Cuisiner est un vrai plaisir... et rester debout aussi !

Fini les jambes fatiguées
Que ce soit pour le service ou en cuisine : de bonnes chaussures sont indispensables dans les métiers de la gastronomie. Rester longtemps debout dans des chaussures non adaptées fatigue les jambes et fait mal aux pieds. La kyBoot y remédie en apportant le bien-être sur le lieu de travail.

Soulagement des pieds
La semelle sur coussin d’air souple et élastique de la kyBoot permet aisément de marcher et de rester debout pendant longtemps. La chaussure se fait presque oublier grâce à son poids léger, et la semelle walk-on-air garantit un amortissement optimal tout en soulageant sensiblement le corps.

La kyBoot satisfait aux exigences du secteur alimentaire
La semelle antiglisse résistante à l'usure et à l'eau protège des accidents du travail. Le système climatique pour les pieds garantit une régulation optimale de l'humidité et de la température. En outre, la kyBoot n'a pas besoin de se faire au pied, elle convient dès la première utilisation. Vérifiez par vous-même le confort et la fonctionnalité de la kyBoot.

Quelques anecdotes de clients

Res Gerber, voix ténor au sein du Gossau Gospel Choir, Suisse

Res Gerber, voix ténor au sein du Gossau Gospel Choir, Suisse

Le corps est plus dynamique, en permanence en activité. Il n’est pas possible d’être debout de manière passive. On reste actif tout le temps.

Giovanni De Vito de Biel, Suisse

Giovanni De Vito de Biel, Suisse

Je n’aurais jamais pensé qu’une simple chaussure pourrait avoir autant d’effet. Et pourtant, elle améliore fortement la qualité de vie dans son ensemble. Il suffit juste d’en enfiler une paire et de marcher normalement, comme tout le monde ! J’insiste, cela relève presque du miracle pour moi.


Hermann Baur de Suisse

Hermann Baur de Suisse

Il se trouve que je suis seul à tenir le stand sur la foire-expo de la BEA. Cela signifie rester debout presque toute la journée pendant 10 jours d’affilée. Au travail, ce n’est pas autant le cas, et je n’y suis vraiment pas habitué. Si bien qu’en période de foire-expo, j’avais toujours mal aux jambes. Aujourd’hui, je ne souffre plus du tout.