Témoignages relatifs à kybun et interviews vidéo

Consultez ici tous les témoignages des clients à propos de nos produits. Vous avez ensuite le choix parmi plusieurs catégories.

(Reset)

kybun Témoignages

Comédien voix off originaire du Montana, États-Unis

Il y a quelques semaines, ma femme a acheté des chaussures kybun (Bern) et elle les adore ! Elle souffrait depuis quelque temps de violentes douleurs au pied causées par une prothèse de genou. Depuis qu’elle porte les chaussures kybun, ses douleurs se sont nettement atténuées. Maintenant, ses employés veulent aussi s’en acheter une paire !

Comédien voix off originaire du Montana, États-Unis

Kandid Hofstetter vit en Russie

Ces chaussures ménagent les articulations pendant la marche, c’est là leur plus grand avantage. Cela ne profite pas qu’aux genoux, tous les mouvements du pied en bénéficient. C’est très agréable pour le corps de se tenir debout et de marcher de cette façon. Je me sens parfaitement à l’aise. Je suis plus détendu et je marche de manière naturelle. Sur tout type de sol, en montée comme en descente, le maintien est excellent Je me sens bien quand je porte ces chaussures.

Kandid Hofstetter vit en Russie

Irene Millard-Faude vit en Australie

On est moins fatigué et surtout, on n’a pas de douleurs quand on est un peu âgé. J’ai toujours eu des problèmes de genoux, j’ai eu une arthroscopie à gauche et deux à droite. On ne veut pas que ces problèmes empirent. Avec ces chaussures, on peut vraiment se remettre à la marche. On peut à nouveau profiter de la vie. On remarque que les muscles sont renforcés. Les muscles aident à maintenir tout en place au niveau du genou. C’est tout simplement formidable.

Irene Millard-Faude vit en Australie

Christine Muchenberger de la Suisse

Je pensais que c'était une bonne chose. Je ne peux pas imaginer que ça n'aidera pas. On m’a dit que je devais m’assurer que la semelle ne soit pas dure. À vrai dire, cette amélioration est logique. Ce rembourrage doit forcément avoir un effet positif.

Christine Muchenberger de la Suisse

Romeo Botta, Physiothérapeute à CTPLAN

Ce qui m’a impressionné c’est de constater la rapidité avec laquelle les douleurs de ma patiente ont disparu. Il n’en faut pas plus pour établir une corrélation entre cette réaction positive et le port des kyBoot. Ma patiente ne souffre plus, elle peut donc bouger plus facilement et ses mouvements sont redevenus plus symétriques. Nous avons pu nous concentrer à nouveau sur le problème pour lequel elle m’a consulté au départ : faire travailler l’articulation du genou.

Romeo Botta, Physiothérapeute à CTPLAN

Kandid Hofstetter vit en Russie

Avant, je jouais beaucoup au football. J’ai dû arrêter à l’âge de 20 ans car j’ai eu des problèmes au genou. À partir de là ma pratique du sport a été très limitée ou peu intensive. J’ai toujours su que je devais faire attention à mon genou. Quand j’ai découvert les kyBoot j’ai compris que j’avais trouvé une solution qui me permettrait de marcher longtemps ou de faire du sport sans ressentir de douleurs au genou. Cela m’a bien sûr enchanté.

Kandid Hofstetter vit en Russie

Sigrid Eibensteiner, Suisse

Je porte les chaussures kybun depuis longtemps déjà, sans doute sept ou même huit ans. Je souffre d’arthrose du genou et j’ai toujours eu des problèmes à la marche ou pour rester debout. C’est pourquoi j’ai cherché des chaussures capables de soulager mes pieds. J’ai d’abord testé le kyBounder. Je l’utilisais pour diverses activités nécessitant de rester debout, par ex. dans la cuisine. Cela a beaucoup soulagé mes genoux. Peu de temps après, j’ai acheté ma première paire de kyBoot. J’en possède plusieurs aujourd’hui. Je ne connais pas de meilleures chaussures pour mes genoux usés.

