Témoignages relatifs à kybun et interviews vidéo

Consultez ici tous les témoignages des clients à propos de nos produits. Vous avez ensuite le choix parmi plusieurs catégories.

(Reset)

kybun Témoignages

Jiří Šedivý, docteur en médecine, responsable du service orthopédique de l’hôpital de Jihlava (République tchèque)

Les chaussures kybun allient trois facteurs importants pour marcher de manière saine et agréable dans des chaussures : la souplesse à chaque pas, le confort – grâce à la forme parfaite de la chaussure et l’espace qu’elle offre – et la sollicitation et l’entraînement des membres inférieurs – grâce au principe de la semelle instable. Faire travailler au maximum les muscles des membres inférieurs ainsi que le torse permet de les renforcer. Bouger tous les muscles en marchant régulièrement permet de stimuler fortement les performances de la « pompe musculaire » qui a une influence salutaire sur le système veineux et lymphatique des membres inférieurs. Marcher avec ces chaussures permet de soulager les douleurs dorsales et articulaires chroniques, a un effet bénéfique sur les tendons et les ligaments trop sollicités et peut réduire la tension et la pression dans les mollets. Selon moi, porter des chaussures kybun est particulièrement pertinent lorsque l’on marche sur des surfaces dures – quand on se rend au travail ou que l’on fait du tourisme urbain (visites, excursions, etc.). Mais elles vous apporteront également beaucoup de bienfaits sur des sols plus souples. Enfilez des chaussures kybun, vos pieds vous remercieront ! En plus, elles sont extrêmement confortables...

Jiří Šedivý, docteur en médecine, responsable du service orthopédique de l’hôpital de Jihlava (République tchèque)

Juhani Turunen (Finlande)

Après avoir couru 18 marathons et quelques semi-marathons, j’ai récemment dû arrêter la course à pied à cause de douleurs dans le bas du dos et aux jambes. Les médecins m’ont diagnostiqué une sténose lombaire. Mais je n’ai pas arrêté de bouger pour autant. Grâce aux chaussures kybun et au Pilates, je peux faire de longues randonnées et de l’escalade dans la magnifique nature finlandaise.

Juhani Turunen (Finlande)

Fritz Streiff de Saint-Gall, Suisse

Comment avez-vous entendu parler de la journée d’information ? Nous avons visité le siège social ici, à Roggwil. C’est là que nous avons découvert la chaussure. Plusieurs personnes nous avaient déjà parlé de cette chaussure. Nous l’avons essayée. Au bout de 10 ou 20 minutes, nous étions convaincus. Nous nous y sommes sentis bien et avons décidé de les acheter. Puis nous les avons utilisées en pratique. Aujourd’hui, cela fait six mois que je porte ces chaussures et je me sens beaucoup mieux. Comment décririez-vous la sensation procurée par la chaussure kybun ? Comment dire... C’est comme si l’on marchait sur un nuage. Le seul inconvénient, c’est qu’au début, on se tord un peu le pied. Mais on s’y habitue. Sinon, on ressent une sensation de chaleur. J’avais aussi des problèmes à la jambe gauche. Je marchais toujours avec le pied tourné vers l’extérieur. Lorsque je porte ces chaussures, je marche droit. Et mes douleurs se sont envolées. Avant, c’est sans doute ce qui me faisait mal aux genoux. Le médecin pensait me prescrire une infiltration. Renseignement pris, il m’a dit qu’une piqûre de cortisone ferait effet trois mois, quatre avec une autre méthode, et qu’ensuite il faudrait recommencer. J’ai décidé d’attendre. J’ai continué la gymnastique et à mobiliser ma jambe. Et depuis que je porte ces chaussures, tout va bien. Recommanderiez-vous les chaussures kybun ? Sans aucun doute ! Nous venons tout juste d’en parler à un proche. Il était de passage et doit se rendre en Allemagne, mais il se renseignera à Cologne.

