Témoignages relatifs à kybun et interviews vidéo

Consultez ici tous les témoignages des clients à propos de nos produits. Vous avez ensuite le choix parmi plusieurs catégories.

(Reset)

kybun Témoignages

Heidi Frei de Suisse

Cela m’a pris dix bonnes années pour reprendre une vie à peu près normale. Depuis cinq ans, je vis normalement et je souhaite aujourd’hui pouvoir me déplacer sans douleur. C’est pourquoi j’ai opté pour les chaussures kybun. Je vais porter ces chaussures tout le reste de ma vie. C’est un vrai bonheur.

Heidi Frei de Suisse

Carlo Bachmann de Suisse

Ce qui m’a le plus sauté aux yeux est que cette chaussure m’oblige à marcher autrement. Mes articulations ne subissent plus de chocs. Ma cheville et mon genou gauche me faisaient extrêmement mal. Les douleurs ont déjà un peu diminué. Bien entendu, je ne m’attendais pas à revenir 30 ans en arrière en deux mois. Mais j’ai déjà parcouru un bon bout de chemin.

Carlo Bachmann de Suisse

Michel de Wetzikon, Suisse

Je trouve important que les personnes qui sont dans la situation dans laquelle j’étais il y a trois semaines ne perdent pas espoir. Que tout espoir n’est pas perdu car ils ont des difficultés à se tenir debout dans la cuisine, et qu’à part éventuellement cuisiner, ils ne peuvent plus rien faire d’autre. Selon moi, si vous avez des douleurs aux pieds en marchant ou en vous déplaçant, cela vaut la peine d’essayer la chaussure. On reçoit de très bons conseils ici. Je ne connais que la boutique de Rüti car elle est située près de chez moi. Les employés m’ont énormément conseillé et aidé, et ne m’ont pas laissé quitter la boutique avant que je ne sois entièrement sûr d’avoir trouvé la bonne chaussure.

Michel de Wetzikon, Suisse

Yvonne Heule, visiteuse kybun World de Suisse (Kopie 1)

Comment avez-vous découvert le kybun World ? À l’occasion du salon Rhema organisé à Altstätten. On m’a donné un bon d’achat sur un stand. Que pensez-vous de l’effet souple et rebondissant des chaussures kybun ? Je ne porte presque plus que des chaussures kybun car leur confort de marche n’a rien à voir avec celui des chaussures classiques. Qu’avez-vous pensé de la visite du kybun World ? J’ai trouvé cela très intéressant de voir les bienfaits de ces chaussures en matière de santé.

Yvonne Heule, visiteuse kybun World de Suisse (Kopie 1)

Carlo Bachmann de Suisse

Quand je porte d’autres chaussures, je marche différemment. Je ne traîne plus les pieds, mais je marche plutôt sur les talons. Avant, je ne pouvais pas faire cela. Je me contentais de traîner les pieds.

Carlo Bachmann de Suisse

Dr Sabine Bleuel, orthopédiste, orthopédiste, chirurgien traumatologue, chirurgien de la main et du pied

Que dit le spécialiste de l'orthopédie et de la chirurgie traumatologique sur le concept kybun ?

Dr Sabine Bleuel, orthopédiste, orthopédiste, chirurgien traumatologue, chirurgien de la main et du pied

Michel de Wetzikon, Suisse

Grâce à cette chaussure, je vivrai probablement quelques années de plus, et je n’exagère pas en disant ça. Bien que ma maladie soit très rare, je suppose que de nombreuses personnes ressentent les mêmes douleurs. Cette chaussure peut être bénéfique aux personnes qui ne peuvent plus sortir de chez eux, ont la goutte, etc. On a l’impression de marcher sur des nuages. L’unique fait de se tenir debout dans la cuisine est un vrai plaisir par rapport aux douleurs que nous ressentons.

Michel de Wetzikon, Suisse

Juhani Turunen (Finlande)

Après avoir couru 18 marathons et quelques semi-marathons, j’ai récemment dû arrêter la course à pied à cause de douleurs dans le bas du dos et aux jambes. Les médecins m’ont diagnostiqué une sténose lombaire. Mais je n’ai pas arrêté de bouger pour autant. Grâce aux chaussures kybun et au Pilates, je peux faire de longues randonnées et de l’escalade dans la magnifique nature finlandaise.