Sigrid Eibensteiner, Suisse

Thomas Schmid cliente de la journée d’information Roggwil, Suisse

Conseilleriez-vous les kyBoot à des proches ? Bien sûr ! Je leur dirais que c’est un excellent produit. Dernièrement, je me suis blessé au genou à cause d’un accident. Elles m’ont vraiment aidé pendant cette période. Comment avez-vous entendu parler de la journée d’information ? Je suis abonné à la newsletter kybun et j’ai appris par celle-ci que cette journée avait lieu. Avez-vous déjà utilisé les produits kybun souples et élastiques ? J’avais déjà des MBT auparavant et j’en étais satisfait. Je les ai beaucoup portées. Lorsque j’ai eu besoin de nouvelles chaussures, j’ai cherché un équivalent à ces chaussures et c’est ainsi que j’ai trouvé les kyBoot. J’en suis très satisfait.

Thomas Schmid cliente de la journée d’information Roggwil, Suisse

Irene Millard-Faude vit en Australie

Dès que l’on chausse les kybun, on a cette sensation. C’est si souple qu’on ne ressent plus de douleurs, que ce soit aux pieds, aux genoux ou au dos. Ce sont les meilleures chaussures que j’ai portées et cette invention est vraiment géniale.

Irene Millard-Faude vit en Australie

Margrith Sibold de la Suisse

En janvier 2014, je me suis fait opérer de l’articulation interne du genou et par la suite, j’ai eu l’impression de très bien marcher avec la kyBoot. Je ne ressentais plus autant les irrégularités du sol et il m’a semblé que marcher avec les kyBoot me faisait beaucoup de bien après l’opération.

Margrith Sibold de la Suisse

Wilfried Franz de Berlin, Allemagne

Cela fait maintenant plus de deux ans que je porte des kyBoot, pour deux raisons : premièrement, je n'ai plus aucune douleur au niveau des genoux et deuxièmement, je ressens une nouvelle joie de vivre en marchant dans ces chaussures sur coussin d'air.

Wilfried Franz de Berlin, Allemagne

Paul Hoffmann de Suisse

Les kyBoot offrent l’avantage d’absorber tous les chocs lors de la marche et sollicitent ainsi beaucoup moins les talons et les articulations des hanches et des genoux.

Paul Hoffmann de Suisse

Hansruedi Widmer de Suisse

À quiconque est à la recherche d’un bon déroulement du pied et doit préserver ses articulations, ou a un problème de hanche, genoux ou dos. Je recommande vivement de les tester.

Hansruedi Widmer de Suisse

Ivan Bucher, Mister Universum Athletic 2011, Kerns, Suisse

À l’issue de mon opération des ligaments croisés, j’ai pu retrouver une certaine stabilité dans le genou grâce à un entraînement ciblé sur le kyBounder !

  • 2012 - WFF Universe : 1re place, catégorie Couple
  • 2012 - W.A.B.B.A. World Champion : 1re place, catégorie Couple
  • 2012 - W.A.B.B.A. Swiss Champion : 1re place
  • 2011 - WFF Universe : 1re place, catégorie Athletic over 35 et vainqueur général dans la catégorie Athletic
  • 2010 - Championnats du monde de fitness : vice-champion du monde en binôme et 6e place en solo
  • 2009 - WFF Universe : 4e en finale
  • 2008 - Champion du monde au test « Kraft – Ausdauer – Beweglichkeit » (Force – Endurance – Mobilité) de Strenflex
  • 2008 - Championnats du monde de fitness : vice-champion du monde en solo et en binôme
  • 2007 - Championnats du monde de fitness : champion du monde en binôme
  • 2006 - Champion du monde de fitness de Strenflex et champion d’Europe de fitness
  • 2003 - Champion du monde de fitness de Strenflex
  • 1999 - Vainqueur de Mr. Fitness à Stuttgart
  • Champion de gymnastique artistique dans le canton d’Obwald à plusieurs reprises, champion de gymnastique primé en Suisse

Ivan Bucher, Mister Universum Athletic 2011, Kerns, Suisse

Josef Lingenhöle, gynécologue de la Suisse (Kopie 1)