Fritz Streiff de Saint-Gall, Suisse

Elsbeth Willi-Bardill de la Suisse

J’ai 87 ans et j’ai gravi toutes les montagnes, même le Kastelberg. J’ai trop forcé sur mes jambes à une époque où l’on n’avait pas encore de bâtons de randonnée. À mon âge, je le sens dans mes jambes. Je suis donc ravie d’avoir ces chaussures.

Elsbeth Willi-Bardill de la Suisse

Reto Scherrer, Présentateur radio et télé, Weinfelden, Suisse

Je ne ferais jamais de la publicité pour un produit aussi facilement. Je n’utilise que les produits dont je suis réellement convaincu. Il s’agit aujourd’hui de ces chaussures, mais cela s’applique à d’autres produits. L’avantage avec ces chaussures, c’est que je me sens plus à l’aise lorsque j’ai une longue journée devant moi. J’ai moins mal aux jambes et aux pieds quand je dois rester longtemps debout. J’ai été séduit par cet aspect il y a quelques années, c’est la raison pour laquelle j’ai opté pour ces chaussures.

Reto Scherrer, Présentateur radio et télé, Weinfelden, Suisse

Rosmarie Muther cliente de la journée d’information Roggwil, Suisse

Comment avez-vous entendu parler de la journée d’information ? J’ai reçu un e-mail et je me suis dit que ce serait sans doute une bonne idée puisque j’ai toujours des douleurs aux genoux et aux jambes. Plus tard, cela m’est sorti de la tête et j’ai pensé que ça n’apporterait pas grand-chose. J’avais beaucoup à faire et j’étais partie en vacances. Hier, je suis venue au magasin pour acheter des chaussettes. Finalement, j’ai aussi acheté un trampoline. Le vendeur m’a alors demandé si j’avais envie de participer à la journée d’information. Je me suis dit : s’il y a encore des places, pourquoi pas ? Je suis donc venue. Qu’avez-vous pensé des conseils lors de la journée d’information ? Les conseils m’ont beaucoup plu. On s’est vraiment occupé de mon problème. Auparavant, j’étais déjà allée chez le médecin et le kinésithérapeute, mais personne ne savait quoi me dire. Ils pensaient que je n’avais rien. Pourtant, j’ai vraiment des douleurs lorsque je reste longtemps debout. J’ai du mal à marcher en descente et à monter des escaliers. Ici, on m’a prise au sérieux et très bien conseillée. Pourquoi recommanderiez-vous la journée d’information à vos proches ? Comme je l’expliquais, ici, je me sens prise au sérieux et prise en compte en tant que personne. Personne ne nous force, on n’a pas l’impression de devoir absolument acheter des chaussures. Pour ma part, j’en ai déjà, mais je vais bientôt devoir en acheter de nouvelles. Mes anciennes chaussures sont très vieilles. Je trouve qu’on est très bien servi à tous points de vue.

Rosmarie Muther cliente de la journée d’information Roggwil, Suisse

Hermann Baur de Suisse

Il se trouve que je suis seul à tenir le stand sur la foire-expo de la BEA. Cela signifie rester debout presque toute la journée pendant 10 jours d’affilée. Au travail, ce n’est pas autant le cas, et je n’y suis vraiment pas habitué. Si bien qu’en période de foire-expo, j’avais toujours mal aux jambes. Aujourd’hui, je ne souffre plus du tout.

Hermann Baur de Suisse

Annina Dietsche de Rüthi, Saint-Gall, Suisse

Que ce soit au bureau ou à la maison, la chaussure kybun dotées d’une semelle souple sont idéales pour marcher ou se tenir debout pendant longtemps sur des sols durs. Grâce à elles, je n’ai pas les jambes lourdes et j’adopte une meilleure posture. Je cherche ainsi à prévenir les douleurs aux articulations. « Que ce soit au bureau ou à la maison, les kyBoot dotées d’une semelle souple sont idéales pour marcher ou se tenir debout pendant longtemps sur des sols durs. Grâce à elles, je n’ai pas les jambes lourdes et j’adopte une meilleure posture. Je cherche ainsi à prévenir les douleurs aux articulations. »

Annina Dietsche de Rüthi, Saint-Gall, Suisse

Nicola Phillip de la Suisse

Le fait de bouger m’a donné une sensation de relative liberté. Je suis toujours en train de me balancer d’une jambe sur l’autre et j’ai essayé de faire attention à répartir mon poids de manière égale sur mes deux pieds, ce qui était très agréable.