Juhani Turunen (Finlande)

Michel de Wetzikon, Suisse

Il y a trois semaines, j’ai acheté la chaussure. Je me déplaçais encore à l’aide de béquilles. Je marchais lentement, comme un vieillard. Désormais, je peux sortir de chez moi, faire les courses et accomplir de petites choses. Cette sensation de liberté est comparable à celle que l’on ressent lorsque l’on conduit une voiture ou une moto pour la première fois. Le monde s’ouvre subitement devant soi.

Michel de Wetzikon, Suisse

Alexander Tschäppät (dec.), Conseil national suisse

Marcher avec des chaussures kybun demande un temps d’adaptation, mais une fois que l’on est habitué, c’est un vrai plaisir de les avoir aux pieds.

Alexander Tschäppät (dec.), Conseil national suisse

Heidi Frei de Suisse

Ma mère et mon frère, par exemple, m’ont dit que je me déplaçais avec beaucoup plus de souplesse. Je ne le remarque pas forcément moi-même, mais beaucoup de gens me le disent. Je me sens beaucoup moins fatiguée au quotidien car la douleur apparaît moins rapidement et j’ai donc plus d’énergie.

Heidi Frei de Suisse

Comédien voix off originaire du Montana, États-Unis

Il y a quelques semaines, ma femme a acheté des chaussures kybun (Bern) et elle les adore ! Elle souffrait depuis quelque temps de violentes douleurs au pied causées par une prothèse de genou. Depuis qu’elle porte les chaussures kybun, ses douleurs se sont nettement atténuées. Maintenant, ses employés veulent aussi s’en acheter une paire !

Comédien voix off originaire du Montana, États-Unis

Philipp Scheuble, le président de la commune de Rüthi

La douleur disparaît complètement. Quand je porte ces chaussures tout la journée au bureau, je ne ressens pas de douleur. Elles m'ont vraiment émerveillé. Je n'y aurais pas cru. Cela faisait longtemps que j'avais mal sans arrêt. Je l'ai surtout remarqué le soir au moment d'aller au lit. Depuis que je porte ces chaussures, je n'ai plus du tout mal. Je n'ai pas eu besoin de changer mon style de vie ni de faire plus de sport pour voir une différence. Seulement de porter ces chaussures.

Philipp Scheuble, le président de la commune de Rüthi

Kathrin Müller-Hänny de Lenzburg, Suisse

La découverte des chaussures kybun a changé ma vie. Depuis ma naissance, je souffre d’un pied plat/étalé. Puisque que nous ne trouvions pas de chaussures adaptées à mon problème dans le commerce, mes parents faisaient faire de coûteuses chaussures sur mesure. Je n’en garde pas de bons souvenirs. Lorsque j’étais à l’école primaire, ma mère m’emmenait deux fois par an à Zurich dans un magasin spécialisé. Je me souviens des heures angoissantes passées dans cette boutique « surchauffée » et je revois cette vendeuse dévouée m’apporter une multitude de chaussures – sans grand succès. Le plus souvent, les randonnées en famille, les voyages scolaires et les vacances au ski étaient une vraie torture pour moi. En mai 2014, j’ai découvert les chaussures kybun, ce fut l’évènement de l’année ! Depuis, je peux marcher des heures sans ressentir de douleurs. Je marche sur des sols durs, p. ex. quand je vais faire mes courses en ville. Je ne me fatigue plus et mes pieds ne souffrent plus. Avant, presque chaque pas se répercutait violemment sur ma hanche qui n’était déjà plus très en forme. Aujourd’hui, mes hanches et mon dos se portent très bien. Dans mon logement, dont le sol est recouvert de carreaux en céramique, je porte avec bonheur des sandales kybun. Je passe des journées entières au musée Technorama et au zoo en compagnie de mes petits-enfants. Je fais la queue et reste des heures aux fourneaux. Désormais, je reste volontiers debout et je suis heureuse. C’est un plaisir de marcher en se tenant droite.

