Témoignages relatifs à kybun et interviews vidéo

Consultez ici tous les témoignages des clients à propos de nos produits. Vous avez ensuite le choix parmi plusieurs catégories.

(Reset)

kybun Témoignages

Michel de Wetzikon, Suisse

Je trouve important que les personnes qui sont dans la situation dans laquelle j’étais il y a trois semaines ne perdent pas espoir. Que tout espoir n’est pas perdu car ils ont des difficultés à se tenir debout dans la cuisine, et qu’à part éventuellement cuisiner, ils ne peuvent plus rien faire d’autre. Selon moi, si vous avez des douleurs aux pieds en marchant ou en vous déplaçant, cela vaut la peine d’essayer la chaussure. On reçoit de très bons conseils ici. Je ne connais que la boutique de Rüti car elle est située près de chez moi. Les employés m’ont énormément conseillé et aidé, et ne m’ont pas laissé quitter la boutique avant que je ne sois entièrement sûr d’avoir trouvé la bonne chaussure.

Michel de Wetzikon, Suisse

Michel de Wetzikon, Suisse

Grâce à cette chaussure, je vivrai probablement quelques années de plus, et je n’exagère pas en disant ça. Bien que ma maladie soit très rare, je suppose que de nombreuses personnes ressentent les mêmes douleurs. Cette chaussure peut être bénéfique aux personnes qui ne peuvent plus sortir de chez eux, ont la goutte, etc. On a l’impression de marcher sur des nuages. L’unique fait de se tenir debout dans la cuisine est un vrai plaisir par rapport aux douleurs que nous ressentons.

Michel de Wetzikon, Suisse

Michel de Wetzikon, Suisse

Il y a trois semaines, j’ai acheté la chaussure. Je me déplaçais encore à l’aide de béquilles. Je marchais lentement, comme un vieillard. Désormais, je peux sortir de chez moi, faire les courses et accomplir de petites choses. Cette sensation de liberté est comparable à celle que l’on ressent lorsque l’on conduit une voiture ou une moto pour la première fois. Le monde s’ouvre subitement devant soi.

Michel de Wetzikon, Suisse

Michel de Wetzikon, Suisse

Cette chaussure ne peut pas soigner ma maladie, mais elle a fait baisser mon niveau de douleur à 25-50 %. Désormais, je peux sortir de chez moi, me rendre dans un bain thermal et aller nager.

Michel de Wetzikon, Suisse