Nicola Phillip de la Suisse

Hansruedi Poschung de Thun, Suisse

Aujourd’hui, je ne ressens presque plus aucune douleur. Mon sang circule mieux, surtout dans les jambes. Mes crampes aux mollets et dans les muscles des jambes ont disparu. Comme je le disais tout à l’heure, je marche sans aucun problème.

Hansruedi Poschung de Thun, Suisse

Eugen Jud, Droguiste de la Suisse

Je porte la chaussure kybun toute la journée. Dès que j’enfile des chaussures normales, j’ai l’impression que le sol est dur comme de la pierre. Je me tiens debout toute la journée, et pourtant je n’ai pas mal aux jambes ni aux pieds le soir, et je ne suis pas fatigué.

Eugen Jud, Droguiste de la Suisse

Christina Häsler Flückiger, de Bönigen, Suisse

Comme je suis enceinte de sept mois, j’ai constamment mal aux jambes et aux pieds. Les chaussures montantes kyBoot ont résolu ce problème : en fait, je n’ai plus aucune douleur !

Christina Häsler Flückiger, de Bönigen, Suisse

Monsieur Karst d’Andernach, Allemagne

Je n’étais vraiment pas en forme, je ne pouvais pas faire grand chose dans mes anciennes chaussures. J’étais incapable de beaucoup marcher et j’avais mal partout, au dos, aux jambes et à la hanche. Un jour, j’ai vu les kyBoot en vitrine, je suis entré dans le magasin afin de savoir ce que ces chaussures avaient de particulier. J’en ai essayé une paire, et j’en ai aussitôt ressenti les effets impressionnants. Je n’avais jamais testé quelque chose de semblable. J’ai presque dû me tenir au comptoir pour ne pas tomber, car je me suis d’abord senti flageoler sur mes jambes. Mais je me suis vite rendu compte que porter ces chaussures était très bon pour moi et que cela m’aiderait à combattre mes douleurs et à me sentir beaucoup, beaucoup mieux à l’avenir. Contre ma signature, je suis reparti avec une paire à essayer tranquillement chez moi. Mon intention était de porter les chaussures pendant une petite semaine afin de constater leur effet et de voir comment je m’y faisais. J’ai retiré les chaussures le mardi après-midi et ce vendredi matin, je les ai rechaussées pour la première fois : depuis, je ne ressens plus la moindre douleur. Je n’ai plus du tout mal, ni au dos ni à la hanche ! Mes douleurs ont vraiment disparu ! En fait, je pensais me faire opérer de la hanche cette année, mais vu l’amélioration de mon état, je n’ai plus besoin de passer sur le billard pour le moment. Je ne peux que recommander ces chaussures à tous ceux qui souffrent de problèmes osseux ou de troubles musculo-squelettiques. Si vous avez un peu d’argent, mettez-le de côté si vous ne pouvez pas payer les chaussures en une fois. En économisant régulièrement, on arrive tôt ou tard à se les offrir. Leurs bienfaits sur la santé sont absolument indéniables, je ne vois pas quel autre conseil je pourrais donner. Je les ai testées moi-même et aujourd’hui, j’en ai acheté deux paires. J’ai dû moi aussi mettre de l’argent de côté pour y arriver, mais au final, j’y gagne. J’achète des produits qui auront un effet bénéfique sur moi et mon épouse, et aujourd’hui, mon achat utile, ce sont ces deux paires de chaussures.

