Témoignages relatifs à kybun et interviews vidéo

Consultez ici tous les témoignages des clients à propos de nos produits. Vous avez ensuite le choix parmi plusieurs catégories.

(Reset)

kybun Témoignages

Samuel Schilt chef de la technique et du service d’entretien au centre de formation médicale de Berne, Suisse

Avant, mes jambes étaient fatiguées et marcher sur le sol dur m’épuisait. À présent, j’ai l’impression d’être sur des nuages et c’est vraiment formidable.

Samuel Schilt chef de la technique et du service d’entretien au centre de formation médicale de Berne, Suisse

Oliver Künzler de Saint-Gall, Suisse

J’avais essayé des MBT, mais j'avais l'impression de porter des blocs de bois. Les Kybun sont plus jolies, et d'autres modèles sont disponibles à Roggwil. Elles donnent une allure très sportive. Elles me plaisent et ne cessent d’évoluer.

Oliver Künzler de Saint-Gall, Suisse

Samuel Schilt chef de la technique et du service d’entretien au centre de formation médicale de Berne, Suisse

Avant, je portais des chaussures de basse qualité, mais cela n’en valait pas la peine. Il est important d’avoir de bonnes chaussures. Et maintenant, j’ai trouvé les meilleures.

Samuel Schilt chef de la technique et du service d’entretien au centre de formation médicale de Berne, Suisse

Josef Städler souffleur de verre de la Suisse

J’ai des problèmes de dos. Que je passe toute la journée assis ou debout, j’ai toujours aussi mal. Je me sens mieux quand je peux alterner entre les deux.

Josef Städler souffleur de verre de la Suisse

Samuel Schilt, chef de la technique et du service d’entretien au centre de formation médicale de Berne, Suisse

J’ai l’impression d’être comme un ballon de gymnastique. C’est mou et ça rebondit. Néanmoins, c’est une sensation tout à fait agréable. Auparavant, quand je montais et descendais les escaliers, je sentais chaque marche ainsi que le sol. Maintenant, je ne sens plus rien. Tout est amorti, c’est magnifique.

Samuel Schilt, chef de la technique et du service d’entretien au centre de formation médicale de Berne, Suisse

Oliver Künzle de Saint-Gall, Suisse

J’ai l’impression de me tenir plus droit quand je les porte. Les porter m'a aussi permis de me renforcer sur le plan musculaire. Mes muscles réagissent plus vite qu’avant lorsque je bouge. Les chaussures ont permis cela.

Oliver Künzle de Saint-Gall, Suisse

Sandra Haffa employé Martin Confiserie, Suisse

J’ai aussi porté les chaussures de randonnée pour le nettoyage. J’étais tout le temps les pieds dans l’eau avec ces chaussures. Le sol est toujours mouillé là-bas. Avant de connaître kybun, je portais des chaussures ordinaires. Je devais en changer à chaque saison. La semelle finissait toujours par se décoller. Les kyBoot sont imperméables, bien sûr, je les ai traitées comme on traite des chaussures. J’avais toujours les pieds au sec et au chaud, même en automne et en hiver. Les kyBoot sont encore en bon état après trois ans.

Sandra Haffa employé Martin Confiserie, Suisse

Samuel Schilt chef de la technique et du service d’entretien au centre de formation médicale de Berne, Suisse

Je ne savais pas vers quelle solution m’orienter. Je suis heureux d’avoir trouvé la kyBoot. Je me suis senti revivre.

Samuel Schilt chef de la technique et du service d’entretien au centre de formation médicale de Berne, Suisse

Josef Städler souffleur de verre de la Suisse

Je me tiens beaucoup plus droit et je me sens aussi plus agile. On marche sur une semelle souple. J’ai trouvé ça génial de ne plus me sentir raide comme un piquet et de pouvoir me déplacer sans problème.

Josef Städler souffleur de verre de la Suisse

Josef Städler souffleur de verre de la Suisse

Je vais continuer à les porter pour le travail et aussi pour me déplacer au quotidien. Elles sont très confortables, je me sens parfaitement bien dedans. Je me sens aussi plus léger.

Josef Städler souffleur de verre de la Suisse

Marco Hanselmann, habite à Appenzell, Suisse

Dans la cave à fromage, le taux d’humidité est élevé. Le sol est glissant. Les chaussures doivent tenir sur un sol pareil. La majorité des chaussures glissent sur le sol humide de la cave. La kyBoot, en revanche, adhère bien au sol et a une longue durée de vie.