Je viens du domaine de la recherche et j’aime essayer les choses par moi-même. J’ai vu les bienfaits de ces chaussures. Ce qui m’a convaincu, c’est lorsque ma femme m’a dit qu’elle ne pouvait plus s’imaginer marcher sans ces chaussures et qu’elle devait changer ses autres paires. Elle en est ravie. Je pense avant tout aux femmes enceintes qui ont déjà souffert des problèmes mentionnés. En cas de douleurs au niveau de l’appareil locomoteur ou de problèmes neurologiques, les kyBoot peuvent être très utiles. Je pense que les femmes enceintes peuvent également en profiter. Que ce soit pendant la grossesse ou durant l’allaitement, lorsque les articulations sont encore très élastiques et qu’il faut être attentif, ces chaussures peuvent leur être bénéfiques.

Josef Lingenhöle, gynécologue de la Suisse (Kopie 1)

René Meier de la Suisse

Le groupe de randonneurs nous a souvent approchés, mon épouse et moi, pour admirer les chaussures, surtout parce que la semelle s’adapte très bien au sol, et pour nous féliciter parce que nous marchions si bien. Ils avaient du mal à croire que j’avais eu une opération du genou en janvier.

René Meier de la Suisse

Marios Zambelis de Chalcis, Grèce

J’ai des problèmes de dos et de genou. Le poids de mon corps entraîne une trop grande sollicitation et crée des douleurs. En portant les kyBoot, j’ai progressivement senti que mes jambes avaient plus de force : pour trouver mon équilibre sur la semelle, je devais en effet mobiliser mes muscles en continu, mais sans effort intense. Lorsque vous portez les chaussures pendant un certain temps, vous vous y habituez.

Marios Zambelis de Chalcis, Grèce

René Meier de la Suisse

C’est un véritable amortisseur, qui absorbe tous les chocs touchant le genou. Aussi bien en montée qu’en descente, cela fait vraiment du bien à mon genou.

René Meier de la Suisse

René Keusen, directeur logistique adjoint, tribunal cantonal de Zurich, Suisse

J’ai déjà eu deux hernies discales. De surcroit, j’ai des problèmes de genoux. Mes rotules sont séparées, ce qui n’est à vrai dire pas inhabituel. Il y a beaucoup de personnes au monde avec ce problème. Mais ça a été pesant pour moi. Auparavant, j’avais un emploi dans un opéra, et c’était un travail physique. C’est pourquoi j‘étais obligé de donner mon congé afin de suivre une formation ou une réadaptation professionnelle dans mon métier antérieur. Depuis quelques mois, je suis sans douleurs. Ce qui signifie que je fais toujours du fitness. Je renforce ma musculature du ventre et du dos. Au début, j’étais un peu sceptique quant à la kyBoot, car elle ne me plaisait pas. Mais j’ai pensé que si elle me sert à quelque chose, je peux la tester. Maintenant, je ne veux plus m’en séparer. J’ai une démarche et un bien-être totalement différents.

René Keusen, directeur logistique adjoint, tribunal cantonal de Zurich, Suisse

Dora Huguenin, guide de musée au Locle, Suisse

Vu les différentes soirées, c’est super pour moi. Par exemple la soirée des amis du musée, ou la nuit du musée. On est alors debout jusqu’à minuit, et ceci après une journée de travail. C’est super pour moi, car je n’ai aucune douleur aux pieds ou aux genoux. Parfois, lorsque je vois mes collègues plus jeunes totalement épuisés - je suis la plus âgée du musée - c’est agréable d’affirmer: « Je n’ai vraiment aucun problème, et je vais bien. »

Dora Huguenin, guide de musée au Locle, Suisse

Robert Spitz, collaborateur du service externe chez Nahrin, Suisse

Au début, on a l’impression que c’est très branlant, mais aujourd’hui je sais que cela renforce les muscles. Et je n’ai plus jamais eu de problèmes de genou, rien. C’est parfait.

Robert Spitz, collaborateur du service externe chez Nahrin, Suisse

Benji von Ah, trois fois champion national de lutte, originaire de l'Oberwald, en Suisse

Je souffrais de multiples blessures aux genoux et j'ai pu soulager mes articulations en marchant sur les semelles souples des kyBoot. 