Kathrin Müller-Hänny de Lenzburg, Suisse

Irene Millard-Faude vit en Australie

On est moins fatigué et surtout, on n’a pas de douleurs quand on est un peu âgé. J’ai toujours eu des problèmes de genoux, j’ai eu une arthroscopie à gauche et deux à droite. On ne veut pas que ces problèmes empirent. Avec ces chaussures, on peut vraiment se remettre à la marche. On peut à nouveau profiter de la vie. On remarque que les muscles sont renforcés. Les muscles aident à maintenir tout en place au niveau du genou. C’est tout simplement formidable.

Irene Millard-Faude vit en Australie

Ruth Bloch vit en Australie

Ceux qui se plaignent du prix des chaussures kybun devraient reconsidérer la question. Chaque chaussure est fabriquée individuellement et à la main. J’ai pu le voir par moi-même. La chaîne de fabrication est longue et complexe. C’est une chaussure miracle qui est produite ici. Oui, elle est chère, mais elle vaut chaque centime, j’en suis convaincue.

Ruth Bloch vit en Australie

Tatjana Stiffler, skieuse de fond suisse

Je profite de cette occasion pour vous remercier du fond du cœur pour votre immense soutien ! Les chaussures kybun m’ont énormément aidée à retrouver une vie normale et j’en suis extrêmement reconnaissante. 

Tatjana Stiffler, skieuse de fond suisse

Samuel Gerber de Suisse

Je ne m’attendais pas à une telle amélioration. Je pensais qu’avec le temps, mes douleurs s’atténueraient, mais je ne m’attendais pas à de tels progrès.

Samuel Gerber de Suisse

Stephanie Bruhin, responsable du magasin Winterthur, Suisse

Au début, c’était un peu difficile de s’y habituer. J’avais aussi des courbatures au muscle tibial. Je ne sais pas si de telles courbatures existent. De temps en temps, je devais remettre des chaussures normales mais aujourd’hui tout va bien. Je ne pourrais plus m’en passer.

Stephanie Bruhin, responsable du magasin Winterthur, Suisse

Johann Brülisauer de la Suisse

Avec elles, j’ai retrouvé ma joie de vivre. Le monde est plus beau lorsqu’on les porte.

Johann Brülisauer de la Suisse

Irene Millard-Faude vit en Australie

Dès que l’on chausse les kybun, on a cette sensation. C’est si souple qu’on ne ressent plus de douleurs, que ce soit aux pieds, aux genoux ou au dos. Ce sont les meilleures chaussures que j’ai portées et cette invention est vraiment géniale.

Irene Millard-Faude vit en Australie

Heidi Frei de Suisse

Je ressens cette amélioration dans tout mon corps. Les spasticités dans mon épaule et mon bras ont été significativement réduites. Elle n’ont bien entendu pas complètement disparu. Les spasticités faisaient se lever mon bras jusqu’à ma poitrine. Elles causaient des douleurs et de la tension musculaire. Je n’ai plus ce problème. Je suis beaucoup plus détendue. Je peux bouger mon dos librement et même soulever mon bras. C’est grâce à la décontraction de ma musculature mais également aux chaussures kybun. Elles me permettent de retrouver ma mobilité.

Heidi Frei de Suisse

Philipp Scheuble, le président de la commune de Rüthi

Au départ, le prix fait hésiter mais il se vaut ensuite lorsque les douleurs ont disparu. En fin de compte, une visite médicale est presque aussi chère.

Philipp Scheuble, le président de la commune de Rüthi

Michel de Wetzikon, Suisse

Cette chaussure ne peut pas soigner ma maladie, mais elle a fait baisser mon niveau de douleur à 25-50 %. Désormais, je peux sortir de chez moi, me rendre dans un bain thermal et aller nager.

Michel de Wetzikon, Suisse

Maria Klein de l'Allemagne

Je porte les chaussures kybun depuis quelques semaines aussi bien à la maison que dans la rue, et j’en suis entièrement satisfaite. Sept ans après mon amputation, je retrouve presque mon ancienne qualité de vie grâce à ces chaussures. Elles sont si légères qu’on a l’impression de marcher pieds nus, oubliant qu’on les a aux pieds. Grâce à elles, mon dos est détendu et ne me fait plus mal. De plus, les semelles antidérapantes offrent une sécurité totale. Certes, elles ont un prix, mais le bien-être passe avant tout !