Marco Hanselmann, habite à Appenzell, Suisse

Patrick Odermatt, chef d’atelier de MP Garage à Au, Suisse

Une bonne chaussure de travail coûte aussi entre 150 et 180 francs. Si tu dépenses 100 francs de plus, que tu n’as plus de douleurs et ne dois plus prendre d’analgésiques, je pense que ça en vaut la peine. En pensant à l’avenir, c’est un bon investissemen

Patrick Odermatt, chef d’atelier de MP Garage à Au, Suisse

Peter Meier, fondateur de MP Garage à Au, Suisse

Au début, les gens sont sceptiques et regardent tes pieds en se disant: « Quelle chaussure étrange! » Lorsque tu leur expliques que cette chaussure est agréable et qu’elle amortit les chocs, certains l’essayent et sont enchantés.

Peter Meier, fondateur de MP Garage à Au, Suisse

Patrick Odermatt, chef d’atelier de MP Garage à Au, Suisse

Mon chef Pierre porte la kyBoot depuis cinq à six ans. Il m’a incité à essayer la chaussure. Puis je me suis acheté une paire qui m’allait bien dès le début.

Patrick Odermatt, chef d’atelier de MP Garage à Au, Suisse

Herman Kreples, automobile machanic, Rishon Lezion, Israël

Ces chaussures conviennent parfaitement pour mon problème: j'ai des pieds plats graves selon les médecins. Rien ne m'aidait. Puis j'ai trouvé les chaussures de kybun. À la clinique, je dois beaucoup bouger, rester assis, debout... Je ne peux pas les enlever. Je les porte toujours au travail, pour marcher. Même pendant mes voyages à l'étranger. J'apprécie ces journées sans douleurs aux jambes, et je suis très heureux.

Herman Kreples, automobile machanic, Rishon Lezion, Israël

Patrick Odermatt, chef d’atelier de MP Garage à Au, Suisse

Le pneu de la voiture, c’est la chaussure chez l’homme. Ce sont les seuls à toucher le sol. Pour les pneus, l’importance est moindre. Les articulations de la voiture peuvent être remplacées. Chez l’homme, c’est également possible, mais problématique. D’où l’importance de porter de bonnes chaussures souples. J’ai aussi dû en faire l’expérience moi-même.

Patrick Odermatt, chef d’atelier de MP Garage à Au, Suisse

Rolf Hässig, directeur de RH Reifen Service AG, Suisse

Une bonne chaussure est indispensable. Lorsque les pieds sont sollicités toute la journée, il est nécessaire d’avoir une bonne chaussure. Je n’ai jamais économisé. J’ai acheté ce qui est bien.

Rolf Hässig, directeur de RH Reifen Service AG, Suisse

Peter Meier, fondateur de MP Garage à Au, Suisse

Lorsque j’ai porté la kyBoot toute la semaine au travail, je suis reposé pour le week-end. Avant, c’était le contraire. Lorsque je portais des chaussures rigides et que je marchais toute la semaine, j’étais épuisé durant le week-end. Mon corps n’en pouvait plus et était épuisé.

Peter Meier, fondateur de MP Garage à Au, Suisse

Rolf Hässig, directeur de RH Reifen Service AG, Suisse

Dans le magasin, je marche toute la journée. Comme mes pieds sont beaucoup sollicités, la kyBoot est bien pour moi.

Rolf Hässig, directeur de RH Reifen Service AG, Suisse

Marco Hanselmann, habite à Appenzell, Suisse

Je pense que la fabrication de la kyBoot en Suisse est bien. Cela crée des emplois. Je paie volontiers davantage si je sais que c’est une bonne chaussure.

Marco Hanselmann, habite à Appenzell, Suisse

Peter Meier, fondateur de MP Garage à Au, Suisse

La semelle est idéale, très résistante. Également au niveau produits chimiques. Aucun danger. La kyBoot est légèrement crantée, ce qui est un avantage chez nous, étant donné que la semelle est souple et s’adapte à tout terrain.

Peter Meier, fondateur de MP Garage à Au, Suisse

Patrick Odermatt, chef d’atelier de MP Garage à Au, Suisse

La kyBoot prend soin des articulations durant le travail. Le soir, j’ai beaucoup moins de douleurs aux genoux qu’avant. Je suis plus reposé et peux travailler d’avantage et plus longtemps.

Patrick Odermatt, chef d’atelier de MP Garage à Au, Suisse