«Igu Beck fait les meilleurs petits pains, mais Müller fournit les meilleures chaussures»

Douleurs aux pieds, contractures et mal de dos sont le quotidien de nombreux boulangers.

Ils résultent principalement des longues journées de travail en position debout, du port de charges et de la mise à contribution d'un seul côté du corps.

La chaussure kybun est une chaussure de travail saine et confortable pour les boulangers et pâtissiers. La particularité de la chaussure kybun est la semelle à coussin d'air. Celle-ci garantit un amortissement optimal et soulage sensiblement le corps.

« Se déplacer avec assurance, se tenir debout sans douleur. La chaussure kybun est bien plus qu'une garantie de confort pour les pieds », affirme Daniel Jakob, responsable de l’antenne MSST de l'association des boulangers-confiseurs suisses.


La chaussure kybun satisfait entièrement aux exigences du secteur alimentaire. La semelle antiglisse résistante à l'usure procure une bonne stabilité et protège des accidents du travail. Le système climatique pour les pieds garantit une régulation optimale de l'humidité et de la température.

De plus en plus de boulangers portent la chaussure kybun. Chantal Studer, apprentie chez Igu Beck à Recherswil, est ravie de ce confort exceptionnel. « La chaussure kybun est très confortable et assure un bon maintien même sur des sols lisses. Pour moi, la chaussure kybun est la chaussure la plus pratique pour travailler. » Les 20 employés de la boulangerie Füger à Mörschwil travaillent tous avec ces chaussures bien-être aux pieds. « Igu Beck fait les meilleurs petits pains, mais Müller fournit les meilleures chaussures », plaisante Beda Füger. Il recommande la chaussure kybun pour éviter les problèmes de dos et les douleurs au genou provoqués par la position debout prolongée. « Après une journée de 12 heures avec les chaussures kybun aux pieds, je n'ai ni les jambes fatiguées, ni les pieds enflés », se réjouit le maître boulanger.


Avis/Témoignages des clients

Katharina Mayer-Steinhäusl from Vienne, Autriche

Katharina Mayer-Steinhäusl from Vienne, Autriche

Trente ans d’activité dans le commerce à porter des chaussures élégantes mais malheureusement bien trop inconfortables ont laissé leurs traces sur mes jambes. En plus d’une métatarsalgie de Morton, d’un hallux valgus, de douleurs dans les genoux et les vertèbres lombaires, une fracture du col du fémur est venue s’ajouter à la liste l’été dernier, après un accident. Il m’était presque impossible de marcher ou me tenir debout sans douleur malgré le port de semelles et de chaussures plates. Heureusement, mon amie m’a conseillé les kyBoot, qu’elle-même possède depuis un certain temps et dont elle a appris à apprécier les bénéfices.
Pour moi, c’est certain que l’achat a valu la peine. La semelle sur coussin d’air fait de la marche un plaisir, on a l’impression de marcher sur du coton. De plus, je trouve la chaussure particulièrement élégante, on m’a aussi très souvent abordée à ce sujet. J’ai eu du mal à me décider pour le modèle avec tout ce choix, je crois que ce n’est pas la première ni la dernière paire que je vais m’acheter. 

Arash Shirkhan, membres du personnel de la grand surface Elgiganten Megastore, à Helsingborg, Suède

Arash Shirkhan, membres du personnel de la grand surface Elgiganten Megastore, à Helsingborg, Suède

Ces chaussures sont très agréables à porter, c’est comme si l’on marchait sur des nuages. Je les portes depuis maintenant un an, et elles sont toujours en parfait état. Avant, lorsque je portais des chaussures normales, voire même des tennis de bonne qualité, j’avais horriblement mal aux pieds en rentrant d’une journée de travail normale de 12 heures. Mais ceci est révolu. C’est une différence non négligeable.

Rebecca Bänziger, boulanger-pâtissier et vendeuse Winterthur, Suisse

Rebecca Bänziger, boulanger-pâtissier et vendeuse Winterthur, Suisse

J’ai toujours eu les jambes très lourdes. Depuis que je porte les kybun au travail, je n’ai plus ce problème.