Maria Klein de l'Allemagne

Katharina Mayer-Steinhäusl from Vienne, Autriche

Trente ans d’activité dans le commerce à porter des chaussures élégantes mais malheureusement bien trop inconfortables ont laissé leurs traces sur mes jambes. En plus d’une métatarsalgie de Morton, d’un hallux valgus, de douleurs dans les genoux et les vertèbres lombaires, une fracture du col du fémur est venue s’ajouter à la liste l’été dernier, après un accident. Il m’était presque impossible de marcher ou me tenir debout sans douleur malgré le port de semelles et de chaussures plates. Heureusement, mon amie m’a conseillé les kyBoot, qu’elle-même possède depuis un certain temps et dont elle a appris à apprécier les bénéfices.
Pour moi, c’est certain que l’achat a valu la peine. La semelle sur coussin d’air fait de la marche un plaisir, on a l’impression de marcher sur du coton. De plus, je trouve la chaussure particulièrement élégante, on m’a aussi très souvent abordée à ce sujet. J’ai eu du mal à me décider pour le modèle avec tout ce choix, je crois que ce n’est pas la première ni la dernière paire que je vais m’acheter. 

Katharina Mayer-Steinhäusl from Vienne, Autriche

Carlo Bachmann de Suisse

Par exemple, dans un supermarché, les sols sont durs. Mes pieds se fatiguent vite et sont difficiles à contrôler. Grâce à cette chaussure, mon pied ne subit plus de chocs.

Carlo Bachmann de Suisse

Wilfried Franz de Berlin, Allemagne

Cela fait maintenant plus de deux ans que je porte des kyBoot, pour deux raisons : premièrement, je n'ai plus aucune douleur au niveau des genoux et deuxièmement, je ressens une nouvelle joie de vivre en marchant dans ces chaussures sur coussin d'air.

Wilfried Franz de Berlin, Allemagne

Margret et Uwe Prix, Neuwied, Allemagne

Chaussure kybun - sinon, nous ne recevons rien sur vos pieds!

Margret et Uwe Prix, Neuwied, Allemagne

Rosalba Jäggi de la Suisse

Je m’aperçois que même s’il n’est plus très fonctionnel, mon pied cherche à discerner la nature du sol. Des semelles rigides ne transmettent pas ces informations, ce qui a été pour moi à l’origine de plusieurs chutes. Avec ces chaussures, je sens bien le sol sous mes pieds, même s’ils sont moins sensibles. Le pied arriveà trouver un équilibre grâce au soutien de la semelle, ce qui est génial. Ma qualité de vie s’est nettement améliorée. Cela me redonne de l’espoir et de la confiance en moi pour faire bouger les choses.

Rosalba Jäggi de la Suisse

Johann Brülisauer de Suisse

La marche est très agréable. Mes genoux me font moins souffrir, les chocs sont amortis, et je ne me séparerais des kyBoot pour rien au monde.

Johann Brülisauer de Suisse

Johann Brülisauer de Suisse

Grâce à ces chaussures, je peux à nouveau sauter. Dévaler les escaliers, enfin, ne plus les descendre un par un.

Johann Brülisauer de Suisse

Galina Babarika de République tchèque

Je souffre d’une scoliose depuis l’enfance, probablement parce que j’ai une jambe 1 cm plus courte que l’autre ; aujourd’hui, je vis toujours avec les douleurs, dans le dos, en dessous de l’omoplate et depuis peu à la hanche. Je ne connaissais pas du tout la marque suisse de chaussures kybun. J’ai rencontré par hasard quelqu’un qui travaille dans cette entreprise. Je me suis renseignée sur leur technologie et c’est en toute confiance que j’ai commencé à porter les kyBoot. Avec un an et deux mois de recul, je suis parfaitement convaincue de l’efficacité de la biomécanique. Je n’ai plus aucune douleur sous l’omoplate ! Ma hanche ne me fait plus souffrir et je me sens plus stable sur mes jambes. Je remercie Dieu d’avoir pris soin de ma santé et d’avoir placé de nouveaux amis sur mon chemin.

