«Igu Beck fait les meilleurs petits pains, mais Müller fournit les meilleures chaussures»

Douleurs aux pieds, contractures et mal de dos sont le quotidien de nombreux boulangers.

Ils résultent principalement des longues journées de travail en position debout, du port de charges et de la mise à contribution d'un seul côté du corps.

La chaussure kybun est une chaussure de travail saine et confortable pour les boulangers et pâtissiers. La particularité de la chaussure kybun est la semelle à coussin d'air. Celle-ci garantit un amortissement optimal et soulage sensiblement le corps.

« Se déplacer avec assurance, se tenir debout sans douleur. La chaussure kybun est bien plus qu'une garantie de confort pour les pieds », affirme Daniel Jakob, responsable de l’antenne MSST de l'association des boulangers-confiseurs suisses.


La chaussure kybun satisfait entièrement aux exigences du secteur alimentaire. La semelle antiglisse résistante à l'usure procure une bonne stabilité et protège des accidents du travail. Le système climatique pour les pieds garantit une régulation optimale de l'humidité et de la température.

De plus en plus de boulangers portent la chaussure kybun. Chantal Studer, apprentie chez Igu Beck à Recherswil, est ravie de ce confort exceptionnel. « La chaussure kybun est très confortable et assure un bon maintien même sur des sols lisses. Pour moi, la chaussure kybun est la chaussure la plus pratique pour travailler. » Les 20 employés de la boulangerie Füger à Mörschwil travaillent tous avec ces chaussures bien-être aux pieds. « Igu Beck fait les meilleurs petits pains, mais Müller fournit les meilleures chaussures », plaisante Beda Füger. Il recommande la chaussure kybun pour éviter les problèmes de dos et les douleurs au genou provoqués par la position debout prolongée. « Après une journée de 12 heures avec les chaussures kybun aux pieds, je n'ai ni les jambes fatiguées, ni les pieds enflés », se réjouit le maître boulanger.


Avis/Témoignages des clients

Werner Keusen vend des spécialités italiennes, Suisse

Werner Keusen vend des spécialités italiennes, Suisse

Je ne sais pas ce que l’on pourrait changer sur ces chaussures. Si on venait à me les enlever, je baisserais les bras. Elles me sont si importantes. C’est toujours un plaisir de les enfiler et de marcher avec. Elles fonctionnent presque toutes seules. Je n’ai pas besoin de faire d’efforts en marchant. Ni de réfléchir pour parcourir cinq ou six kilomètres. Je peux vraiment marcher en toute spontanéité. Les kyBoot soulagent l’ensemble du corps et redonnent le goût de vivre. Elles constituent au quotidien une aide très précieuse quand on vieillit.

Hermann Baur de Suisse

Hermann Baur de Suisse

Il se trouve que je suis seul à tenir le stand sur la foire-expo de la BEA. Cela signifie rester debout presque toute la journée pendant 10 jours d’affilée. Au travail, ce n’est pas autant le cas, et je n’y suis vraiment pas habitué. Si bien qu’en période de foire-expo, j’avais toujours mal aux jambes. Aujourd’hui, je ne souffre plus du tout.

Jürg Sieber, conseiller chez Nahrin, Widnau, Suisse

Jürg Sieber, conseiller chez Nahrin, Widnau, Suisse

J’avais la kyBoot lors du marché de Noël de Rorschach. J’avais mis des chaussettes de ski de fond et je n’ai pas eu froid aux pieds. Avant, je devais toujours mettre des chaussures de marche. Avec la kyBoot, c’était fantastique. J’ai déjà essayé cette méthode plusieurs fois. Au marché d'Arbon. J’ai beaucoup mieux supporté qu’avec des chaussures de marche. Porter une chaussure lourde toute une journée, ce n’est pas bon. Mais avec la kyBoot, c’était fantastique.