Témoignages relatifs à kybun et interviews vidéo

Consultez ici tous les témoignages des clients à propos de nos produits. Vous avez ensuite le choix parmi plusieurs catégories.

(Reset)

kybun Témoignages

Carlo Bachmann de Suisse

Quand je porte d’autres chaussures, je marche différemment. Je ne traîne plus les pieds, mais je marche plutôt sur les talons. Avant, je ne pouvais pas faire cela. Je me contentais de traîner les pieds.

Carlo Bachmann de Suisse

Dr Sabine Bleuel, orthopédiste, orthopédiste, chirurgien traumatologue, chirurgien de la main et du pied

Que dit le spécialiste de l'orthopédie et de la chirurgie traumatologique sur le concept kybun ?

Dr Sabine Bleuel, orthopédiste, orthopédiste, chirurgien traumatologue, chirurgien de la main et du pied

Jiří Šedivý, docteur en médecine, responsable du service orthopédique de l’hôpital de Jihlava (République tchèque)

Les chaussures kybun allient trois facteurs importants pour marcher de manière saine et agréable dans des chaussures : la souplesse à chaque pas, le confort – grâce à la forme parfaite de la chaussure et l’espace qu’elle offre – et la sollicitation et l’entraînement des membres inférieurs – grâce au principe de la semelle instable. Faire travailler au maximum les muscles des membres inférieurs ainsi que le torse permet de les renforcer. Bouger tous les muscles en marchant régulièrement permet de stimuler fortement les performances de la « pompe musculaire » qui a une influence salutaire sur le système veineux et lymphatique des membres inférieurs. Marcher avec ces chaussures permet de soulager les douleurs dorsales et articulaires chroniques, a un effet bénéfique sur les tendons et les ligaments trop sollicités et peut réduire la tension et la pression dans les mollets. Selon moi, porter des chaussures kybun est particulièrement pertinent lorsque l’on marche sur des surfaces dures – quand on se rend au travail ou que l’on fait du tourisme urbain (visites, excursions, etc.). Mais elles vous apporteront également beaucoup de bienfaits sur des sols plus souples. Enfilez des chaussures kybun, vos pieds vous remercieront ! En plus, elles sont extrêmement confortables...

Jiří Šedivý, docteur en médecine, responsable du service orthopédique de l’hôpital de Jihlava (République tchèque)

Comédien voix off originaire du Montana, États-Unis

Il y a quelques semaines, ma femme a acheté des chaussures kybun (Bern) et elle les adore ! Elle souffrait depuis quelque temps de violentes douleurs au pied causées par une prothèse de genou. Depuis qu’elle porte les chaussures kybun, ses douleurs se sont nettement atténuées. Maintenant, ses employés veulent aussi s’en acheter une paire !

Comédien voix off originaire du Montana, États-Unis

Fritz Streiff de Saint-Gall, Suisse

Comment avez-vous entendu parler de la journée d’information ? Nous avons visité le siège social ici, à Roggwil. C’est là que nous avons découvert la chaussure. Plusieurs personnes nous avaient déjà parlé de cette chaussure. Nous l’avons essayée. Au bout de 10 ou 20 minutes, nous étions convaincus. Nous nous y sommes sentis bien et avons décidé de les acheter. Puis nous les avons utilisées en pratique. Aujourd’hui, cela fait six mois que je porte ces chaussures et je me sens beaucoup mieux. Comment décririez-vous la sensation procurée par la chaussure kybun ? Comment dire... C’est comme si l’on marchait sur un nuage. Le seul inconvénient, c’est qu’au début, on se tord un peu le pied. Mais on s’y habitue. Sinon, on ressent une sensation de chaleur. J’avais aussi des problèmes à la jambe gauche. Je marchais toujours avec le pied tourné vers l’extérieur. Lorsque je porte ces chaussures, je marche droit. Et mes douleurs se sont envolées. Avant, c’est sans doute ce qui me faisait mal aux genoux. Le médecin pensait me prescrire une infiltration. Renseignement pris, il m’a dit qu’une piqûre de cortisone ferait effet trois mois, quatre avec une autre méthode, et qu’ensuite il faudrait recommencer. J’ai décidé d’attendre. J’ai continué la gymnastique et à mobiliser ma jambe. Et depuis que je porte ces chaussures, tout va bien. Recommanderiez-vous les chaussures kybun ? Sans aucun doute ! Nous venons tout juste d’en parler à un proche. Il était de passage et doit se rendre en Allemagne, mais il se renseignera à Cologne.

Fritz Streiff de Saint-Gall, Suisse

Dory Zsimoly, Hotel Scesaplana Seewis, Suisse

Avec des chaussures ordinaires, j’avais des douleurs au dos et aux pieds, bien sûr. Aujourd’hui, elles ont complètement disparu !