Galina Babarika de République tchèque

Monsieur Karst d’Andernach, Allemagne

Je n’étais vraiment pas en forme, je ne pouvais pas faire grand chose dans mes anciennes chaussures. J’étais incapable de beaucoup marcher et j’avais mal partout, au dos, aux jambes et à la hanche. Un jour, j’ai vu les kyBoot en vitrine, je suis entré dans le magasin afin de savoir ce que ces chaussures avaient de particulier. J’en ai essayé une paire, et j’en ai aussitôt ressenti les effets impressionnants. Je n’avais jamais testé quelque chose de semblable. J’ai presque dû me tenir au comptoir pour ne pas tomber, car je me suis d’abord senti flageoler sur mes jambes. Mais je me suis vite rendu compte que porter ces chaussures était très bon pour moi et que cela m’aiderait à combattre mes douleurs et à me sentir beaucoup, beaucoup mieux à l’avenir. Contre ma signature, je suis reparti avec une paire à essayer tranquillement chez moi. Mon intention était de porter les chaussures pendant une petite semaine afin de constater leur effet et de voir comment je m’y faisais. J’ai retiré les chaussures le mardi après-midi et ce vendredi matin, je les ai rechaussées pour la première fois : depuis, je ne ressens plus la moindre douleur. Je n’ai plus du tout mal, ni au dos ni à la hanche ! Mes douleurs ont vraiment disparu ! En fait, je pensais me faire opérer de la hanche cette année, mais vu l’amélioration de mon état, je n’ai plus besoin de passer sur le billard pour le moment. Je ne peux que recommander ces chaussures à tous ceux qui souffrent de problèmes osseux ou de troubles musculo-squelettiques. Si vous avez un peu d’argent, mettez-le de côté si vous ne pouvez pas payer les chaussures en une fois. En économisant régulièrement, on arrive tôt ou tard à se les offrir. Leurs bienfaits sur la santé sont absolument indéniables, je ne vois pas quel autre conseil je pourrais donner. Je les ai testées moi-même et aujourd’hui, j’en ai acheté deux paires. J’ai dû moi aussi mettre de l’argent de côté pour y arriver, mais au final, j’y gagne. J’achète des produits qui auront un effet bénéfique sur moi et mon épouse, et aujourd’hui, mon achat utile, ce sont ces deux paires de chaussures.

Monsieur Karst d’Andernach, Allemagne

Madame Eisbach de Andernach, Allemagne

On peut dire que je suis emballée par ces chaussures. J’avais une épine calcanéenne et je ne compte plus les consultations que j’ai pu enchaîner pour me soigner. Ce qui, soit dit en passant, m’a coûté une vraie fortune. J’ai utilisé tous les moyens remboursés par ma caisse, et pour être honnête, je reconnais que depuis un an et demi, je traîne cette épine calcanéenne très douloureuse, sans plus savoir vers qui me tourner. Mon mari et moi adorons faire de la randonnée. J’ai du y renoncer et laisser mon mari partir seul, à mon grand regret. J’ai toujours pensé qu’il devait bien exister une solution et c’est alors que j’ai découvert ce magasin. Je me suis dit que j’allais jeter un œil et j’ai décidé de m’acheter les chaussures. Au début, j’ai eu quelques petits problèmes avec ces chaussures parce que mon pied était encore enflammé. J’ai du attendre que cela passe, mais cela n’a pas duré, quatre jours peut-être, puis mes douleurs ont disparu. Cela fait maintenant environ trois mois que je porte ces chaussures, et rien d’autre. Je ne peux que les conseiller tant j’en suis enchantée. Ce sont vraiment les chaussures idéales pour moi.

