybun dotées d’une semelle souple sont idéales pour marcher ou se tenir debout pendant longtemps sur des sols durs. Grâce à elles, je n’ai pas les jambes lourdes et j’adopte une meilleure posture. Je cherche ainsi à prévenir les douleurs aux articulations. « Que ce soit au bureau ou à la maison, les kyBoot dotées d’une semelle souple sont idéales pour marcher ou se tenir debout pendant longtemps sur des sols durs. Grâce à elles, je n’ai pas les jambes lourdes et j’adopte une meilleure posture. Je cherche ainsi à prévenir les douleurs aux articulations. »

Annina Dietsche de Rüthi, Saint-Gall, Suisse

Samuel Schilt chef de la technique et du service d’entretien au centre de formation médicale de Berne, Suisse

Avant, mes jambes étaient fatiguées et marcher sur le sol dur m’épuisait. À présent, j’ai l’impression d’être sur des nuages et c’est vraiment formidable.

Samuel Schilt chef de la technique et du service d’entretien au centre de formation médicale de Berne, Suisse

Birthe Eikmeier, associée gérante de l’entreprise rutec à Syke, Allemagne

Depuis que j’utilise mon tapis kybun, je ne ressens plus les problèmes de dos qui faisaient suite à mon hernie discale. Mes muscles du dos se sont renforcés, et cette position debout « active » a aussi eu des effets positifs sur mes jambes. 

Birthe Eikmeier, associée gérante de l’entreprise rutec à Syke, Allemagne

Dominik Engeli, pharmacien de Weinfelden, Suisse

Cela fait six ans que je suis devenu un adepte de les chaussures kybun ! En tant que pharmacien, je suis contraint de rester debout derrière mon comptoir quasiment toute la journée. Avec la la chaussure kybun, heureusement, je n’ai plus du tout mal aux pieds ni les jambes lourdes après une longue journée. 

Dominik Engeli, pharmacien de Weinfelden, Suisse

Liz Tödtli de la Suisse

Ce qui est sûr, c’est que tout me semble amorti. C’est comme si la grossesse donnait l’impression de marcher sur un terrain à la fois souple et élastique : en marchant ou en restant débout, la kyBoot apporte une réelle sensation d’amorti. Je n’ai jamais les jambes ou les pieds enflés. Je me sens en forme. Je suis plus sûr sur mes jambes quand je sais que je vais devoir marcher sur une assez longue distance. Je sais que je vais y arriver.

Liz Tödtli de la Suisse

David Reichmuth, Droguiste de la Suisse

Je ne peux plus m’imaginer aller à un salon sans porter la chaussure kybun. Après une journée de travail, plutôt que d’avoir les jambes lourdes et des douleurs au dos, je me sens en forme et actif.

David Reichmuth, Droguiste de la Suisse

Michael Eugster propriétaire de l’entreprise Albert Suhner AG, Suisse

J’ai toujours eu des problèmes au niveau de la plante des pieds, ils me faisaient mal au bout d’un certain temps. J’avais souvent les pieds fatigués. J’avais l’impression de marcher sur un coussin. Je me suis dit que c’était certainement une bonne chose. Depuis, je ne ressens plus de douleurs plantaires et je n’ai plus les jambes lourdes. Mon nerf sciatique s’est parfois manifesté, mais c’est terminé aujourd’hui.

Michael Eugster propriétaire de l’entreprise Albert Suhner AG, Suisse

T.W. kyBoot pendant la grossesse, Suisse

Je ne peux que chaudement recommander le port des kyBoot aux femmes enceintes. Pour ma part, ces chaussures étaient pile ce dont j’avais besoin pour soulager mes pieds et mes articulations qui devaient supporter une pression plus importante, et pour mobiliser tous les muscles de mon corps en douceur. Enceinte, je me suis souvent sentie physiquement fatiguée, pourtant, le fait de porter les kyBoot m’a aidée à rester active durant toute ma grossesse. Marcher dans les kyBoot est tellement agréable que même durant les journées d’intense fatigue, j’arrivais à parcourir plusieurs kilomètres et je me sentais ensuite en meilleure forme. L’autre énorme bienfait des kyBoot est l’activation de la circulation sanguine au niveau des jambes. Comme j’avais beaucoup de problèmes de circulation, surtout le matin, et que j’étais souvent prise de vertiges aussi brusques que violents, le fait de pouvoir activer ma circulation sanguine en portant des chaussures était un véritable plus ! L’action combinée des kyBoot et des bas de contention m’a énormément soulagée. Je n’ai jamais ressenti les douleurs de dos dont se plaignent beaucoup de femmes enceintes. Je ne sais pas si c’est une question de chance ou si je le dois aussi à l’entraînement quotidien dans les kyBoot. Actuellement, je suis à la moitié de ma deuxième grossesse et j’apprécie toujours autant de marcher dans les kyBoot car cette activité doublement bénéfique me permet de soulager mes tensions tout en mobilisant ma musculature et mon cœur.

T.W. kyBoot pendant la grossesse, Suisse

Santo Palamara, patron du restaurant Friulana Osteria & Pizzeria, Munich, Allemagne

Elle est légère, vraiment légère, et ne provoque aucune lourdeur dans les jambes. C’est le meilleur. 

Santo Palamara, patron du restaurant Friulana Osteria & Pizzeria, Munich, Allemagne

Priska Hirt, habite à Bubikon ZH, Suisse

Au début, c’était difficile de former les chaussures. Je ne pouvais marcher que 5 minutes par jour, et maintenant, après 4 à 6 mois, je peux les porter toute une journée. Lorsque je marche, mes jambes ne sont plus lourdes. Le soir, couchée dans mon lit, mon dos est détendu. Je n’ai plus besoin de 10 minutes pour détendre les muscles.

Priska Hirt, habite à Bubikon ZH, Suisse

Imelda Angehrn, éleveuse de chiens originaire de Gossau, Suisse

Au début, j’étais très fatigué. Je portais la kyBoot 2-3 heures et étais fatigué. Mes jambes devenaient lourdes. Je n’ai plus cette sensation. C’est une question d’habitude. Les muscles sont sollicités différemment qu’avec d’autres chaussures. C’est mon interprétation personnelle.

Imelda Angehrn, éleveuse de chiens originaire de Gossau, Suisse

Priska Hirt, en formation pour devenir physiothérapeute pour chevaux, Suisse

En fait, je fais une formation de physiothérapeute pour chevaux. Et la kyBoot m’a redonné l’espoir de pouvoir tenir. Auparavant, je ne pouvais rester debout plus d’une heure. Depuis que je porte la kyBoot, je peux être debout et marcher 12 heures sans jambes lourdes, ni douleurs, ni crainte de ne pas pouvoir dormir durant la nuit. C’est la réalisation de ma profession de rêve grâce à la kyBoot. C’est pourquoi je suis si heureuse et je la conseille à tous.

Priska Hirt, en formation pour devenir physiothérapeute pour chevaux, Suisse

Priska Hirt, en formation pour devenir physiothérapeute pour chevaux, Suisse

Je peux rester debout plus de trois heures, alors que les autres s’asseyent et se plaignent de jambes lourdes. Il y a six mois, j’étais comme eux. Aujourd’hui, je reste debout plus longtemps et je ne connais plus de jambes lourdes.

Priska Hirt, en formation pour devenir physiothérapeute pour chevaux, Suisse