Dory Zsimoly, Hotel Scesaplana Seewis, Suisse

Monika Hitz-Bacher, Hotel Scesaplana en Seewis, Suisse

J’ai les pieds très sensibles et j’avais toujours des cloques aux talons. C’est maintenant de l’histoire ancienne. Les chaussures s’adaptent aux pieds, me permettant de marcher toute la journée sans douleur.

Monika Hitz-Bacher, Hotel Scesaplana en Seewis, Suisse

Reto Scherrer, Présentateur radio et télé, Weinfelden, Suisse

Je ne ferais jamais de la publicité pour un produit aussi facilement. Je n’utilise que les produits dont je suis réellement convaincu. Il s’agit aujourd’hui de ces chaussures, mais cela s’applique à d’autres produits. L’avantage avec ces chaussures, c’est que je me sens plus à l’aise lorsque j’ai une longue journée devant moi. J’ai moins mal aux jambes et aux pieds quand je dois rester longtemps debout. J’ai été séduit par cet aspect il y a quelques années, c’est la raison pour laquelle j’ai opté pour ces chaussures.

Reto Scherrer, Présentateur radio et télé, Weinfelden, Suisse

Turi Reber accordéoniste de Suisse

J’ai des douleurs aux pieds depuis plusieurs années. J’ai donc essayé les kyBoot et je trouve que ce sont les meilleures chaussures que l’on puisse porter.

Turi Reber accordéoniste de Suisse

Rosmarie Muther cliente de la journée d’information Roggwil, Suisse

Comment avez-vous entendu parler de la journée d’information ? J’ai reçu un e-mail et je me suis dit que ce serait sans doute une bonne idée puisque j’ai toujours des douleurs aux genoux et aux jambes. Plus tard, cela m’est sorti de la tête et j’ai pensé que ça n’apporterait pas grand-chose. J’avais beaucoup à faire et j’étais partie en vacances. Hier, je suis venue au magasin pour acheter des chaussettes. Finalement, j’ai aussi acheté un trampoline. Le vendeur m’a alors demandé si j’avais envie de participer à la journée d’information. Je me suis dit : s’il y a encore des places, pourquoi pas ? Je suis donc venue. Qu’avez-vous pensé des conseils lors de la journée d’information ? Les conseils m’ont beaucoup plu. On s’est vraiment occupé de mon problème. Auparavant, j’étais déjà allée chez le médecin et le kinésithérapeute, mais personne ne savait quoi me dire. Ils pensaient que je n’avais rien. Pourtant, j’ai vraiment des douleurs lorsque je reste longtemps debout. J’ai du mal à marcher en descente et à monter des escaliers. Ici, on m’a prise au sérieux et très bien conseillée. Pourquoi recommanderiez-vous la journée d’information à vos proches ? Comme je l’expliquais, ici, je me sens prise au sérieux et prise en compte en tant que personne. Personne ne nous force, on n’a pas l’impression de devoir absolument acheter des chaussures. Pour ma part, j’en ai déjà, mais je vais bientôt devoir en acheter de nouvelles. Mes anciennes chaussures sont très vieilles. Je trouve qu’on est très bien servi à tous points de vue.

Rosmarie Muther cliente de la journée d’information Roggwil, Suisse

Irene Millard-Faude vit en Australie

Dès que l’on chausse les kybun, on a cette sensation. C’est si souple qu’on ne ressent plus de douleurs, que ce soit aux pieds, aux genoux ou au dos. Ce sont les meilleures chaussures que j’ai portées et cette invention est vraiment géniale.

Irene Millard-Faude vit en Australie

Client de Zurich, Suisse

Nous sommes sur le stand kybun : vous portez des kyBoot depuis longtemps. Oui, en effet, et je suis vraiment très satisfait de ces chaussures. Il se trouve que j’en ai eu besoin comme chaussures orthopédiques. Elles ont été très efficaces pour ma rééducation car je m’étais fait une blessure au pied. Vous allez mieux aujourd’hui ? En fait, j’arrive à marcher beaucoup mieux. J’alterne les kyBoot avec les chaussures traditionnelles. Porter les kyBoot procure une sensation très agréable. Merci beaucoup.

Client de Zurich, Suisse

Elisabeth Bolleter de Cham, Suisse

J’ai un hallux aux deux pieds, ce qui provoque des douleurs intenses et m’oblige à porter des semelles dans mes chaussures depuis des années. Les douleurs étant revenues, j’ai voulu essayer les chaussures sur coussin d’air que j’ai découvertes dans une publicité. Et voilà, depuis que je porte les kyBoot, je peux à nouveau faire de courtes randonnées sans ressentir de douleurs, celles-ci étant presque inexistantes lors d’une longue randonnée. Je porte également ces chaussures aussi souvent que possible pendant la journée car mes pieds fatiguent moins. Je peux ainsi recommencer à porter des chaussures « normales » de temps à autre, notamment pour sortir, ce qui est assez important pour une femme. Je porte les kyBoot depuis déjà plusieurs années.