Benji von Ah, trois fois champion national de lutte, originaire de l'Oberwald, en Suisse

Eli Vaknin, Homme d'affaires, Beit Dagan, Israël

J'étais technicien audiovisuel et j'ai eu des problèmes de genou.J'ai essayé toutes les nouvelles chaussures lancées sur le marché. C'est la première fois qu'il y a une
vraie solution pour mon problème.Mon père a 76 et il ne pouvait presque pas marcher. Aujourd'hui il marche sans aide. Il les adore et ne les enlève même pas pour le shabbat. Je veux acheter toute la collection.

Eli Vaknin, Homme d'affaires, Beit Dagan, Israël

Doris Blum de Berne, Switzerland

Il était un accident de ski. Je faisais du hors piste et, en voulant sauter une bosse, je suis mal retombée, dans un trou. J’ai eu le genou presque complètement déchiré, c’était très grave. Les spécialistes ont longuement hésité avant de m’opérer, ne sachant pas si je pourrais retrouver l’usage de mon genou. Dans mon état, j’ai été très chanceuse de pouvoir porter ces chaussures.

Doris Blum de Berne, Switzerland

Robert Dönni, Montlingen, Suisse

Elle soulage énormément le genou lorsque je marche, de même que le dos. La mauvaise position que j'ai en marchant se répercute également sur le joint. La kyBoot me permet de corriger cette mauvaise position. Depuis mi-décembre, j'ai vraiment beaucoup moins de problèmes qu'avant. Et le soir, je peux à nouveau beaucoup mieux dormir, car j'ai beaucoup moins de douleurs. Je recommande donc vivement cette chaussure.

Robert Dönni, Montlingen, Suisse

Stephan Lehmann, une ancienne star du football et entraîneur des gardiens, Hergiswil,Suisse

Je n'ai plus 20 ans, donc je la porte tous les jours. En prenant de l'âge, on prend évidemment conscience que la santé est ce qu'il y a de plus important. Au dos et aux genoux - même après ma carrière qui était relativement longue - j'ai quelques dommages consécutifs ou tardifs. Elle est donc certainement un soutient de ce point de vue et m'aide à bien vieillir, encore davantage. Maintenant, j'ai vraiment fait l'expérience qu'elle me soulage, car on utilise et active toujours aussi les toutes petites parties de muscle. On active donc les fibres musculaires qui s'endorment autrement en peu. C'est probablement la clé du succès. Je ne veux pas devenir médical, je m'y connais trop peu. Mais je suis vraiment content d'avoir cette chaussure aux pieds.
 Voir la vidéo

Stephan Lehmann, une ancienne star du football et entraîneur des gardiens, Hergiswil,Suisse

Roger Stauffer, voix basse au sein du Gossau Gospel Choir, Suisse

Je peux porter les chaussures sans problème toute la journée. Lorsque nous devons être prêts pour 15 heures et que le concert débute à 19 heures, je ne sens rien. Je n’ai de maux ni au dos ni aux genoux. De plus, je n’ai plus de pieds brûlants. C’est vraiment comme le jour et la nui

Roger Stauffer, voix basse au sein du Gossau Gospel Choir, Suisse

Marco Hanselmann, habite à Appenzell, Suisse

Je recommanderais la kyBoot à tout le monde. Surtout lorsqu’on a mal au dos ou aux genoux. La qualité de vie est meilleure. Jusqu’à maintenant, je n’avais trouvé aucune chaussure aussi bénéfique.

Marco Hanselmann, habite à Appenzell, Suisse

Patrick Odermatt, chef d’atelier de MP Garage à Au, Suisse

J’ai déjà abîmé mes genoux en étant jeune. J’ai négligé mes genoux lorsque je faisais de la moto. Ils ont souvent eu froid. J’ai dû lutter très tôt contre les problèmes de genoux. En raison de la semelle rigide des chaussures de travail, j’avais souvent des douleurs aux genoux le soir. Depuis que je porte la kyBoot, c’est bien mieux. Les douleurs ne disparaissent pas complètement, mais il y a une nette différence.

Patrick Odermatt, chef d’atelier de MP Garage à Au, Suisse