Témoignages relatifs à kybun et interviews vidéo

Consultez ici tous les témoignages des clients à propos de nos produits. Vous avez ensuite le choix parmi plusieurs catégories.

(Reset)

kybun Témoignages

Client de Zurich, Suisse

J’avais mal à la hanche et aux reins. J’ai donc cherché des solutions pour me soulager. Inutile d’aller chez le médecin : il ne connaît que les médicaments. Puis j’ai réalisé que j’avais une paire de ces chaussures à la maison. Je les ai essayées, et en l’espace de trois jours, je n’avais plus aucune douleur. C’est la pure vérité.

Client de Zurich, Suisse

Dr. Holdener de la Suisse

À l’origine, nous voulions faire un essai, sans avoir aucune preuve scientifique que ce serait un succès. Nous avons été surpris des effets produits sur les troubles neurologiques moteurs, qui incluent la sclérose en plaques et Parkinson. Nous avons aussi des patients souffrant de paralysie, notamment après une attaque cérébrale. Nous les avons fait marcher sur le kyBounder souple et élastique. Nous avons constaté une amélioration de la situation sur le plan clinique. Par exemple, les patients atteints de Parkinson ont soudainement moins eu besoin de leurs médicaments, voire plus du tout. En outre, les tremblements ont eux aussi disparu. Des améliorations ont également pu être observées chez les patients souffrant de la sclérose en plaques, mais elles étaient plus notables chez ceux atteints par la maladie de Parkinson. La mobilité des personnes paralysées a elle aussi été renforcée. Nous ne savons pas comment ces améliorations se sont produites, cela reste un mystère. Nous supposons que la proprioception issue de la stimulation des membres inférieurs stimule le tissu cérébral et provoque soudainement certaines interactions qui avaient disparues jusqu’alors. Ceci est un symptôme typique de la maladie de Parkinson. Nous continuons d’explorer cette méthode afin d’en confirmer les effets chez plusieurs patients atteints de Parkinson. Nous avons été surpris par les résultats observés, et surtout ravis de voir que les patients souffrant de ces maladies peuvent aussi en bénéficier.

Dr. Holdener de la Suisse

Toni Geser de la Suisse

Au début, j'ai essayé de faire des exercices pendant la matinée. Notamment des exercices de musculation, des étirements ou des mouvements. Puis je me suis dit que je devrais me remettre au footing, car avant j'avais l'habitude d'aller courir. Mais je ne pouvais pas l'intégrer dans mon quotidien car cela me demandait beaucoup de temps. C'est alors que j'ai découvert kybun et que j'ai testé le maintien souple du kyBounder et la marche dans les kyBoot. Cela m'a permis d'intégrer mon entraînement dans mon quotidien, et surtout dans mes activités professionnelles quotidiennes. Aujourd’hui, je n’ai plus besoin d’analgésiques. Je n’ai d’ailleurs plus aucune raison d’en prendre à nouveau. Mon dos s’est rétabli et les douleurs ont disparu. Je peux porter des objets sans problème et je parcours entre 40 000 et 45 000 km par an: je suis conscient que cela n’est pas très bon. Mon métier m’oblige à porter de lourdes charges, mais ce n’est plus un problème du tout.

Toni Geser de la Suisse

Patrick Odermatt, chef d’atelier de MP Garage à Au, Suisse

Une bonne chaussure de travail coûte aussi entre 150 et 180 francs. Si tu dépenses 100 francs de plus, que tu n’as plus de douleurs et ne dois plus prendre d’analgésiques, je pense que ça en vaut la peine. En pensant à l’avenir, c’est un bon investissemen

Patrick Odermatt, chef d’atelier de MP Garage à Au, Suisse

Adi Porat, producteur de l'événement 'SimchaMaker', Rishpon, Israël

Je suis event manager et marche beaucoup au travail, des heures, du matin à l'après-midi. À 17 heures, j'enlève mes vêtements de travail et mets mes habits de soirée pour être élégant. J'ai trouvé des chaussures
confortables avec lesquelles je peux marcher jusqu'à 18 heures. Au début de la manifestation, j'avais déjà des douleurs aux genoux, au dos... Je prenais des analgésiques, des pommades, etc. J'étais déjà mal en point avant le début de la manifestation. Jusqu'à ce que je trouve les chaussures de kybun. Dès que je les ai mises,
je me suis senti autrement. Honnêtement. C'est une autre sensation du corps. J'avais moins de douleurs. Et après les avoir portées trois ou quatre fois, elles ont entièrement disparues. Je n'avais plus de douleurs. J'ai
commencé à être détendu au travail, sans analgésiques ni pommades. Je les recommande à tous. Elles aident
quelles que soient les douleurs.

Adi Porat, producteur de l'événement 'SimchaMaker', Rishpon, Israël

Barbara Pledl, travaille à la boucherie Luchsinger, Suisse

J’ai des problèmes aux articulations et au dos. Tout mon squelette est douloureux. Le samedi, je prends des analgésiques afin de passer la journée. Avec la kyBoot, ce n’est plus ainsi. Je vais beaucoup mieux.

Barbara Pledl, travaille à la boucherie Luchsinger, Suisse