Elisabeth Bolleter de Cham, Suisse

Liz Tödtli de la Suisse

Ce qui est sûr, c’est que tout me semble amorti. C’est comme si la grossesse donnait l’impression de marcher sur un terrain à la fois souple et élastique : en marchant ou en restant débout, la kyBoot apporte une réelle sensation d’amorti. Je n’ai jamais les jambes ou les pieds enflés. Je me sens en forme. Je suis plus sûr sur mes jambes quand je sais que je vais devoir marcher sur une assez longue distance. Je sais que je vais y arriver.

Liz Tödtli de la Suisse

Heidi Sommer de Berne, Suisse

Ma fille connaissait ces chaussures et m’a conseillé d’aller à Zurich pour en essayer une paire. L’idée ne m’a pas enthousiasmée, car j’étais convaincue que cela ne servirait à rien. Lorsque j’ai du être hospitalisée à cause de mon pied, ma fille m’a reparlé de ces chaussures. Elle s’était renseignée pour savoir si on trouvait les kyBoot à Berne. C’est ainsi qu’elle m’a dit que qu’il y avait une boutique juste à côté. En passant devant, nous avons décidé d’en essayer une paire. On m’a proposé un joli modèle rouge. Dès que je les ai enfilées, mes douleurs de genou ont disparu.

Heidi Sommer de Berne, Suisse

Werner Keusen vend des spécialités italiennes, Suisse

Elles sont tout simplement confortables et rendent n’importe quelle marche agréable. On peut marcher sur des pierres, monter et descendre des escaliers sans problème.

Werner Keusen vend des spécialités italiennes, Suisse

Veikko Huovinen, propriétaire d’un restaurant à Suomussalmi, Finlande

Mes pieds ont souffert pendant des années, mais j’ai enfin trouvé des chaussures avec une semelle assez flexible pour ma situation. Dans mon travail, je dois souvent rester debout dans le restaurant et la cuisine, où l’eau et d’autres liquides peuvent rendre le sol glissant, mais je me sens en sécurité car mes kyBoot ne glissent pas du tout. Dans ces chaussures, mes pieds ne fatiguent pas comme dans des chaussures de travail normales, même après une longue journée.

Veikko Huovinen, propriétaire d’un restaurant à Suomussalmi, Finlande

Werner Keusen vend des spécialités italiennes, Suisse

Au bout de quatre ou cinq heures, je remarquais qu’une fatigue et une douleur se faisaient sentir, mais je devais rester debout encore pratiquement 10 heures. Tenir jusqu’au soir était une véritable torture. Mais en réalité le problème ne venait que de mes pieds.

Werner Keusen vend des spécialités italiennes, Suisse

Marga Ullrich de Mettlach, Allemagne

Cet été, je souffrais de douleurs et de gonflements aux pieds qui m’empêchaient de marcher. Comme je devais partir en vacances quelques jours plus tard, il y avait urgence. Sans plus attendre, j’ai mis des coussinets de gel refroidissants dans mes sandales kyBoot. En l’espace de trois jours, j’étais si bien rétablie que je pouvais parcourir de petites distances sans avoir mal. En portant les kyBoot, j’ai évité que mes vacances ne tournent au fiasco : j’ai pu me rendre partout sans presque ressentir aucune douleur. J’ai remarqué autre chose : après avoir porté presque exclusivement des kyBoot durant plusieurs mois, ma démarche était beaucoup plus sûre et ferme, et tous les muscles de mes jambes s’étaient nettement renforcés. Je bénis ces chaussures exceptionnelles, et je ne peux que les recommander.

Marga Ullrich de Mettlach, Allemagne

Christina Häsler Flückiger, de Bönigen, Suisse

Comme je suis enceinte de sept mois, j’ai constamment mal aux jambes et aux pieds. Les chaussures montantes kyBoot ont résolu ce problème : en fait, je n’ai plus aucune douleur !

Christina Häsler Flückiger, de Bönigen, Suisse

Mme Zoi Rokomou de Grèce

Je souffre de spondylodèse des trois dernières vertèbres lombaires et c’est mon kinésithérapeute qui m’a parlé des kyBoot lorsque je lui ai demandé de me conseiller des chaussures de marche adaptées. Dès que je les ai chaussées, j’ai compris qu’elles allaient m’aider ; elles m’ont donné envie de marcher davantage car j’ai adoré la sensation qu’elles procuraient durant la marche. Après six semaines d’utilisation, j’ai remarqué les bénéfices suivants : je pouvais rester debout plus de trois heures sans me reposer alors qu’avant, je ne tenais pas plus de 45 minutes, ou encore marcher sans me reposer pendant 70 minutes au lieu de 30 auparavant. En outre, l’œdème que j’avais au niveau du pied (suite à mon opération du bas du dos il y a quatre ans) a disparu, je pouvais distinguer différents tendons et os du pied, et mon hallux valgus a presque totalement disparu. Enfin, plusieurs veines dilatées et douloureuses en-dessous du genou droit, pour lesquelles on m’avait recommandé des injections, ne me font plus du tout souffrir et ne sont plus visibles aujourd’hui.