Madame Eisbach de Andernach, Allemagne

Karen Maidra, habite à Canada

Ces chaussures sont exceptionnelles ! Mon travail m’oblige à rester debout toute la journée. Il y a deux ans, j’ai eu une fracture du métatarse. Au début, la douleur était insoutenable, mais j’ai pu reprendre le travail grâce à une orthèse que je porte en permanence depuis lors. Aujourd’hui, la douleur reprend et l’orthèse commence à me gêner. D’après mon physiothérapeute, les muscles de mon pied se sont probablement affaiblis à cause de l’orthèse : en effet, des exercices d’étirement permettent de soulager nettement la douleur. Je dois désormais porter des chaussures à semelles souples pour pouvoir tenir debout. Les kyBoot sont non seulement les chaussures les plus souples que j’ai jamais portées, mais elles vont également renforcer mes pieds ! Que rêver de mieux ? J’exerce mon métier depuis 32 ans et je devrais pouvoir bénéficier d’une retraite anticipée dans quelques années, mais je ne pensais pas être capable de tenir jusque-là. J’avais même commencé à chercher du travail dans un autre secteur, m’apprêtant à renoncer aux avantages liés à l’ancienneté auxquels j’ai droit actuellement, dont la retraite anticipée ! Je peux désormais abandonner mes recherches. Je suis vraiment ravie d’avoir trouvé ces chaussures. Elles sont extraordinaires, je ne connais rien de semblable ! Je voudrais juste ajouter ceci : cela fait maintenant deux semaines que je vais travailler avec ces chaussures, et j’ai eu moins mal aux pieds après les avoir portées pendant cinq jours qu’après deux jours de congé sans les avoir aux pieds !
J’ai hâte de pouvoir me payer une autre paire à porter chez moi... Désormais, je ne peux plus vivre sans elles ! 

Karen Maidra, habite à Canada

Agathe Willi, employée cafétéria et service, Suisse

J’ai déjà une kyBoot depuis deux ans. Elle m’a sauvé. Auparavant, la plante du pied était brûlante. Autrefois, nous marchions longtemps sur un sol pierreux. Plus rien ne m’aidait. J’ai ensuite acheté des semelles orthopédiques à 400 francs, qui n’ont rien amélioré. Par contre, cette chaussure m’a sauvé.

Agathe Willi, employée cafétéria et service, Suisse

Beat Müller, producteur de musique, Suisse

Je gagne en qualité de vie en étant aussi longtemps debout. Et lorsque je vais bien, le moral est aussi très bon.

Beat Müller, producteur de musique, Suisse

Meir Raz, paysagiste, Mevaseret Zion, Israël

J'ai des problèmes aux chevilles. Les médecins ont proposé d'opérer ou d'injecter des stéroïdes. Je préfère faire confiance à ces chaussures. Elles m'évitent les deux traitements. Je sens une amélioration tous
les jours, je peux aller travailler et je sais que je rentrerai en bonne forme. Je peux planifier la journée et la soirée, car ces chaussures sont magiques. Je suis responsable de l'achat de près de 15 autres paires. Je pense qu'autant de paires ont été vendues à ceux à qui je les ai recommandées.

Meir Raz, paysagiste, Mevaseret Zion, Israël

Gopal RajGuru, Nyon, Suisse

En tant que formateur en vente, je travaille debout près de 8 à 10 heures par jour. Il y a quelques années, cela m'a posé de vrais problèmes : j'ai eu de violentes douleurs aux pieds. Cela a commencé par une douleur aiguë que je ressentais dès le premier pas en sortant du lit le matin et qui devenait plus forte au cours de la journée, à tel point qu'à midi je ne pouvais presque plus me concentrer sur mon travail. Mon médecin m'a dit que c'est une affectation dont sont fréquemment atteintes les personnes qui sont beaucoup debout ou qui marchent beaucoup : la fasciite plantaire. J'ai essayé toutes sortes de choses pendant des années. Chaussures plus souples, inserts réduisant les chocs au niveau du talon, rester assis pendant mes présentations, et même de l'acuponcture. Cela n'a servi à rien. J'ai dépensé des milliers pour ces soi-disant « cures » sans le moindre soulagement. Puis un jour, en marchand (avec mes douleurs) dans les rues d'Oakville, au Canada, je suis passé à côté d'un petit panneau publicitaire vantant l'énorme confort de marche de nouvelles chaussures suisses. À l'intérieur de la pharmacie, une très gentille dame m'a présenté la kyBoot. Wow ! J'ai porté la kyBoot pendant quelques heures seulement et les douleurs aux talons avaient déjà diminué. À mon retour en Suisse, j'ai immédiatement acheté une paire et j'ai commencé à les porter lors de mon travail quotidien. Après deux semaines, j'ai remarqué une chose extraordinaire : je ne sentais plus mes pieds au cours de la journée. Ils étaient tout simplement là, confortablement chaussés et heureux. Aucune douleur, même le soir après avoir enlevé mes chaussures. Aucune douleur le matin en sortant du lit. J'avais de la peine à le croire. Les douleurs aux pieds ont disparu et ma vie a changé. Les douleurs ne dominent plus mon quotidien, que ce soit debout ou en marchant. Pendant mes séminaires, je peux rester debout toute la journée dans un confort absolu. Je suis heureux d'avoir découvert cette incroyable invention. Ce sont les plus formidables chaussures. Et elles ont réellement changé ma vie !