Monsieur Karst d’Andernach, Allemagne

Vreni Heeb, aide-soignante, Suisse

Les cuisses ne font plus mal! Et même tout le corps.

Vreni Heeb, aide-soignante, Suisse

Maya Katsir, étuidant et serveuse, Tel-Aviv, Israël

J'avais des douleurs aux jambes et aux genoux. Je suis serveuse. Nous travaillons 8 heures. Je cherchais des chaussures pour tenir les 8 heures. Puis j'ai découvert kybun et j'ai acheté une paire. Je m'y suis vite habituée,
sans problème. J'aime les porter au travail. On marche comme sur un coussin... Depuis une année, je ne porte que celles-là. J'ai recommandé aux cuisiniers du restaurant d'acheter des kybun, car elles sont très confortables et on ne glisse pas en cuisine. C'est bien pour tous, les cuisiniers et les serveurs. Comme il le faut. Fantastique.

Maya Katsir, étuidant et serveuse, Tel-Aviv, Israël

Josh Goldberg, proppriétaire du 'Coffee Station' café, Ramat Gan, Israël

Le travail dans mon café est rude et mes jambes me faisaient mal. À la fin, j'avais l'impression que mes jambes allaient se casser. J'ai acheté une paire de kybun et la douleur a disparu après près d'une heure. J'ai senti plus d'assurance. Elles sont très confortables pour travailler et je les recommande vivement.

Josh Goldberg, proppriétaire du 'Coffee Station' café, Ramat Gan, Israël

Herman Kreples, automobile machanic, Rishon Lezion, Israël

Ces chaussures conviennent parfaitement pour mon problème: j'ai des pieds plats graves selon les médecins. Rien ne m'aidait. Puis j'ai trouvé les chaussures de kybun. À la clinique, je dois beaucoup bouger, rester assis, debout... Je ne peux pas les enlever. Je les porte toujours au travail, pour marcher. Même pendant mes voyages à l'étranger. J'apprécie ces journées sans douleurs aux jambes, et je suis très heureux.

Herman Kreples, automobile machanic, Rishon Lezion, Israël

Marco Hanselmann, habite à Appenzell

En 1998, j’ai eu un grave accident de moto. Tout était abîmé, du genou jusqu’au pied. La jambe devait d’abord être amputée. Puis les médecins ont heureusement pu la sauver. Depuis ce jour-là, j’avais des douleurs quotidiennes. Je me suis renseigné pour savoir comment soulager les douleurs. Et c’est là que j’ai découvert la kyBoot.

Marco Hanselmann, habite à Appenzell

Priska Hirt, en formation pour devenir physiothérapeute pour chevaux, Suisse

Aussi longtemps que je me souvienne, j’ai des maux de dos. Avec des lancées dans la jambe, ce qui a provoqué des nuits sans sommeil. Maintenant que j’ai pratiquement tout essayé, j’ai pensé que ça vaudrait la peine. Et justement, parce que je sais qu’en matière de chaussure, c’est très important, et qu’il faut être bienveillant. Je suis allée dans un shop et j’ai tout regardé. Au début, j’ai pu avoir une chaussure test, ce que j’ai énormément apprécié. Je ne voulais pas dépenser trop d’argent tout de suite. J’ai porté cette chaussure 5 à 10 minutes, puis j’ai éprouvé des douleurs au genou. J’étais horrifiée. J’ai pourtant été mise en garde, mais je n’aurais pas pensé que ça pouvait faire aussi mal. Ensuite, j’ai reçu un kyBounder pour m’entraîner 6 à 7 fois par jour. Après deux semaines, j’ai déjà remarqué que je pouvais me mettre dessus sur une jambe sans douleurs. J’ai rendu le tapis et j’ai acheté les premières chaussures. Depuis, je n’ai plus de problèmes.

Priska Hirt, en formation pour devenir physiothérapeute pour chevaux, Suisse