Mme Zoi Rokomou de Grèce

Madame Eisbach de Andernach, Allemagne

On peut dire que je suis emballée par ces chaussures. J’avais une épine calcanéenne et je ne compte plus les consultations que j’ai pu enchaîner pour me soigner. Ce qui, soit dit en passant, m’a coûté une vraie fortune. J’ai utilisé tous les moyens remboursés par ma caisse, et pour être honnête, je reconnais que depuis un an et demi, je traîne cette épine calcanéenne très douloureuse, sans plus savoir vers qui me tourner. Mon mari et moi adorons faire de la randonnée. J’ai du y renoncer et laisser mon mari partir seul, à mon grand regret. J’ai toujours pensé qu’il devait bien exister une solution et c’est alors que j’ai découvert ce magasin. Je me suis dit que j’allais jeter un œil et j’ai décidé de m’acheter les chaussures. Au début, j’ai eu quelques petits problèmes avec ces chaussures parce que mon pied était encore enflammé. J’ai du attendre que cela passe, mais cela n’a pas duré, quatre jours peut-être, puis mes douleurs ont disparu. Cela fait maintenant environ trois mois que je porte ces chaussures, et rien d’autre. Je ne peux que les conseiller tant j’en suis enchantée. Ce sont vraiment les chaussures idéales pour moi.

Madame Eisbach de Andernach, Allemagne

Dora Huguenin, guide de musée au Locle, Suisse

Vu les différentes soirées, c’est super pour moi. Par exemple la soirée des amis du musée, ou la nuit du musée. On est alors debout jusqu’à minuit, et ceci après une journée de travail. C’est super pour moi, car je n’ai aucune douleur aux pieds ou aux genoux. Parfois, lorsque je vois mes collègues plus jeunes totalement épuisés - je suis la plus âgée du musée - c’est agréable d’affirmer: « Je n’ai vraiment aucun problème, et je vais bien. »

Dora Huguenin, guide de musée au Locle, Suisse

Margret Zweifel, habitante de Grabs, Suisse

La démarche souple est le plus important pour moi. Mes pieds sont sensibles, et Porte ces chaussures, c’est magnifique.

Margret Zweifel, habitante de Grabs, Suisse

Rafaela Hayden, avait une mauvaise position des pieds, Suisse

J’habite à Rüti où il existe déjà un kyBoot Shop depuis quelque temps. J’ai longtemps pensé ne pas pouvoir porter cette chaussure spéciale. Je suis malgré tout entré un jour dans ce shop et j’ai regardé les modèles. J’ai été conseillé par une dame qui a compris mon problème de pied. Puis j’ai essayé différentes chaussures et remarqué qu’il existe une chaussure que je peux porter malgré mes pieds.

Rafaela Hayden, avait une mauvaise position des pieds, Suisse

André Jufer chef de SCOR Zurich, Zürich, Suisse

L'avantage est tout simplement qu'on a moins de souffrances aux pieds. Les pieds font moins mal et ils brûlent moins. On peut porter ces chaussures bien plus longtemps, sans problèmes. On n'a pas non plus de maux de dos, en tout cas moi.  Voir la vidéo

André Jufer chef de SCOR Zurich, Zürich, Suisse

Gabor Kato

J'ai une contusion au talon de mon pied gauche et ligaments déchirés sur mon genou droit. J'ai tout essayé - anti-inflammatoires, anti-inflammatoires patchs, des béquilles, genouillères, protège talon. Ils ont tous aidé un peu. Mais rien ne m'a aidé autant que la kyBoot. J'ai deux paireset elles sont les seules chaussures que je porte maintenant. Le modèle en cuir est particulièrement confortable.

Gabor Kato

Leo Schranzer, chef de cuisine à Stütlihus Grabs, Suisse

Elle est souple et confortable. Je porte même la chaussure de marche que j’essaie pour la première fois. Pendant 15 jours, j’ai pu essayer une chaussure de travail. Elle est bien pour marcher. Les pieds brûlaient d’abord légèrement, et j’avais encore une douleur provenant d’une inflammation. Ça n’a pas disparu. Pour marcher, elle est très agréable.

Leo Schranzer, chef de cuisine à Stütlihus Grabs, Suisse