Gopal RajGuru, Nyon, Suisse

Josias Noll, le service communautaire offrant, Uster, Suisse

Je porte cette chaussure tous les jours et elle est incroyablement résistante. Elle est phénoménale cette kyBoot : elle ne s'use pas. Elle est confortable, contrairement à une chaussure dure. En fin de journée, les pieds ne sont pas fatigués, on se sent reposé et on peut encore faire un jogging le soir. Un produit trop génial!  Voir la vidéo

Josias Noll, le service communautaire offrant, Uster, Suisse

Dr.med. Rolf Hohmeister, Médecine Physique et de Réadaptation Consultant, Bad Ragaz, Suisse

Pour nous médecins, c'était en fait une vision et un rêve d'avoir un jour une chaussure pareille. Qu'il soit possible de créer un effet tampon grâce à une bonne constitution du pied, une bonne enveloppe du pied, afin de supprimer l'impact et, par conséquent, les secousses et l'effet de choc. C'est une sensation qui est propagée par les muscles, les tendons et les articulations jusqu'à la colonne vertébrale et, finalement jusqu'à la tête. Ma première réaction spontanée était que c'est beau de pouvoir encore apprendre quelque chose de nouveau à l'âge de 70 ans. On flotte, ou on vole à travers le paysage dans des bottes de sept lieues. On peut s'arrêter. Debout et immobile, la sensation est bonne. On est calme. La coordination et l'équilibre vont jusqu'au cerveau, ce qui renforce davantage le plaisir.
 Voir la vidéo

Dr.med. Rolf Hohmeister, Médecine Physique et de Réadaptation Consultant, Bad Ragaz, Suisse

Gilles Tschudi, acteur, Zurich, Suisse

La kyBoot me rend accro. Avec cette chaussure, même ceux qui détestent marcher prennent plaisir à se promener. Cette chaussure est une vraie joie, un mélange de ouate et de bercement, tout en donnant un bon maintien. Depuis quelques mois, je la porte tous les jours et je ne voudrais plus m'en séparer. Avant je connaissais l'expression « le chien, le meilleur ami de l'homme », maintenant je connais aussi l'expression « la chaussure, la meilleure amie de l'homme ». Je lui confie en toute bonne conscience le rôle de médiateur entre mon pied et le sol.

Gilles Tschudi, acteur, Zurich, Suisse

Hansruedi Poschung de Thun, Suisse

Je m’accorde sans regarder le prix. Je suis prêt à dépenser le nécessaire pour des chaussures aussi confortables.

Hansruedi Poschung de Thun, Suisse

Priska Hirt, en formation pour devenir physiothérapeute pour chevaux, Suisse

En fait, je fais une formation de physiothérapeute pour chevaux. Et la kyBoot m’a redonné l’espoir de pouvoir tenir. Auparavant, je ne pouvais rester debout plus d’une heure. Depuis que je porte la kyBoot, je peux être debout et marcher 12 heures sans jambes lourdes, ni douleurs, ni crainte de ne pas pouvoir dormir durant la nuit. C’est la réalisation de ma profession de rêve grâce à la kyBoot. C’est pourquoi je suis si heureuse et je la conseille à tous.

Priska Hirt, en formation pour devenir physiothérapeute pour chevaux, Suisse

Heidi Stäger, Société de nettoyage propriétaire, Gais, Suisse

Je porte la chaussure depuis une année et n’ai plus aucun problème. Plus de lumbago, rien. Tout a disparu.

Heidi Stäger, Société de nettoyage propriétaire, Gais, Suisse

Marco Hanselmann, habite à Appenzell, Suisse

Je recommanderais la kyBoot à tout le monde. Surtout lorsqu’on a mal au dos ou aux genoux. La qualité de vie est meilleure. Jusqu’à maintenant, je n’avais trouvé aucune chaussure aussi bénéfique.

Marco Hanselmann, habite à Appenzell, Suisse