kybun, le partenaire de voyage le plus fiable

Que ce soit pour votre prochain voyage en Asie, un trekking en Amérique du Sud, une semaine de randonnée sur les chemins de pèlerinage en France ou encore une chasse aux aurores boréales en Norvège : la chaussure kybun est le compagnon de voyage idéal.

Adhérence exceptionnelle sur les sols les plus variés

Comme nous le confirment les passionnés de randonnée et de trekking, la chaussure kybun procure toujours une bonne stabilité. « Au printemps 2010, j'ai marché pendant huit semaines à travers le Guatemala et Cuba avec une paires de Caviar aux pieds », nous raconte Christoph Reichert. « Durant les six dernières semaines, j'ai parcouru la Patagonie et la Terre de Feu en marchant à travers la pluie, la neige, la gadoue et quantité de pierres et éboulis. Ce sont les meilleures chaussures de trekking que j'ai jamais eues. Je n'ai eu aucune lésion de la peau, même après des randonnées de six à huit heures avec un sac à dos rempli. Un vrai bonheur...même sous la pluie ! », poursuit-il avec enthousiasme.

Effets et avantages :

  • Ménagement des articulations et décontraction des muscles du dos
  • Entraînement des muscles des pieds, des jambes et du tronc
  • Augmentation de la consommation de calories
  • Activation de la pompe veineuse des jambes
  • Stimulation des récepteurs des pieds en foulant le sol « à tâtons »

Informations sur nos produits

Chaussure kybun
Chaussure kybun 
Tapis kybun
Tapis kybun 

Quelques anecdotes de clients

Ingrid S. de Lörrach, Allemagne

Ingrid S. de Lörrach, Allemagne

Vendredi : cinq heures à marcher dans Hambourg, thermomètre à 0º et des pieds au chaud après quelques minutes de marche.
Samedi : dix heures à marcher dans Hambourg, thermomètre à 0º, je n’en reviens pas d’avoir tenu aussi longtemps !
Jeudi : Promenade sur la plage à Amrum. La pluie avait formé d’immenses flaques d’eau sur le sable, je ne pouvais pas les contourner, je devais les traverser. J’ai retiré chaussures et chaussettes, il faisait environ 7º, au bout de quelques mètres, je ne sentais déjà plus mes pieds. Je n’avais rien pour m’essuyer, j’ai juste retiré le sable en frottant mes pieds avant de me rechausser ; il me restait toujours près de 30 minutes de marche dans le village. J’ai décidé de passer par mon appartement de vacances pour prendre un bain de pieds. Mais une fois dans le village, je me suis rendue compte que mes pieds étaient de nouveau bien au chaud ! MAGNIFIQUE !
Au travail, je ne porte plus que mes kyBoot et je les recommande à tous mes patients. Les meilleures chaussures que j’aie jamais portées ! Ma mère les porte chez elle et est enchantée par l’agréable tiédeur qu’elles procurent.

Manuela Zeller, voix alto au sein du Gossau Gospel Choir, Suisse

Manuela Zeller, voix alto au sein du Gossau Gospel Choir, Suisse

Au début, il faut s’y habituer, car on titube un peu. Étant donné que le mouvement est complété par un mouvement supplémentaire. C’est un réel soutien qui donne plus d’énergie.

Robert Spitz, collaborateur du service externe chez Nahrin, Suisse

Robert Spitz, collaborateur du service externe chez Nahrin, Suisse

Au début, on a l’impression que c’est très branlant, mais aujourd’hui je sais que cela renforce les muscles. Et je n’ai plus jamais eu de problèmes de genou, rien. C’est parfait.